25/04/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Dans un entretien au quotidien économique Les Echos, le 25 avril, Marisol Touraine, ministre de la Santé, précise les grandes lignes du plan d’économies pour l’assurance maladie. 

Se félicitant d’avoir réduit de 30 % le déficit de l’assurance maladie depuis son arrivée au ministère de la Santé, Marisol Touraine fixe à 2,1 % dès 2015 la progression de l’ONDAM (objectif national des dépenses de l’assurance maladie). Elle sera de 2 % en 2016 puis de 1,9 % en 2017. « C’est un effort sans précédent », pointe la ministre.

Sur les 10 milliards d’euros d’économies escomptés sur les dépenses de santé en 3 ans, le médicament sera mis à contribution à hauteur de 3,5 milliards d’euros. « En baissant les prix des médicaments et en favorisant les génériques », indique Marisol Touraine, qui estime que « nous consommons trop de médicaments de marque et trop de médicaments chers ». Médicaments princeps et génériques feront donc l’objet de baisse de prix. « Cela signifie que les dépenses seront stables d’ici à 2017 », prévoit la ministre. A nouveau, elle se dit « favorable à une campagne d’information pour dissiper les doutes qui subsistent sur la qualité des génériques ».

La ministre de la Santé réaffirme qu’il n’y aura ni déremboursements, ni nouvelles franchises concernant le médicament. 

Les prescripteurs seront bien-sûr partie prenante dans l’effort d’économies. « Nous mettrons en place des listes de médicaments recommandés établies par les médecins, pour chaque spécialité, afin de faciliter la qualité de la prescription », promet Marisol Touraine.

Les actes médicaux inutiles ou redondants et la consommation de médicaments inadaptée doivent permettre de dégager 2,5 milliards d’économies d’ici à 2017.

La ministre relève des disparités au plan national dans la prise en charge des patients. « Dans certaines régions, plus de 90 % de patients diabétiques s’injectent eux-mêmes leur insuline. Dans d’autres, ils ne sont que 50 %, c’est la preuve que des marges existent.»

Le secteur hospitalier prendra sa part dans les économies à hauteur de 2 milliards d’euros, en particulier par une meilleure gestion et une mutualisation des achats.






Matthieu Vandendriessche

Les dernières réactions

  • 25/04/2014 à 14:38

    alerter
    ce n'est pas la ministre qui a réduit de 30% le déficit ce sont les professionnels de santé et plus particulièrement les pharmaciens ....à ma connaissance je ne pense pas que mme touraine ait beaucoup réduit son salaire et celui de ses collaborateurs....
  • 26/04/2014 à 12:25
    Boss
    alerter
    Les médicaments représente 23% du budget de l'assurance maladie, l'hôpital 50% !! vous savez ou trouver les économies......
  • 26/04/2014 à 12:25
    Boss
    alerter
    Les médicaments représente 23% du budget de l'assurance maladie, l'hôpital 50% !! vous savez ou trouver les économies......
  • 26/04/2014 à 12:26

    alerter
    C'est une honte !! des milliers d'officine vont crever réjouissez vous !!!
  • 26/04/2014 à 14:45
    Sebastien
    alerter
    Encore une fois, c'est l'économie officinale qui fournit le plus gros effort... Jusqu'à quand pourrons-nous assumer financièrement ? Combien d'officines vont-elles encore devoir plonger dans le rouge ?
    Quel que soit leur bord, les politiciens n'ont aucune vision à long terme de la santé. Mme MariSol Touraine (MST, ça ne s'invente pas...) pas plus que les autres, visiblement.
    A part "honteux", je ne vois pas quel mot utiliser, sauf "misérable", peut-être.
  • 05/05/2014 à 18:41
    Boss
    alerter
    Préparez vous a ramassé les cadavres................................
    Et je vous encourage a faire votre préinscription au pole emploi.......
  • 05/05/2014 à 18:42
    Olivier
    alerter
    MST vous n’êtes qu'une misérable !!!!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...