02/06/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Alors que Marisol Touraine doit présenter d’ici l’été un programme national de réduction du tabagisme, le patron des centres E.Leclerc, Michel-Edouard Leclerc a lancé ce week-end une campagne de publicité pour réclamer le droit de vendre « moins chers » des substituts nicotiniques dans ses supermarchés, « sous le contrôle d’un pharmacien ».

Invité sur RTL, il s’est étonné du fait que les consommateurs pouvaient trouver partout « des cigarettes électroniques, y compris en supermarché », mais pas les patchs, ni les substituts nicotiniques.

Après les tests de grossesse, Michel-Edouard Leclerc veut s’attaquer de nouveau au monopole officinal. Sa demande sera-t-elle entendue ? La balle est dans le camp du gouvernement.

Il faut rappeler que le ministère de l'Économie et des finances réfléchit actuellement à la sortie de nouveaux produits du monopole des pharmaciens d'officine, dans la continuité des mesures adoptées dans la loi relative à la consommation publiée en mars 2014.

Par ailleurs, l'Autorité de la concurrence suggérait dans un avis rendu en décembre 2013 que tous les médicaments à prescription médicale facultative (PMF, qu'ils soient remboursés ou non) et plusieurs « produits-frontières » (autotests de grossesse ou de glycémie, produits pour lentilles, etc.) puissent aussi être commercialisés en dehors des officines, sous conditions.







Loan Tranthimy

Les dernières réactions

  • 02/06/2014 à 20:52

    alerter
    les pharmaciens n'ont qu'à mettre la clé sous la porte Les syndicats et autres instances ordinales ne sont là que pour les sanctions. cela fait +de trente ans que les pharmaciens ne sont pas solidaires comme le sont les médecins et que nous cédons du terrain par peur et non par conviction
  • 02/06/2014 à 20:58
    bichou
    alerter
    et un de plus !!!
    je me demande si a l'avenir il y aura des pharmaciens pour s'installer en officine
    d'ici peu on programera la faillite de l'officine
    un pharmacien retraite
  • 02/06/2014 à 23:49

    alerter
    c'est normal, le pharmacien VEUT tout vendre mais il ne s'intéresse à rien ! Il n'a généralement pas de stock sous prétexte qu'il peut être livré rapidement. La plupart du temps , il veut bien vendre le produit mais il n'y croit pas.
    Réponse entendue très régulièrement, je n'ai pas fait des études pour devenir boutiquier !!!!
    c'est dommage !
  • 03/06/2014 à 01:47

    alerter
    c'est une honte nous avons des officinaux bien formés que l'on veut transformer en bureaucrates, qui connaissent mieux que quiconque les médicaments. Pourquoi dériver vers des systèmes anglo-saxons où les accidents sont fréquents ? Tout le monde se croit capable de choisir ses médicaments avec les ventes via internet par des pseudo laboratoires où les médicaments ne sont pas contrôlés au mieux et au pire falsifiés. laissons aux spécialistes (pharmaciens) et à eux seuls la responsabilité de dispense des produits qui concernent notre santé . Quand à Leclerc je ne lui savais pas des compétences en thérapie alors qu'il excelle dans la vente. Qu'il se renseigne mieux sur la dépendance vis à vis de la nicotine ! ! !
    je suis fort étonnée que l'ordre et les syndicats des pharmaciens ne défendent pas mieux leurs droits et leurs prérogatives.
    un professeur des universités de biophysique en pharmacie à la retraite

  • 03/06/2014 à 09:37
    jl f
    alerter
    Le patron des supermarchés Leclerc plaide la baisse du coût pour favoriser la lutte contre le tabagisme, réclamant de pouvoir vendre les patchs moins cher qu’en pharmacie, et il a raison:J achète un nicopatch 21mg au prix grossiste 59€ 20 ht .Le prix public sur internet dans 18 pharmacies est de 29€99 !!!!!
    Ce prix de vente public est logique car proche du prix fabricant remisé lors des ventes directes qui sont réservées aux grosses officines ( jugées plus performantes avec leurs techniques de merchandising.) Malheureusement , ce choix sélectif des laboratoires d'éliminer les petites pharmacies est de plus en plus répandu pour tous les médicaments sans vignette avec ou sans ordonnance, et les patients sont donc dirigés vers les plus nantis d'entre nous qui ont beau jeu d' afficher de la croissance alors que nos faillites augmentent.
  • 03/06/2014 à 09:39
    jl f
    alerter
    Je ne pense pas pouvoir aller jusqu'à la retraite, en voyant tous les jours mes patients partir pour acheter des médicaments moins chers chez mes collègues.Ce n'est pas grave car je n'ai pas de dette et je ne reconnais plus ce métier d'officinal passionnant exercé depuis plus de 30 ans de carrière.
    Ce qui est certain , c 'est que le monopole pharmaceutique n'a plus lieu d'exister, puisqu'il est devenu sélectif dans la profession elle-même..
  • 03/06/2014 à 10:15
    j f
    alerter
    Le modèle économique à la française pour favoriser la consommation, à savoir une grande surface qui distribue de la soupe populaire en payant les gens au smic et concentrant les richesses sur quelques individus, n 'est pas finalement si loin de ce qu'est devenu notre réseau officinal voué à disparaître. D'un coté un distributeur de misère financé par la sécu, et de l'autre des pharmaciens opulents , rois du merchandising,
  • 03/06/2014 à 10:27

    alerter
    Tout a fait d'accord avec jf. Il n'y a pas de pouce levé comme dans FB mais je like tes commentaires!
  • 03/06/2014 à 12:08
    Sébastien
    alerter
    Notre "ministre" veut la mort des pharmaciens, MEL va avoir gain de cause, c'est couru d'avance.
    Roselyne, tu me manques !!!
  • 03/06/2014 à 12:10

    alerter
    Et l'ordre, il sert à quoi ???????
  • 03/06/2014 à 16:31
    j f
    alerter
    L Ordre a négocié la disparition des petites officines et n est intéressé que par le DP qu il pourra vendre à Leclerc
  • 04/06/2014 à 19:32
    sam
    alerter
    ET l'ORDRE IL SERT A QUOI?!?!?

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...