19/04/2011 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Le 19 avril, l’Afssaps met en garde les médecins et les pharmaciens sur la possible augmentation du risque de cancer de la vessie sous pioglitazone. Elle dissuade cependant les pharmaciens de cesser les délivrances d’Actos ou Competact, aucune suspension d’AMM n’ayant été prononcée. L’Agence informe les professionnels de santé qu’une étude de cohorte rétrospective est actuellement menée avec la Caisse nationale d’Assurance maladie auprès de plus de 200 000 patients traités par la glitazone entre 2006 et 2009. Les premiers résultats seront connus fin mai en attendant les résultats définitifs en juillet. C’est notamment sur cette étude que l’Agence européenne du médicament se basera pour réévaluer le rapport bénéfice/risque de la pioglitazone. 
Lire la lettre adressée aux pharmaciens et aux médecins






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...