17/01/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Le refus de deux syndicats (CGT et FO) de ne pas signer l’accord de branche sur le temps partiel mécontente le Collectif national des groupements de pharmaciens (CNGPO).

Dans un communiqué, il estime que l’absence d’accord « est une contrainte supplémentaire qui met encore à mal la pharmacie ». Et « le premier lésé risque d’être le patient ».

« La flexibilité en matière de planning nécessaire aux officines proposant à leurs patients de larges plages d’ouverture va devenir très compliquée voire impossible à mettre en place. L’accès aux soins et aux services fournis par le pharmacien risque d’être donc plus limité », déclare Pascal Louis, président du CNGPO.

Il souhaite que la négociation reprenne vite pour obtenir un accord.




Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...