15/05/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

L’efficacité des compléments alimentaires n’est que rarement établie scientifiquement dans les conditions réelles d’utilisation, a indiqué le Pr Marie-Paule Vasson, lors d’une conférence de presse de l’Association française des diététiciens-nutritionnistes (AFDN) qui s'est tenue le 15 mai.

« Si certains compléments alimentaires peuvent avoir un effet bénéfique sur certaines populations, comme les enfants, femmes enceintes ou allaitantes, personnes âgées, personnes ayant des régimes particuliers, d’autres, dans certaines circonstances, peuvent avoir un effet délétère », estime l’experte.

Ainsi, l’absorption simultanée de plusieurs produits similaires est une pratique à risque de surdosage ou en lien avec la complexité du mélange absorbé.

Des contaminations chimiques ou microbiologiques, allergies, interactions médicamenteuses figurent parmi les risques qui peuvent survenir. En particulier, les cocktails antioxydants, dont les doses sont parfois supra-nutritionnelles, doivent être utilisés avec précaution, illustre le Pr Vasson. Des essais cliniques de supplémentation de dose pharmacologique, voire nutritionnelle, ont démontré une augmentation de risque, notamment dans la survenue de pathologies cancéreuses.

L’enquête INCA 2 de 2009 montre que 27 % des femmes et 13 % des hommes consomment régulièrement des compléments alimentaires, sur une durée moyenne de 3 à 4 mois par an.







Les dernières réactions

  • 17/05/2014 à 16:28
    Pharmanager
    alerter
    Il est important de préciser que la réglementation des compléments alimentaires (CA) a beaucoup évolué ces dernières années. Pour répondre sur le point :
    - des surdosages : Depuis 2006, le décret français 2006/352 impose que tous les CA mis sur le marché français soient déclarés à la DGCCRF, cette autorité compétente pour les CA s'assurant systematiquement que les dosages sont conformes au dit décret.
    - de l'absorption simultanée de produits. Au contraire des denrées courantes, le consommateur qui achète un CA multivitaminés a pleinement conscience de ce qu'il consomme, de ce fait il est peu probable qu'il paye et consomme 2 CA multivitaminés en même temps. Est-ce bien la même chose pour les denrées courantes, combien d'entre vous ont-ils conscience que la plupart des laits et jus d'orange sont enrichis en vitamines ?
  • 18/05/2014 à 13:09
    careli
    alerter
    Il serait intéressant que le Pr Vasson nous indique le nombre de problèmes graves de surdosage rencontré avec la prise de compléments alimentaires.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...