06/09/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
levothyrox, thyroxine Anne-Hélène Collin

Trois semaines après le début de l’affaire Levothyrox - mieux vaut tard que jamais -, le Collège de la médecine générale réagit dans un communiqué en date du 5 septembre 2017. Lequel, objectivement, ne fait pas réellement avancer le dossier.

« Le vent de panique provoqué et relayé sur les réseaux sociaux et certains médias n’est pas légitime », estime-t-il.

Deux études de pharmacocinétique ont démontré la bioéquivalence de la nouvelle formule et, en aucun cas il ne faut remplacer le Lévothyrox pour de la L-Thyroxine en goutte, précise le communiqué.

Avant de conclure : « Les médecins généralistes sont présents pour informer et prendre en soins les patients qui le demandent ». Il serait temps.






Les dernières réactions

  • 06/09/2017 à 14:11
    Corinne
    alerter
    Je sort de chez mon médecin traitant, il m'a dit d'aller acheter l'ancienne version en Suisse
  • 06/09/2017 à 15:08
    Sylviane91
    alerter
    Ahahahaha? trop drôle votre article.....je suis passée en hypothyroïdie avec la nouvelle formule (en prenant la même quantité que d'habitude) alors que je suis JAMAIS en hypothyroïdie et régulée depuis 9 ans (ablation totale de la thyroïde).............A part ça, c'est dans la tête ?

    De qui se moque-t-on... ?
  • 06/09/2017 à 15:43
    lili033
    alerter
    visiblement nous sommes des cobayes vivant ! j'ai des palpitations, crampes dans la jambe fatigue continu depuis avril 2017 avec le nouveau levothyrox
  • 06/09/2017 à 15:55
    Sylviane91
    alerter
    La réaction du collège médical ne me rassure pas, elle tend à me faire me demander s'ils ne sont pas dans le déni ou la minimisation... Et puis, même en admettant que la nouvelle formule de Lévotyhyrox soit adéquate (l'avenir nous le dira...on verra si les symptômes s'effacent ou perdurent), qu'est-ce que c'est que cette procédure de voyous qui consiste à utiliser les patients comme cobayes tout en leur retirant la moindre alternative d'utilisation d'autre produit ? C'est violent comme façon de faire tout de même, non ?
  • 06/09/2017 à 16:08
    GB
    alerter
    Ce n'est pas violent, c'est meurtrier !
  • 06/09/2017 à 16:18
    minerve92
    alerter
    Vu mon endocrinologue ce matin. Pas d'inquiétude, cela va s'arranger... Néanmoins la tsh est déréglée, il faudra faire des analyses plus souvent et revoir l'endocrinologue plus souvent (pas bon pour la sécurité sociale tout cela) et pas bon pour les malades non plus, car il faut supporter toutes ces malaises. Tout cela jusqu'à ce que la tsh soit redevenue dans les normes, et l'on sait bien que cela peu prendre beaucoup de temps.

    Effectivement nous sommes bien des cobayes et si nous n'avions pas réagi tout cela aurait été passé
  • 06/09/2017 à 16:18
    minerve92
    alerter
    Vu mon endocrinologue ce matin. Pas d'inquiétude, cela va s'arranger... Néanmoins la tsh est déréglée, il faudra faire des analyses plus souvent et revoir l'endocrinologue plus souvent (pas bon pour la sécurité sociale tout cela) et pas bon pour les malades non plus, car il faut supporter toutes ces malaises. Tout cela jusqu'à ce que la tsh soit redevenue dans les normes, et l'on sait bien que cela peu prendre beaucoup de temps.

    Effectivement nous sommes bien des cobayes et si nous n'avions pas réagi tout cela aurait été passé sous silence.
  • 06/09/2017 à 16:31
    Sylviane91
    alerter
    Et donc...ce sont à ces voyous, passés en force, au mépris de tous les risques, que nous allons donner notre argent désormais et ce sans autre alternative de fournisseur ? "A qui profite le crime" ? comme dit le vieil adage populaire ?
  • 06/09/2017 à 16:58
    miroirauxalouettes
    alerter
    les gens qui écrivent sont des patients ou des pharmaciens ou les deux ?
  • 06/09/2017 à 17:15
    liberté29
    alerter
    Un grand merci à Anny Duperey d' oser dire tout fort que tout cela est inadmissible...
    Combien de temps encore les "autorités" seront elles dans le silence ou le déni !!!
    Nous sommes tous des otages et des victimes du quotidien auquel on ne peut plus faire face CAR CE MEDICAMENT EST HAUTEMENT NUISIBLE POUR CERTAINES PERSONNES !

