22/04/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Les préparateurs en pharmacie sont les personnels de santé qui ont enregistré la plus forte hausse de salaire en 2013. Leur rémunération s’est élevée à 1927 euros brut, soit une hausse de 4,10 % par rapport à 2012, indique le Baromètre Appel Médical 2014*, rendu public le 22 avril. « Frileuses, les officines préfèrent recruter des préparateurs plutôt que des pharmaciens, accentuant la pénurie des premiers », explique la société de recrutement et de travail temporaire.

D’autres explications à cette pénurie sont avancées : la fréquente reconversion des préparateurs (vers les métiers de visiteur médical ou de secrétaire en gestion de tiers-payant), la préférence pour un travail à temps partiel (pour cette population à 85 % féminine) et la baisse des inscriptions en CFA, en raison des difficultés à trouver un contrat d’apprentissage (c’est-à-dire une pharmacie prête à les accueillir pendant deux ans).

De leur côté, les pharmaciens salariés (officine, laboratoire d’analyse, industrie pharmaceutique) voient leur salaire s’établir à 3369 euros brut, soit une progression de 1,5 % entre 2012 et 2013.

Pharmaciens et préparateurs figurent en tête du palmarès des métiers dont la rémunération progresse le plus l’an dernier : techniciens de laboratoire (+2,4 %, à 1920 euros brut), auxiliaire de crèche (+1,8 %, à 1450 euros brut), kinésithérapeute (+1,49 %, à 2578 euros brut)

* Etude réalisée à partir des salaires réels constatés au cours des années 2012 et 2013, sur la base de 555 315 fiches de paie d’intérimaires de la société Appel Medical. Les congés payés, les indemnités de fin de mission et les primes variables n’ont pas été prises en compte afin de mettre salariés et intérimaires au même niveau de rémunération.






Matthieu Vandendriessche

Les dernières réactions

  • 23/04/2014 à 18:45
    krin40
    alerter
    Belle étude mais qui ne reflète en rien la réalité !!! les préparateurs en pharmacie sont sous payés ! Quand on aura atteint les 2000 euros net là on pourra parler de progression des salaires vu tout le travail effectué !!!
  • 23/04/2014 à 23:15

    alerter
    bref les BP veulent etre payés comme des docteurs pharmacie avec un brevet 800h de formation et un savoir digne de santé magazine
  • 24/04/2014 à 11:31
    marti
    alerter
    sante magazine forme aussi des pharmaciens si l on se base sur un nombre d'heures reelement formatrices,des stages ou on laisse les etudiants desoeuvrés,c'est monaie courrante!!!
    vous voyez ça enerve!!
    soyez plus mesuré dans vos propos!
  • 27/04/2014 à 10:34
    Zozo
    alerter
    Mon salaire brut en 2012= 1864€ et brut en 2013= 1864€, je pense que je vais me mettre en intérim car apparemment leurs salaire augmente plus rapidement! La prochaine fois essayez d'avoir les chiffres réels svp, car je pense que la majorité de préparateurs travaillent en CDI ou en CDD mais pas en intérim, donc votre moyenne n'est pas vrai, désolé!!! Je suis révoltée par votre incompétence cher journaliste!!!
    Préparatrice en pharmacie diplômée et en CDI depuis 2006
  • 28/04/2014 à 12:17

    alerter
    Chers consoeurs et confrères membres de l'équipe officinale,

    Le débat est posé, il s'enflamme un peu et cela veut dire que le sujet intéresse !
    Ce qui est déjà très positif.

    Ces résultats émanent d'une agence d'interim. Cela pourrait avoir introduit un biais s'il n'avait été anticipé. Les diverses primes (congés payés, indemnités de fin de mission, primes variables) n'ont évidemment pas été intégrées dans les données présentées.

    Le salaire brut moyen (1927 euros) avancé dans cette enquête n'est d'ailleurs pas très éloigné de celui qu'indique notre dernière interlocutrice.

    Concernant l'évolution de la rémunération en moyenne, il n'est pas impossible que des augmentations aient été accordées dans certaines officines et/ou que les nouvelles recrues soient parvenues à bien négocier leur salaire...

    De toute façon, nous n'avions pas l'intention de nous en tenir à ces données brutes. Elles font l'objet d'une enquête plus approfondie de notre part. C'est le lieu de notre site Internet de présenter cette information. C'est dans votre magazine que vous en trouverez prochainement une analyse.

    Dans l'attente, nous vous proposons de poursuivre le débat de manière constructive.

    Bonne journée et bonne semaine à toutes et à tous !

    Matthieu Vandendriessche
    Le Moniteur des pharmacies



  • 09/01/2015 à 08:23
    WfE7WaYsFhg
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...