21/12/2010 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Plusieurs modifications sont intégrées au Résumé des caractéristiques du produit Nplate, lancé il y a un peu plus d’un an. En effet, il est apparu que ce facteur de croissance plaquettaire (romiplostim) peut entraîner des thromboses de la veine porte chez les patients souffrant d’une thrombopénie et d’une maladie hépatique chronique. Il est désormais déconseillé d’administrer du romiplostim à des patients présentant une insuffisance hépatique modérée à sévère (score de Child-Pugh supérieur ou égal à 7) sauf si le bénéfice du traitement l’emporte sur le risque de thrombose de la veine porte. Par ailleurs, la posologie d’Nplate doit être abaissée à 1 µg/kg/semaine dès que le taux de plaquettes est supérieur à 150.109/L pendant deux semaines consécutives. Le traitement doit être suspendu lorsque le taux de plaquettes dépasse 250.109/L ; lorsque le taux redevient inférieur à 150.109/L (contrôle hebdomadaire du taux de plaquettes), le traitement peut être de nouveau administré à la dose de 1 µg/kg/semaine.









Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...