    N ' y a t-il aucun responsable à la tête de l' état en France ? Quelqu' un minimum intelligent et responsable , à defaut d' avoir tout simplement du cœur ou de l' humanité ?????

    COMBIEN DE TEMPS CELA PEUT-IL ENCORE DURER ???
    En agissant pas les politiques et hautes instances de santé se discréditent durablement (voire définitivement) aux yeux de nombreux français... attitude butée, stupide voire meurtrière.
  • 06/09/2017 à 17:15
    liberté29
    alerter
    Un grand merci à Anny Duperey d' oser dire tout fort que tout cela est inadmissible...
    Combien de temps encore les "autorités" seront elles dans le silence ou le déni !!!
    Nous sommes tous des otages et des victimes du quotidien auquel on ne peut plus faire face CAR CE MEDICAMENT EST HAUTEMENT NUISIBLE POUR CERTAINES PERSONNES !

    N ' y a t-il aucun responsable à la tête de l' état en France ? Quelqu' un minimum intelligent et responsable , à defaut d' avoir tout simplement du cœur ou de l' humanité ?????

    COMBIEN DE TEMPS CELA PEUT-IL ENCORE DURER ???
    En agissant pas les politiques et hautes instances de santé se discréditent durablement (voire définitivement) aux yeux de nombreux français... attitude butée, stupide voire meurtrière.
  • 06/09/2017 à 18:06
    BIRDIE
    alerter
    Nous sommes malades et en plus ils en remettent une couche.

    Moi j'ai arrêté et mieux avec les gouttes mais je suis totalement déréglée avec une fatigue intense.
    J'ai du arrêter toute activité sportive.
    Quand on sait que faire un minimum de sport apporte certaines hormones hyper importantes.
    L'on va nous achever.
    Et encore des beaux parleurs qui bétonnent.
    Personne dans leur entourage de malades?
    Qu'est-ce qui change de remettre l'ancien et le nouveau sur le marché.?
    Tout le monde serait content mais juste bien différencier les paquets et marquer en gros avec Lactose ou sans lactose.

    Bon sang pas bien compliqué!!
  • 06/09/2017 à 18:21
    premice
    alerter
    Malades de la thyroïde nous sommes trop nombreux, le but est peut-être d'effectuer des coupes clairs dans nos rangs ???
  • 06/09/2017 à 18:26
    Sakura
    alerter
    Le scandale du médiator ne leur a rien appris. Maintenant les patients thyroïdiens servent de cobayes.
  • 06/09/2017 à 18:30
    BIRDIE
    alerter
    Sans vouloir mettre tout le monde médical dans le même panier mais il y a des charlatans qui se moquent des malades.

    Cela a déjà été évoqué.
    C'est vrai qu'un malade de la thyroïde est plus sensible, personne ne le niera.

    Donc il doit vivre dans la sérénité, sans stress etc....sinon cela peut perturber son traitement.
    Eh bien là non seulement, l'état lui donne un traitement qui le rend encore plus malade mais en plus l'on s'amuse avec ces mêmes malades en les prenant pour des faibles d'esprit....etc...

    Imaginez simplement combien ces maux peuvent être encore plus traumatisants.
    Car au lieu de vivre normalement, notre vie actuellement ne tourne qu'autour de ce médicament sans que l'on nous tende la main.
    Quelle super rentrée!!!

