26/01/2011 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Dans un avis mis à jour le 17 décembre 2010 relatif à la vaccination des jeunes filles de 14 à 23 ans contre les infections à papillomavirus humains récemment publié sur son site, le Haut Conseil de la santé publique annonce « qu’il n’y a plus lieu de recommander de façon préférentielle l’un des deux vaccins ». Lors de la commercialisation des vaccins Gardasail et Cervarix, le HCSP s’était prononcé pour une utilisation préférentielle du vaccin quadrivalent (Gardasil). Il affirme aujourd’hui que « les deux vaccins ont montré leur effet protecteur contre les lésions CIN2 ou plus liées aux génotypes 16 et 18 », « que le vaccin quadrivalent a montré de plus une efficacité dans la prévention des lésions dues aux HPV de génotype 6 et 11 et des lésions vulvaires et vaginales précancéreuses de grade 2 ou plus », « que les données disponibles sont en faveur d’une plus grande capacité du vaccin bivalent (Cervarix) à induire une protection croisée ».









Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...