14/09/2009 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

L’Afssaps publie le 14 septembre de nouvelles recommandations de bonne pratique pour la prise en charge médicamenteuse de la douleur aiguë et chronique chez l’enfant. Cette première partie est consacrée à la thérapeutique de la douleur en milieu hospitalier et aux situations particulières en ville à savoir la migraine, les dysménorrhées, les angines, les otites et la vaccination.

Ainsi en cas de migraine, le traitement de première intention est l’ibuprofène à la dose de 10 mg/kg, puis le paracétamol à la dose de 15 mg/kg, voire le sumatriptan nasal à partir de 12 ans.

Dans les dysménorrhées, la prise d’un AINS est recommandée avant la mise sous contraceptif oral. En cas d'angine, un antalgique de palier 1 (paracétamol ou ibuprofène) est préconisé.

Au cours d’une otite, paracétamol et ibuprofène peuvent être utilisés en synergie. Enfin, lors d'une douleur liée à un vaccin, il est conseillé de faire boire une solution sucrée chez l’enfant de moins de 4 mois.









Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...