    Merci la France.
  • 06/09/2017 à 20:35
    Sylviane91
    alerter
    Pour répondre à la question plus haut : je suis une patiente, pas une pharmacienne. J'ai l'impression en ce qui me concerne que mes symptômes commencent à aller mieux. Mais ceci dit, même s'il s'avérait au bout d'un temps que les patients dans leur ensemble allaient mieux, je trouve très dangereux de laisser à UN SEUL laboratoire le droit de distribuer un médicament quand il s'agit de trois millions de patients : quel pouvoir sur la santé d'autrui ! Et si jamais il y a un problème, les conséquences peuvent être graves car il n'y a pas d'alternative. Je suis donc absolument contre le monopole en la matière : nous ne sommes pas des boîtes de petits pois ou des forfaits téléphoniques, nous sommes des êtres humains...appliquer uniquement la loi du marché en terme de santé peut conduire à des choses totalement inhumaines. Merci pour votre espace de communication en tout cas. Je ne reviendrai plus, j'ai dit ce que j'avais à dire.
  • 06/09/2017 à 21:30
    Gag
    alerter
    C'est juste allussinant !
    On rêve ! C'est une blague ?!...
    Les médecins auraient-ils eux aussi été payé par le laboratoire Merck ?
  • 07/09/2017 à 07:31
    CASA
    alerter
    Comment expliquer des analyses correctes TSH t3 t4 avec des effets secondaires essoufflement sueurs douleurs articulaires maux de tête diarrhées nausées. Comment pouvez vous affirmer que tout rentrera dans l'ordre, c'est nier la parole de vos patients et de plus c'est les obliger à continuer à souffrir malgré les possibilités d'autres traitements existants. C'est un scandale et une mise en danger délibéré de tous les malades ! La puissance des laboratoires est bien réelle ! Nous ne sommes pas vos cobayes !
  • 07/09/2017 à 07:43
    rab74
    alerter
    sylviane soulève le problème le plus grave, et beaucoup plus général: plus aucune fabrication de médicament, je dis bien aucune, ne peut être contrôlée par l'état ou les citoyens. tout appartient à des grosses multinationales qui ne travaillent que selon leurs lois et leurs besoins propres, d'où les pénuries de médicaments (anti épileptiques, antirétroviraux entre autres) que nous connaissons depuis plus de 2 ans...le marché français n'est plus attractif pour ces grosses boites (prix bas, grosses contraintes). Donc, sans parodier M le pen, et avec de la compassion pour vous, le lévothyrox est, hélàs, un détail de l'histoire
  • 07/09/2017 à 08:50
    lg
    alerter
    Pitié
    Arrêtez cet amalgame insupportable! !! Il n'y a aucune bidouille, aucun cobaye : c'est un simple changement galénique comme on le voit dans d'autres médicaments (paracetamol, antihypertenseur) sans aucune différence sur la bioequivalence!!! Cette galénique est produite depuis 10 ans aux USA sans pb! La maladie de base Dow est hyper labile et demande un suivi régulier. .
  • 07/09/2017 à 09:21
    BIRDIE
    alerter
    Oui Pitié lg que des personnes comme vous pensent que ce que l'on ressent c'est du pipo.

    Si justement le pb de thyroïde qq qu'il soit, nécessite un suivi régulier donc justement il ne fallait pas changer un Levothyrox qui fonctionnait TB pour bcp de malades sans donner la possibilité de revenir à l'ancienne formulation.

    C'est cela qui est insupportable!!!

    Pour ma part, après 18 mois sans bcp d'activité suite à un pb de santé autre qu'un pb thhyroïde, je revivais depuis mars 2017 et à nouveau depuis 1 mois environ je suis repartie en arrière et là c'est encore pire.

    Il faut arrêter de jouer avec nous.

    Et c'est loin d'être un détail...
  • 07/09/2017 à 09:35
    lg like
    alerter
    Sylviane91 ça tombe bien les génériques existent, et bravo à lg pour apporter une éclaircie bien agréable à ce débat...
  • 07/09/2017 à 10:19
    BIRDIE
    alerter
    Pour ma part je n'aurai qu'une question et à part me répondre la même chose du style on a enlevé le lactose pour mettre du mannitol.

    Pourquoi retirer un produit VITAL pour le remplacer par un autre alors qu'il n'y a aucun recul à ce sujet si ce n'est qu'il y a eu une mauvaise expérience aux Pays Bas mais avec retour en arrière?

    Il y a pour moi une faille dans le système de santé en France et j'espère que ce qui se passe actuellement ne va pas partir aux oubliettes.

