14/11/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
automédication, médicament familial, médicament, 60 millions de consommateurs, Vicks Vaporub, Imodiumcaps, maalox DR

Dans son nouveau hors-série « Se soigner sans ordonnance » qui paraît mardi 14 novembre 2017, 60 millions de consommateurs remet le couvert et passe au crible 62 médicaments d’automédication parmi les plus vendus en pharmacie.

Comme en 2015, seuls 13 d’entre eux ont un rapport bénéfice/risque favorable et sont à privilégier, parmi lesquels Vicks Vaporub, Imodiumcaps ou Maalox sans sucre.

Les médicaments décongestionnants contre le rhume sont une fois de plus jugés à proscrire, de même que 60 % des médicaments contre la toux.

Au final, le magazine estime que près d’un médicament d’automédication sur deux (45 %) est dangereux, et que 33 % d'entre eux sont passables.






Les dernières réactions

  • 14/11/2017 à 14:08
    60 millions de pigeons
    alerter
    Quel effort incroyable fourni par 60 millions de consommateurs, nous ressortir le même article tous les ans ...
  • 14/11/2017 à 18:35
    BREZHONEG
    alerter
    En termes militaires,c'est la preparation d'artillerie qui accompagne l'offensive anti pharmacie liberale dont on nous parle depuis quelques jours. Le fait que nos medicaments aient passé de nombreux filtres avant la mise sur le marché ne compte pas pour ce genre de medias.Leur bibliographie de reference,des etudes sur 10 000 cas, etc,à l'appui de leurs affirmations, jamais vous n'en verrez la couleur dans leur colonnes.La consigne est de flinguer.point. Et "en meme temps" ,comme dit Jupiter, les Enarques preparent la manoeuvre : ajouter aux deserts medicaux des deserts pharmaceutiques. Alors que les suggestions de copier notre modele de repartition pour l'implantation des medecins se font de plus en plus nombreuses,on nous prepare traitreusement exactement le contraire!! Bon courage aux vieux et futurs vieux que nous sommes toutes et tous !!!
  • 14/11/2017 à 22:42
    brucine
    alerter
    Pas du tout.

    Cette histoire de 60 millions de consommateurs, en termes de presse, ça s'appelle un "marronnier": un truc que l'on ressort périodiquement pour faire du chiffre, et indépendamment du gouvernement en place.

    Cela dit, et on ne les pas attendus pour le constater mais la question est toujours au point mort, il faut être aveugle et sourd pour ne pas admettre que les vasoconstricteurs posent un réel problème.

    Le reste, comme d'habitude, est très approximatif puisque l'on ne sait pas que les mucolytiques ou pastilles auto-médiqués sont plus ou moins efficaces que ceux prescrits par les médecins...et qui sont exactement les mêmes.
  • 15/11/2017 à 00:28
    Potard17
    alerter
    Il est plus facile de s’en prendre aux médicaments d’automédication (même si certains sont réellement inefficaces ou, plus grave, nocifs en raison de leurs effets secondaires et donc à ne surtout pas conseiller) qu’aux médicaments à prescription obligatoire hyper dangereux comme ceux destinés à prévenir ou traiter l’ostéoporose par exemple mais largement prescrits par les médecins et remboursés par la Sécurité sociale. L’émission sur ce sujet présentée par les Drs Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymès sur France 5, mardi 7 novembre dernier, était diablement intéressante et aurait largement méritée d’être commentée dans nos revues professionnelles plutôt que cette liste noire issue d’une enquête de 60 Millions de consommateurs supervisée par le professeur en pharmacologie Jean-Paul Giroud et la pharmacienne Hélène Berthelot (très active sur Twitter où elle se présente comme une spécialiste de banques de données sur les médicaments). D’autant plus que des questions me taraudent:
    - le professeur Giroud est ou a été membre de la commission de délivrance des AMM et membre de la commission de pharmacovigilance, pourquoi n’y fait-il pas mieux entendre ses avis?
    - ne souhaiterait-il pas profiter de ce buzz médiatique pour faire grimper les ventes de son dernier livre paru en mars 2017 : “Automédication, le guide expert” présenté comme ‘critique, indépendant et impitoyable’ à l’égard des 4000 médicaments cités?
  • 15/11/2017 à 07:28
    rab74
    alerter
    d'accord avec potard17: ça fait 40 ans (c'est lui qui le dit) que le pr(?) Giroud fait partie des commissions d'amm. deviendrait-il gâteux au point de se dédire de belle manière, ou n'aurait-il rien br.... pendant ces 40 ans? Quant à accorder un benefice risque positif au lopéramide et au maalox, ça prouve son incompétence. hélàs, c'est lui qui a la voix des médiats, et qui va faire du fric avec ses élucubrations délirantes...
  • 15/11/2017 à 10:19
    dafalgan
    alerter
    D'accord avec Potard17 et rab74, cependant Potard17, l'émission sur France 5 avec Michel Cymes était certes intéressante mais ses intervenants avaient des parties pris, dont un avec Jean Marc Dupuis, toujours contre la société, les médecins, pharmaciens, ... Bref,

    On trouve malheureusement plus de syndrome de Reye dans les effets secondaires des médoc qu'une médiatisation objective de la santé et du médicament!
  • 16/11/2017 à 12:04
    BREZHONEG
    alerter
    D'un autre coté, avec ces articles repetitifs et autres bouquins du Prof X ou Y qui expliquent que ce qu'on vend c'est de la M...., les decideurs Enarques ne peuvent logiquement pas autoriser Leclerc à vendre des choses pareilles par paquet de 10 aux 60 millions de consommateurs,n'est ce pas!
  • 16/11/2017 à 21:58
    Pharmfo
    alerter
    En effet c est pas faux
  • 17/11/2017 à 07:54
    MAURICE
    alerter
    Ne pas oublier, qu'on n'est pas obligé de les référencer, ni de les conseiller, je pense que le rôle du pharmacien, est de faire un tri dans l'offre, quitte à contrarier la publicité qui n'aurait jamais du être autorisée, mais il a bien fallu compenser l'interdiction de la pub sur l'alcool et le tabac.
    Sauver l'audiovisuel, est plus important pour ces messieurs, que sauver la Santé.
  • 19/11/2017 à 16:25
    Fakihi
    alerter
    Malgré que cette prise des médicaments quotidiens s’avérait efficace mais aussi dans l’automédication on ignore que les médicaments ont certes des paramètres dont le patient n’a pas des connaissances. Certes, la bio équivalence notamment ou interaction médicamenteux qui pourrait engendrer des effets négatifs.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

L'Ordre des pharmaciens propose de créer une catégorie de médicaments « à prescription pharmaceutique ». Ce sont des produits listés mais qui pourraient relever du conseil officinal. Y êtes-vous favorable ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...