29/12/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
HAS, SMR, service médical, avis, Rasilez, aliskiren, busulfan, Myleran, tofranil, imipramine, énurésie Agb-fotolia

La Haute autorité de santé (HAS) a réévalué le service médical rendu des antihypertenseurs à base d’aliskiren Rasilez et Rasilez HCT. Elle l’a jugé insuffisant, ouvrant la voie à un déremboursement de ces médicaments actuellement pris en charge à 30 %.

Même jugement pour le busulfan Myleran, indiqué dans la leucémie myéloïde chronique et pour la préparation à la transplantation de cellules souches hématopoïétiques.

Quant à Tofranil (imipramine), la HAS a donné un avis défavorable au maintien du remboursement dans l’indication « Enurésie nocturne de l’enfant dans les cas où toute pathologie organique a été exclue ». Les autres indications de Tofranil (épisodes dépressifs majeurs et douleurs neuropathiques périphériques de l’adulte) bénéficient toujours d’un service médical rendu important.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK