18/11/2008 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Les sartans et les IEC sont contre-indiqués au cours du 2e et du 3e trimestre de la grossesse. Et ils sont déconseillés dès le premier trimestre de la grossesse. L’Afssaps le rappelle dans une lettre envoyée aux médecins et aux pharmaciens : la pharmacovigilance française continue de répertorier des cas d’insuffisance rénale fœtale (et/ou néonatale) après que des femmes enceintes ont pris un antihypertenseur d’une de ces classes au-delà du premier trimestre de la grossesse. Si une grossesse survient chez une femme sous traitement, celui-ci doit être arrêté immédiatement quel que soit le stade de sa grossesse. Toutes les patientes en âge de procréer traitées par IEC ou sartan doivent être informées des risques foetotoxiques de ces molécules et de la nécessité de changer de traitement antihypertenseur en cas de désir de grossesse.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...