09/01/2008 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Il manquait l’aval de la Commission européenne. Il est désormais acquis : l’indication du piroxicam est imitée au traitement symptomatique de l’arthrose, de la polyarthrite rhumatoïde ou de la spondylarthrite ankylosante, en 2e intention. Cette décision intervient au terme de la réévaluation de la tolérance gastro-intestinale et cutanée de l’AINS.
Seuls les médecins expérimentés dans le diagnostic et le traitement des maladies rhumatismales inflammatoires ou dégénératives peuvent prescrire la molécule, sans dépasser la dose journalière de 20 mg. Le traitement doit être réévalué tous les 14 jours. La prescription concomitante de misoprostol ou d’un inhibiteur de la pompe à protons est fortement recommandée. La liste des contre-indications de la molécule s’allonge.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...