01/04/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

De tous les professionnels de santé libéraux interrogés à travers l’Observatoire de CMV Médiforce, filiale de BNP Paribas, ce sont les pharmaciens les plus pessimistes.

Ils attribuent la note de 4,4 sur 10 à « la situation actuelle de leur profession » et de 3,8 à celle des « années à venir ».

Parmi les raisons de ce blues, la moitié d’entre eux évoque la baisse du chiffre d’affaires et 94 % citent les charges et la fiscalité comme sujet de « préoccupation », 93 % les contraintes administratives et 92 % l’appauvrissement des Français.






Les dernières réactions

  • 02/04/2014 à 10:00
    osiris89
    alerter
    Mars 2014

    - 10% de CA dans mon officine, la plus forte baisse depuis Juillet 2013
  • 26/04/2014 à 12:20
    Boss
    alerter
    On est DEAD

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Agnès Buzyn, professeur en médecine et présidente de la Haute Autorité de santé, fera-t-elle un bon ministre de la Santé ?

Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...