08/07/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Une étude de l’Inserm et de l’Institut de veille sanitaire parue dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) du 8 juillet constate une baisse de 30 % de la mortalité pour insuffisance cardiaque entre 2000 et 2010.

Malgré une fréquence toujours préoccupante en France (plus de 10 % des personnes de 70 ans et plus), l’évolution est similaire, que l’insuffisance cardiaque soit codée comme cause initiale du décès (- 32,4 %) ou comme cause associée (- 29,6 %).

Pour expliquer la bonne nouvelle, les auteurs avancent une prévention et une prise en charge améliorées de la maladie proprement dite et des maladies y conduisant.

Le déploiement des techniques de resynchronisation cardiaque et de l’éducation thérapeutique du patient sont considérés comme bénéfiques et les nouveaux traitements (ß-bloquants, IEC, etc.) comme plus efficaces.






Marjolaine Labertoniere



Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...