03/03/2007 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Erytech Pharma a réussi à rendre stable et reproductible à une échelle industrielle l\'encapsulation de traitements dans des globules rouges, dans le but d\'en améliorer l\'index thérapeutique. Pierre-Olivier Goineau, directeur général de la société, nous en dit plus.

Quel est le principe de cette technologie ?

Elle permet d\'améliorer l\'efficacité des médicaments tout en limitant leurs effets secondaires. Par exemple, le traitement de la leucémie aiguë lymphoblastique par injections d\'asparaginase sous forme libre pose plusieurs problèmes. Sous forme libre, l\'enzyme n\'est active qu\'un à deux jours et provoque des réactions allergiques, à force de répéter les injections. Une fois encapsulée, sa demi-vie atteint environ un mois. L\'asparagine, facteur de croissance de la cellule tumorale, pénètre dans le globule où elle est détruite par l\'enzyme dont le substrat est la protéine plasmatique. Le traitement encapsulé, baptisé Graspa, requiert des doses jusqu\'à 80 à 100 fois moindres. Graspa entrera en essai de phase III en juin prochain.

Quelles sont les domaines d\'application de l\'encapsulation ?

Ils sont vastes puisque tous les traitements peuvent être améliorés par ce procédé. Pour le moment, ce sont les indications en oncologie qui sont visées. Trois grandes technologies ont été mises au point. La première, le Cleav\'Ery System, à l\'origine de Graspa, consiste à encapsuler des enzymes thérapeutiques. La deuxième, l\'Oxygen\'Ery System, exploite la faculté du globule rouge à fournir de l\'oxygène aux tissus. En encapsulant un effecteur de l\'hémoglobine, le rendement d\'oxygénation des tissus est amélioré, passant de 25 % de l\'oxygène inspiré à presque 75 %. Deux applications en découlent, le traitement de maladies hypoxiques ou ischémiques et la radiothérapie. GR-ARA1, premier produit de la gamme, devrait entrer en essai de phase I dans le traitement du glioblastome. Enfin, la troisième technologie, le Deliv\'ery System, permet de moduler la demi-vie d\'un globule rouge en modifiant sa membrane. Objectif : faire vieillir prématurément le globule rouge pour limiter la durée du traitement encapsulé et donc sa toxicité. Les résultats des essais précliniques dans le traitement de métastases hépatiques sont très encourageants. Le ciblage hépatique et/ou splénique est spécifique. Au total, cinq projets sont en cours de développement.

PROPOS RECUEILLIS PAR MÉLISSA LANI






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...