06/12/2011 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Le citalopram est associé à un risque d’allongement de l’intervalle QT dose-dépendant, démontré à l’issue d’une étude clinique spécifique. C’est la raison pour laquelle les doses maximales journalières de l’inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine sont abaissées. Ainsi la dose maximale devient 40 mg/j chez l’adulte (au lieu de 60 mg/j), 20 mg/j chez le sujet âgé (au lieu de 40 mg/j) et chez l’insuffisant hépatique (au lieu de 30 mg/j). De plus, le citalopram est à présent contre-indiqué chez les patients présentant un allongement acquis ou congénital de l’intervalle QT. L’antidépresseur ne doit pas être associé à un médicament entraînant un allongement du QT. Les RCP de Seropram et de ses génériques doivent prochainement intégrer ces modifications.
Lire la lettre adressée aux professionnels de santé






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...