    On parle de pharmaco- vigilance en émoi soit-disant qui doit donner sa réponse en octobre et pourtant le Collège de la médecine générale sans attendre la réponse se permet à nouveau de signaler la bio équivalence du nouveau.

    Soit sans doute mais quelles études sur l'impact des nouveaux excipients?
  • 07/09/2017 à 10:45
    papillonElfyna
    alerter
    Bonjour, pour ma part, ma pharmacie m'avait averti d'un changement de présentation, seulement. Je suis sous levothyrox depuis 25 ans. J'ignorais tout d'un changement de formule, pourtant j'ai commencé a avoir de forts maux de tête, des vertiges vraiment handicapants, prise de poids + 10 kg en ' mois. des soucis aux articulations etc. Je suis allé voir mon médecin qu'au bout d'un moment, il m'a passé 2 IRM et un scanner pour trouver l'origine de mes troubles. Visiblement il n'étais pas informé d'un changement de formule du levothyrox. J' ai eu des palpitations jour et nuit, moi qui dort comme un bébé en temps normal. Ma tension est passé de 10 à 13, mon rythme cardiaque de 64 à 90. C'est moi qui ai fini par dire c'est ma thyroïde qui déconne, j'ai demandé une prise de sang. Et le résultat, j'étais en hyperthyroïdie.... J'ai rien imaginé, mes symptômes sont réels et comme je ne savais pas, il est sure que c'est pas imaginaire! Malgré deux baisses de mon médicament , de 125 a 112.5 puis à 100 j'ai toujours des maux de tête, toujours de très gros vertiges. Alors s'ils vous plait, juste par respect pour nous les êtres humains dont vous avez "bousillé" le quotidien... un peu de respect svp
  • 07/09/2017 à 13:28
    omaley59
    alerter
    Mascarade et le pognon , il n'y a plus que ça qui compte , en résumé marche ou crève !!!
    Ce sont des termes forts , peut être choquants mais tellement réalistes. Au diable vos ressentis. La haute instance pharmaceutique et médicale des vendus.

    Je suis pharmacien d'officine pourtant ou malheureusement, je ne sais plus si il faut en être fière à l'heure d'aujourd'hui.
    Bonne journée et bon courage, je suis moi même sous Levothyrox depuis quelques années.
  • 07/09/2017 à 13:40
    Sylviane91
    alerter
    Merci à Rab74 pour cette très intéressante information.

    La ministre de la santé semble indiquer qu'elle va ouvrir le produit à la concurrence ! (Bonne nouvelle). L'info est au bas de cet article lu sur Boursorama :

    PARIS, 6 septembre (Reuters) - La ministre de la Santé Agnès
    Buzyn a exclu mercredi de réinstaurer l'ancienne formule du
    médicament pour la thyroïde Levothyrox malgré les plaintes
    d'effets secondaires, le produit actuel n'étant selon elle pas
    dangereux pour la santé.
    Des milliers de personnes ont déclaré dans les dernières
    semaines ressentir de lourds effets secondaires comme des
    fatigues intenses, des crampes et des vertiges depuis le
    changement de formule du médicament du laboratoire Merck MRK.N
    en mars, un produit pris par 3,3 millions de personnes en
    France.
    L'actrice Anne Duperey, qui a dit dans une interview au
    Parisien être victime de ces symptômes, s'est fait le
    porte-parole de ces patients et réclame le retour à l'ancienne
    formule.
    "Ces effets secondaires sont notables mais ils ne mettent
    pas en danger la vie des gens", a dit Agnès Buzyn à l'issue
    d'une rencontre avec des associations de patients sur le sujet.
    "Les effets secondaires vont s'estomper avec le temps",
    a-t-elle poursuivi. "Il n'est pas question pour l'instant de
    revenir à l'ancienne formule."
    Elle assure que l'agence nationale de sécurité du médicament
    et des produits de la santé (ANSM) a mené des essais pour
    vérifier qu'il n'y avait pas "d'impureté" et que le médicament
    "répondait bien aux standards". Elle ajoute que ces études
    démontrent que le produit est fiable.
    "Il est très important que les malades n'arrêtent pas leur
    traitement, là ils seraient en danger", dit-elle.
    L'ANSM parle toutefois de "crise" et mène en ce moment une
    autre étude pour comprendre l'origine des effets secondaires de
    la nouvelle formule. L'agence dit avoir reçu près de 5.000
    déclarations de patients affectés. Les résultats devraient être
    connus dans le courant du mois d'octobre.
    La ministre estime qu'il s'agit davantage d'un problème de
    communication que d'un "scandale sanitaire". Beaucoup de
    patients disent ne pas avoir été mis au courant de ces
    changements. Elle a donc annoncé la mise en place d'une
    "mission" pour améliorer le transfert d'information entre
    médecins et patients.
    Elle ajoute vouloir ouvrir le marché à d'autres marques et
    produits génériques, le produit du laboratoire Merck étant en
    situation de monopole en France.

