05/06/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

« Il faut que le pharmacien puisse faire des prescriptions. On y vient peu à peu », a souligné l’économiste Nicolas Bouzou au cours du petit déjeuner de presse organisé, ce jeudi 5 juin, par la commission protection sociale du Medef.

Présidée par Claude Tendil (Europe Assistance), cette commission estime possible dans le cadre du budget actuel, d’économiser près de 20 milliards d’euros sur 5 ans, à condition de mieux utiliser hôpitaux, médecins, pharmaciens et infirmiers.

La médecine de premier recours doit être le point d’entrée de cette évolution, avec une offre de soins graduée. Evolution qu’autorise le numérique, pour reconfigurer les hôpitaux. En biologie, on se dirige vers « des usines à traitement de produits sanguins ».

Et la mutation va, selon Guy Vallancien, urologue à l’Institut Montsouris, aussi se produire du côté des pharmaciens. Quand, « avec les codes barres sur les ordonnances électroniques, il n’ y aura plus qu’à placer son smartphone devant le distributeur pour se faire délivrer le médicament », propose-t-il. Pour le Medef, l’efficience est à tous les étages !






Serge Benaderette

Les dernières réactions

  • 05/06/2014 à 22:07

    alerter
    le meilleur des mondes...le distributeur sait tout!
    Car c'est bien connu les erreurs de prescription n'existent pas; les contrôles des poso, des dosages inutiles... superflue la recherche d'éventuels effets indésirables, interactions, redondances, oublis du prescripteur, bonne observance, conseils de prises adaptés au mode de vie du patient... pourquoi vérifier la présence de prescriptions associées de contrôle biologiques si nécessaire, etc.
  • 06/06/2014 à 08:06
    xxxl
    alerter
    Encore une grande intelligence qui s'exprime.
  • 06/06/2014 à 09:17

    alerter
    Tant qu'à faire on pourrait aussi automatiser toute la médecine! On rentre les résultats des analyses dans l'ordi, les symptômes, la tension etc... Et pif paf pouf l'ordi calcule tout seul le diagnostic et nous imprime notre ordonnance code barre pour aller chercher les médicaments au distributeur automatique. Merci le Medef pour avoir constamment de nouvelles idées qui rende notre monde plus beau.
  • 06/06/2014 à 11:08

    alerter
    C'est toujours utile que des gens extérieurs à la profession ,qui n'ont pas le nez dans le guidon fassent de la prospective.Après il s'agit de marier les avantages de la technologie et la sécurité des patients. Evitons les réactions épidermiques et corparatistes
  • 06/06/2014 à 12:09

    alerter
    Je pense qu'il faille surtout désemplir les salles d'attente des médecins et ainsi les soulager pour accepter de transmettre les renouvellement de traitements bien établis(ALD) aux pharmaciens et ainsi faire au minimum cette belle économie de visites redondantes...
  • 06/06/2014 à 18:59

    alerter
    C'est vrai ce médecin a raison évitons au généraliste de recopier l'ordonnance du spécialiste. En tant que diabétique une consultation par an suffirait, un contrôle tous les trois mois, un ajustement du traitement avec le pharmacien suffirait, l'avant-dernière fois j'ai réussit a soutirer une ordonnance de 6 mois. Il m'a remis a deux mois. Il est débordé je le soulage.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...