09/04/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Selon un sondage IFOP* pour le site Pharmarket.com, un tiers des personnes interrogées souhaiteraient pouvoir acheter en ligne des médicaments qui leur sont prescrits. Dans une même proportion, elles souhaiteraient que leur médecin effectue lui-même la commande des médicaments qu’il prescrit.

A ce jour, 13 % des personnes interrogées affirment avoir recours aux achats de médicaments en ligne, dont 2 % qui le font souvent. La proportion est de 41 % s’agissant des achats de parapharmacie.

Parmi les éléments qui pourraient inciter aux achats de médicaments sur Internet figurent un agrément du site Internet par les autorités de santé (49 % des réponses), des prix moins élevés (41 %) ou l’appui du conseil d’un professionnel de santé (32 %).

Il est surprenant de constater que la simplicité de la commande (9 % des réponses), la rapidité de la livraison (7 %) ou l’étendue du choix (4 %) ne sont pas des critères primordiaux pour l’achat de médicaments en ligne.

Matthieu Vandendriessche

*Etude réalisée du 27 au 31 mars 2014 auprès de 1002 individus de 18 ans et plus.







Les dernières réactions

  • 09/04/2014 à 14:53

    alerter
    type de sondage qui semble tout a fait "biaisé"....quand on veut tuer son chien on dit qu'il a la rage et de meme quand on veut vendre des médicaments sur internet on dit que la majorité des gens est d'accord....véracité des sondages invérifiable mais qui peuvent modifier l'opinion des personnes ....pour ma part je refuse systématiquement de répondre à toutes les enquètes d'opinion
  • 09/04/2014 à 17:07
    quinoceen
    alerter
    "elles souhaiteraient que leur médecin effectue lui-même la commande des médicaments qu’il prescrit."

    On peut aussi supposer qu'une majorité de personnes interrogées souhaiteraient que l'on consomme les médicaments à leur place.

    Pourquoi pas ?
  • 10/04/2014 à 10:05
    Matthieu VANDENDRIESSCHE, Pharmacien (autre)
    alerter
    Bonjour,
    La première remarque pose la question plus générale de la manipulation de la population par le biais des enquêtes d'opinion.
    Cette étude a en effet été menée à l'initiative d'un site de vente en ligne de médicaments et de parapharmacie.
    Mais elle suit la méthodologie de l'IFOP, considérée comme irréprochable.
    Reste ensuite à communiquer les résultats que l'on aura choisi de communiquer.
    Par ailleurs, il s'agit uniquement d'intentions. Les consommateurs "souhaiteraient pouvoir acheter" sur Internet des médicaments prescrits. Cela ne veut pas dire qu'ils le feraient toujours, mais peut-être le jour où ils ne pourraient pas se déplacer...
    Merci pour votre réaction et bonne journée,
    Matthieu Vandendriessche
    Rédaction du Moniteur des pharmacies


Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...