21/07/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Dépenses de médicaments : +0,2% en un an

Les dépenses de médicaments en pharmacie de ville ont progressé de 0,2 % entre juin 2013 et juin 2014. Celles du régime général d'assurance maladie croissent de 2,1 %.

La progression des dépenses du régime général d’assurance maladie est de 2,1 %* entre juin 2013 et juin 2014, indique la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts).

Les dépenses de soins de ville ont progressé de 2 % au cours de la même période. En particulier, les dépenses de produits de santé ont progressé de 1,9 %, tandis que celles de médicaments dispensés à l’officine marquent une légère augmentation, à +0,2 %.

*En données corrigées des jours ouvrés.







Les dernières réactions

  • 21/07/2014 à 21:05
    Anonyme
    alerter
    Bon ben va falloir renégocier la nouvelle rémunération. Preuve qu'à force de s'en prendre aux pharmaciens les dépenses sont sous contrôles?
  • 21/07/2014 à 21:58
    Jeum37
    alerter
    Si la croissance vient des médicaments de la rétrocession hospitlalière, ça n'arrange pas vraiment nos marges !
    Avec une progression 3 fois plus faible que l'inflation (moi qui croyais même que la progression était négative...), on ne va pas dire que les pharmaciens sont des rentiers, qui ne participent pas à la limitation des dépenses de l'état !

    Il faut réclamer une plus forte rémunération de nos actes. L'honoraire n'est qu'une marge commerciale à la boîte, pas une rémunération de l'acte pharmaceutique.
    Syndicats: bougez-vous ! N'acceptez pas qu'on limite (voire plafonne) nos marges !

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Agnès Buzyn, professeur en médecine et présidente de la Haute Autorité de santé, fera-t-elle un bon ministre de la Santé ?

Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...