    (Caroline Pailliez, édité par Yves Clarisse)
  • 07/09/2017 à 14:03
    BIRDIE
    alerter
    Tant mieux Sylviane91 si vous trouvez que c'est une bonne nouvelle les dires de la ministre,pas pour moi en tout cas.

    Car penser que c'est juste un pb de communication!!!

    Avec le même produit et la même valeur de cachet certains sont en hypo et d'autres en hyper.
    C'est quoi la stabilité du nouveau.

    Moi je réussissais à garder un peu d'énergie et un espoir en prenant des gouttes et là je suis tellement HS depuis qq jours que cela donne envie d'aller dans un coin et se laisser mourir.

    Mais je vais quand même aller au rassemblement à Paris avec AFMT dans cet état.
  • 07/09/2017 à 14:12
    Sylviane91
    alerter
    C'est une bonne nouvelle pour l'avenir Birdie ! C'est ce que je voulais dire. Cela veut dire que, normalement ceci ne devrait plus arriver, que vous allez avoir le choix entre plusieurs produits (ou au moins deux à minima). D'ailleurs le laboratoire français de L;tHYROXINE est en train de doubler sa capacité de volume et devrait être prêt à fournir en octobre prochain (dixit les médias).

    Parce qu'en plus, le monopole poussent les gens, qui en ont les moyens financiers, ou bien qui sont frontaliers, à partir à l'étranger acheter leurs produits, donc cela rend le système de santé encore plus injuste (ceux qui ont les moyens de..., ceux qui doivent subir...).

    Enfin en tout cas, c'est ce que j'espère, si tous ces propos repris par les médias tout récemment sont suivis d'effet, oui c'est une bonne nouvelle.
  • 07/09/2017 à 15:13
    Dalhia
    alerter
    Ce que je ne comprends pas c'est que Mme Vient parle de nouveaux génériques, donc si ce st des génériques du levothyrox actuel, quel intérêt pour nous????
  • 07/09/2017 à 15:15
    Dalhia
    alerter
    Pardon je voulais ecrire"Mme BUZYN" !
  • 07/09/2017 à 15:37
    odgigi
    alerter
    Punaise ! Pourquoi ils analysent pas ce foutu médicament.
    Il y a peut être des lots défectueux.
    En tous les cas , je peux affirmer que les effets perdurent voir s'accentuent et que c'est insupportable. Est ce parce que j'avais de moi même baisser le dosage ( mon medecin me disant que comme ma TSH restait dans les normes on ne changeait rien) pour diminuer les effets secondaires et repris le dosage initial pour cause de constipation ?
    Mal de tête insupportable ( je n'ai jamais eu de migraine avant )mal aux yeux, difficultés à les tenir ouverts, nausées plus tout le reste...
  • 07/09/2017 à 16:24
    Sylviane91
    alerter
    Oui, odgigi, si vous baissez le dosage, vous allez vous retrouver avec un TSH qui n'est pas juste pour vous...donc forcément, avoir encore plus de symptômes.

    En ce qui me concerne, depuis que j'ai augmenté mon dosage (ma TSH avait changé avec le nouveau produits : j'étais tombé en hypo), je vais mieux : presque plus de symptômes.

    Mais je crois que nos organismes réagissent tous assez différemment de ce côté là.

