15/01/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
L’exercice n’est pas nouveau. Pour la troisième fois, le président de la République, François Hollande, a convié la presse pour préciser sa feuille de route pour accélérer la croissance et réduire la dépense publique. Pour économiser 50 milliards d’euros entre 2015 et 2017, « toutes les dépenses, toutes les politiques, toutes les structures seront concernées », a annoncé le chef de l’Etat dans son discours. La Sécurité sociale, qu’il entend conserver, est donc aussi concernée. Oui mais comment ? François Hollande a simplement évoqué la lutte contre les « excès et les abus », la multiplication des prescriptions, des actes médicaux redondants, des médicaments, qui selon le locataire de l’Elysée, « font connaître un record de consommation et cette pression sur l'hôpital, faute de véritable parcours de soins ». Il a aussi indiqué que « l'usage des génériques est moins fort que partout ailleurs ».



Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...