26/04/2012 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Suite au signalement d'accidents hémorragiques au cours de traitements par Pradaxa (dabigatran) et Xarelto (rivaroxaban) et à l'occasion de leur récente extension d'indication dans la fibrillation auriculaire non valvulaire, l'Afssaps insiste sur les précautions d'emploi relatives à ces traitements. L'Agence rappelle que les risques majeurs de ces nouveaux anticoagulants oraux sont similaires à ceux des AVK et estime qu'il n'y a « pas d'argument pour changer le traitement d'un patient stabilisé sous AVK. »
Par ailleurs, elle insiste notamment sur certaines situations nécessitant une vigilance particulière quant à la survenue éventuelle d'effets indésirables : relais d'AVK, prise concomitante d'un antiplaquettaire, comorbidités… Elle rappelle également qu'un contrôle de la fonction rénale doit être effectué au moins une fois par an (plus fréquemment chez les sujets âgés ou dans certaines associations médicamenteuses).






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...