19/06/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

La loi de sécurisation de l’emploi généralise la portabilité de la couverture santé.

En pharmacie, ce mécanisme n’est pas nouveau : il permet aux salariés quittant l’entreprise de continuer à bénéficier gratuitement du maintien des garanties de la complémentaire santé. Ainsi, la rupture du contrat de travail n’entraîne pas l’arrêt des prestations.

« Pour les salariés des officines, ce qui change, c’est la durée du maintien des garanties qui est relevée à 12 mois maximum au lieu de 9 mois », précise Bernard Giroud, responsable de la branche pharmacie du groupe KLESIA.

Désormais, l’employeur doit mentionner la portabilité de la mutuelle dans le certificat de travail remis au salarié, à condition que la rupture ne soit pas liée à une faute lourde du salarié.






Fabienne Rizos-Vignal

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...