    Ce qui est certain en tout cas, c'est que je n'ai eu d'infos ni avant ni pendant les symptômes, donc cela ne peut être l'effet nocébo.
  • 07/09/2017 à 18:57
    chris78
    alerter
    Dosage TSH bas et stable je suis passée de 1.09 a 1.29 en 3 mois!!! et tous les effets que décrit CASA. Je ruisselais du matin au soir, toujours trop chaud, maux de ventre à me coucher, des nausées et diarrhées, vertiges, vue troubles, agressivité, épuisement, fatigue dès le lever.. un enfer!!! plus possible de faire les courses ou conduire ou d'honorer les invitations tellement j'avais peur de me trouver mal a n'importe quel moment... Quand j’entends Sylvie Chabac dire que c'est une question de 6 à 8 semaines et que si ca va pas de réajuster le dosage????? mon dosage était bon mais j'avais tous les effets secondaires depuis 4 mois et je n'en pouvais plus j'ai appris que mi aout que les excipients avaient changés... Ne supportant plus cet état perpétuel 2 solutions...ou j’arrête le traitement ou je prends les gouttes Je suis passée aux gouttes et en 8 jours tout revient à la normale gentiment...encore un peu de fatigue mais enfin je revis.... On ne pourra pas m’empêcher de penser qu'on est en train d’épuiser un stock de générique car en regardant de plus près les anciennes boites et les nouvelles, je me suis aperçue que les dates de péremption de la nouvelle formule sont plus courtes d'une année? bizarre pour un produit sensé être plus stable! En tout cas si on me refuse le renouvellement des gouttes j’arrête mon traitement... trop de souffrance pour quel bénéfice? J'ajoute pour finir que je souffre d'allergies et d’intolérances alimentaires aux additifs et sulfites et autres ..., et qu'au quotidien j'ai assez à faire à éplucher les étiquettes des produits à évincer de mon alimentation... sans devoir m'empoisonner avec quelque chose sensé me soigner. Mme BUZIN laissez nous le choix des médicaments avec lactose ou manitol ou les gouttes! De quel droit vous nous refusez le droit au traitement qui nous convient le mieux? et Mme Chabac un peu de décence dans vos propos çà vous couterait quoi de mettre les 2 formules du Lévothyrox sur le marché C'est tout ce qu'on demande...AVOIR LE CHOIX et pas subir votre monopole. D'autant que comme vous dites si bien le produit est fabriqué en Allemagne, il est de bonne qualité...et eux ils ont quelle version?
  • 07/09/2017 à 21:30
    Asaliah
    alerter
    En même temps si toute les pharmacies et les médecins avait appliqué les recommandations y aurais sûrement moins de problèmes. Le labo avait bien précisé de refaire des dosages sois 8 semaines. Pour ma part la ou les patients on était prévenu je n'ai pas vu tout ses problèmes.
    On dis ne pas vouloir que les médicaments partent chez Leclerc mais il serait peut être temps que tout le monde fasse sont boulot correctement car d'idée c est juste un changement de présentation, foutaise !!! Cela ne prenais pas plus de temps d expliquer le changement.
  • 07/09/2017 à 21:52
    Dalhia
    alerter
    En 2015, chiffre d'affaires de MERCK: 35 milliards d'euros!
  • 07/09/2017 à 22:02
    BIRDIE
    alerter
    Non le changement n'a pas été expliqué car peur de l'effet NOCEBO et nous prendre encore pour des imbéciles.

    Mais communication ou pas il existe réellement un pb avec ce nouveau Levo.

    Qu'une partie de la population puisse être influençable mais je n'y crois pas.
    En arriver à rejeter le produit d'une telle force, car ce fut le cas pour moi, pour prendre les gouttes tant que je peux, car tellement malade et à bout de force.

    Comment une agence telle que l'ANSM a -t-elle osée prendre une telle initiative et nous laisser dans une telle impasse, quelle était la PLUS VALUE?

    Comment peut-on prendre un tel risque et bousiller la vie pendant des mois à tant de gens?

