30/12/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Glivec, imatinib, Novartis, générique, substitution DR

Des génériques de Glivec (imatinib) sont désormais disponibles.

Mais le laboratoire Novartis détient un brevet protégeant l’utilisation de l’imatinib jusqu’en octobre 2021 dans le cadre du traitement des tumeurs stromales gastro-intestinales. Aucune substitution n’est donc possible dans cette indication.

Les seuls cas où un générique de Glivec peut être délivré sont : leucémie myéloïde chronique Ph+, leucémie aiguë lymphoïde Ph+, syndromes myélodysplasiques/myéloprolifératifs, syndrome hyperéosinophilique à un stade avancé, leucémie chronique à éosinophiles, dermatofibrosarcome protuberans (maladie de Darier-Ferrand).

Le laboratoire Novartis a précisé son intention de faire respecter son brevet.






Les dernières réactions

  • 30/12/2016 à 15:10
    girondid
    alerter
    Et comment la sécurité sociale fait-elle la différence dans les objectifs de substitution entre les différentes indications ?

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK