30/04/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Le très attendu rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) sur le développement professionnel continu a été mis en ligne le 30 avril.

Dans sa synthèse, le rapport ne relève « pas de manquements graves, mais des dysfonctionnements » dans le fonctionnement de l’organisme de gestion du DPC (OGDPC). « L’obligation de formation n’a pas de contenu précis : ni le volume d’heures, ni le contenu de la formation ne font l’objet de prescription », pointe l’IGAS. Elle constate que la sanction du manquement à l’obligation n’est pas organisée et que le dispositif ne pourra être généralisé à toutes les professions de santé sans aléas budgétaires.

En conséquence, l’IGAS propose 4 pistes d’amélioration, dont le recentrage des missions de l’OGDPC « sur la formation inter-professionnelle et les priorités de santé publique ». Une autre option préconise la suppression pure et simple de l’OGDPC.






Matthieu Vandendriessche



Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...