23/07/2012 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

La réévaluation du rapport bénéfice-risque de la pristinamycine a abouti à la suppression de quatre indications pour cet antibiotique (traitement des infectons génitales, odonto-stomatologiques, osseuses et articulaires ainsi que la prophylaxie de l'endocardite infectieuse). La spécialité Pyostacyne (Sanofi) est donc désormais réservée au traitement des sinusites maxillaires aiguës, des exacerbations aiguës de bronchites chroniques, des pneumonies communautaires légères à modérées et dans les infections de la peau et des tissus mous. Par ailleurs, les posologies de l'AMM sont précisées et les mises en gardes sont renforcées notamment concernant l'usage non justifié de la pristinamycine dans les angines et les otites et sur la possibilité de réactions d'hypersensibilité grave à ce cette molécule.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...