27/06/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Le syndicat USPO affirme avoir eu confirmation du projet d’ouverture du monopole officinal pour les médicaments disponibles en libre accès et certains produits « frontière ».

Cette évolution serait envisagée dans le cadre de la nouvelle loi sur la consommation pilotée par le ministère de l’Economie. De son côté, la ministre de la Santé, Marisol Touraine s’est à plusieurs reprises exprimée contre cette éventualité.

« Les Français, malgré l’investissement indécent de la grande distribution en lobbying et en campagnes de communication, restent majoritairement opposés à l’arrivée de médicaments en grande surface », indique l’USPO dans un communiqué diffusé jeudi 26 juin.

Le syndicat lance « un appel immédiat à la mobilisation de tous les pharmaciens, à l’ensemble des organisations professionnelles, aux étudiants et aux patients pour empêcher que ce projet de loi consommation détricote une fois de plus le code de la santé publique ».

La France est l’un des derniers pays européens, avec la Belgique et l’Espagne, à ne pas proposer de médicaments en GMS. C’est déjà le cas au Royaume-Uni (depuis 1991), en Italie (depuis 2006), en Allemagne et aux Pays-Bas (depuis 2007), ainsi qu’en Suède (depuis 2009).







Matthieu Vandendriessche

Les dernières réactions

  • 27/06/2014 à 20:44
    ATD
    alerter
    Est ce que Mr L. va payer une cotisation à l Ordre? On se sent bien défendus par ce dernier
    L enjeux n est certainement pas le pouvoir d achat des français qui depensent moins de 30€ par ans en OTC, le gain sera minime voir nul c est de la fumisterie (les prix pratiqués à l étranger sont d ailleurs prohibitifs) Vive la désinformation organisée autour de la pharmacie depuis quelques années...
  • 28/06/2014 à 09:28

    alerter
    Mr BAYROU s'adressera au pharmacien GMS de garde de nuit pour soigner ses bobos.
  • 28/06/2014 à 18:02
    Pada
    alerter
    C'est génial, comme ça la journée ils iront tous au supermarché, pas cher, et la nuit ils viendront nous casser les pieds en râlant parce que c'est 8€.
  • 28/06/2014 à 18:36

    alerter
    Pour ma part...je vois ca arriver "gros comme une maison" !!!
    Déjà le labo homéo avec ses grosses boites familiales....2 achetée 1 gratuite ... ca vous fait un stock pour 3 ans !!!
    Et même si la dépense de 30 euros par an c'est pas énorme....avec la grande distribution, les français dépenseront plus dans ce cas....et d'autre part, ca va déstabiliser grandement les officines...une fois encore !!!!
  • 28/06/2014 à 22:05
    logique
    alerter
    Soyons un peu honnêtes.

    la liste des médicaments qui passera en GMS l'année prochaine comprends l'Advil, le Doliprane ou les antimoustiques ... bref uniquement des "medicments" que les pharmaciens exposent à coté des produits de parapharmacie avec des offres promotionnelles tel que "efferalgan à 1 euro " ou que le patient peut acheter sur internet en toute légalité ... je ne vois pas pourquoi la GMS n'a pas le droit de vendre ces produits ...
  • 29/06/2014 à 09:34
    mc
    alerter
    Pourquoi la GMS n'a pas le droit de vendre ces produits?quelle question!!!
    Ou est passé votre deontologie?
    Vous savez normalement que aspirine et ibuproféne ont des effets secondaires risqués sur les individus et que dans ces 2 cas,en cas de mauvaise utilisation ,c'est un séjour à l'hôpital assuré!!!
    Je ne vous ferais pas l'affront de vous enumerer les effets secondaires et interactions de ces molécules.
  • 29/06/2014 à 14:36
    etudiant
    alerter
    La déontologie oui bien sur. La vente de médicaments doit être encadrer par un pharmacien évidemment. Et à ce titre la nouvelle loi sur la consommation l'exige. Donc je ne vois pas où est le mal si le paracétamol est délivré par ma pharmacie de grande surface Leclerc ou par un confrère également pharmacien qui bosse 500m plus loin dans la para. même diplôme, même responsabilité. Ceux qui grincent des dents ce sont les pharmaciens de la section A qui ont payés très cher leur licence et qui voient une part du gâteau leur échapper. Voila qu'on arrête l'hypocrisie, tout est question de gros sous. point barre.
  • 20/09/2014 à 09:29
    preparateur
    alerter
    Et vous croyez tous messieurs les politiques qui avez les mains graissés par Leclerc que les prix vont baissés mais vous vous mettez les doigts dans l'oeil, peut être au début pour tuer les pbarmacies, et en plus il n'embauchera pas et vous créez plusieurs milliers de licenciement, but de l'opération 0 et en plus vous aurez plus de dépenses hospitalières avec les accidents de prise, il est vrai que les sans-dents et les illétrés de gad on s' en fou.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...