18/02/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Le 13 février dernier, les partenaires sociaux de la branche ont tenté de relancer la négociation sur le temps partiel. Si l'intention était bonne, les points de divergence persistent entre syndicats de titulaires et de salariés.

Faute d'accord collectif, les avenants pour compléments d'heures - prévus dans la loi de sécurisation de l'emploi - ne peuvent toujours pas être mis en place en pharmacie. Les syndicats espèrent maintenant un déblocage de la situation en avril lors de la prochaine commission paritaire. En attendant, la convention collective prend un train de retard sur la loi.

Fabienne Rizos




Les dernières réactions

  • 19/02/2014 à 14:04
    chris CFE/CGC
    alerter
    Pour sa part la CFE/CGC avait signé l'accord le 18 décembre , nous le jugions acceptable et surtout ouvert sur le dialogue dans les officines!!
    Dommage..

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...