30/04/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

La ministre de l'Écologie part en campagne contre les perturbateurs endocriniens.

Ségolène Royal souhaite renforcer l'évaluation de leurs risques en s'appuyant sur l'expertise de l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, environnement et travail) et de l'ANSM, qui devront passer au crible plusieurs perturbateurs (méthylparabène, BHA...).

La ministre demande également le retrait du bisphénol A des tickets de caisse et de cartes bancaires au plus vite, sans attendre que le gouvernement légifère en la matière. 






Yolande Gauthier

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...