22/11/2007 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
La récente médiatisation d’un suicide survenu cet été alors que le jeune patient était sous isotrétinoïne fait réagir l’Agence française de Sécurité sanitaire des produits de santé. En France, le dispositif d’encadrement de la délivrance et de pharmacovigilance de l’isotrétinoïne a sans cesse été renforcé d’année en année. Les prescripteurs sont alertés sur les précautions à prendre en cas d’antécédents psychiatriques. Des symptômes de dépression doivent conduire à l’arrêt du traitement.
L’Afssaps annonce aujourd’hui étudier de nouvelles mesures pour sensibiliser de façon optimale les patients et les professionnels de santé aux risques de l’isotrétinoïne. Des recommandations de bonne pratique sur le traitement de l’acné par voie locale et générale devraient être prochainement mises en ligne sur le site de l’agence.  






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...