    C'est inhumain!!!
  • 08/09/2017 à 14:42
    Sylviane91
    alerter
    Il faudrait aussi évoquer un jour ou l'autre le problème du surdiagnostique du cancer de la thyroïde (avec ablation de la thyroïde) qui est un gros problème dans certains pays occidentaux (j'en ai été victime aussi).
    Etant donné que la chimie ne fera jamais aussi bien que la nature, cela ferait plein de pauvres gens qui ne seraient pas dans la mouize à l'heure actuelle !
  • 09/09/2017 à 11:44
    MAURICE
    alerter
    Pour votre gouverne Sylviane91 et les autres je vis depuis 1981 avec 1/3 de thyroïde je ne prend pas de médicaments pour cela, mais plein d'Insuline pour mon diabète, j'ai des troubles assez régulièrement, car mon corps ne s'adapte plus aussi vite que quand j'étais jeune.
    A 90% du temps je suis bien, et content de l'être, et je considère avoir une bonne qualité de vie, et merci a la médecine, car il y a longtemps que je serais mort, alors votre discours complotiste, RAS LE BOL.
  • 10/09/2017 à 11:28
    parlons !
    alerter
    Merci Omaley 59 de votre témoignage, en tant que pharmacien sous LEVOTHYROX, il est d'importance capitale. A quel dosage êtes-vous ? Quels effets secondaires ressentez-vous ?
    D'autre part, vous évoquez 'magouilles et mascarade', et c'est la conclusion à laquelle je suis arrivé, en recueillant sur le net les diverses informations. Il faut dénoncer ce scandale dans lequel gouvernement-laboratoires-ANSM-Médecins-Pharmaciens-Sécurité sociale sont tous responsables. Recueillis sur le net :
    1/ depuis 5 ans MERCK investi des millions d'euros pour sortir sa nouvelle formule.
    2/ la nouvelle formule n'est vendue qu'en France
    3/ BIOGARAN ( SERVIER ! il faut bien le nommer !), médicaments génériques, ne fournissait que 1 à 3% - selon les dosages - des patients sous LEVOTHYROX, (MERCK les 97 à 99% restants ?)
    4/ Monsieur Dominique MARTIN est nommé directeur de l'ANSM par décret du Président de la République en date du 1/08/2014 et c'est lui qui revendique avoir demandé à MERCK de changer sa formule.
    5/ Monsieur Jean-Jacques MOURAD, membre de l'équipe santé MACRON était rémunéré par SERVIER pour des interventions (66 entre 2013 et juin 2016). Il a du démissionner de l'équipe MACRON en raison d'un conflit d'intérêts. (article du Monde.fr 7/3/2017). Son frère Bernard MOURAD est l'un des plus proches conseillers, un pilier de M MACRON.
    Tout est vérifiable sur internet. Comment ne pas faire de liens entre tout cela ?
    Il est clair que l'on veut passer tout le monde au générique du LEVOTHYROX. M SERVIER peut se frotter les mains ! Quelle contrepartie a obtenu MERCK pour accepter ce marché ???
    Compte-tenu de ces éléments, on comprend pourquoi les pouvoirs publics font la sourde oreille quant à nos demandes de revenir à l'ancienne formule ....
    Les malades peuvent-ils compter sur le soutien des pharmaciens et médecins ?
    Quand on connait le montant des primes perçues au titre de la ROSP (Rémunération sur Objectifs de Santé Publique - voir LE FIGARO.fr) et entre autre sur la vente de génériques, il faudrait être un médecin ou un pharmacien suicidaire pour dénoncer ce scandale.

    Pour ma part, je ne suis pas hostile aux génériques dans la mesure où ils remplissent leurs fonctions de médicaments. Nous consommerons donc tous Français avec BIOGARAN - que l'on nous prescrira ou que l'on nous convaincra d'acheter !

    Mais sur la nouvelle formule MERCK, il y a un sérieux problème : certains se retrouvent en hyperthyroidie, d'autres en hypothyroidie, pour d'autres la TSH n'a pas changé mais pour TOUS les effets secondaires sont les mêmes : vertiges, crampes, douleurs, arythmie cardiaque, perte de cheveux, perte d'appétit, modification de la tension artérielle et extrême faiblesse générale...
    Alors, ON VERIFIE et sans délai, LA FORMULE DE CE PRODUIT QUI DETRUIT LES MALADES !!!! On signe la PETITION aussi. Quant à ceux qui nous traitent de complotistes parano et d'affabulateurs, qu'ils se méfient, et se taisent, on les retrouvera un jour sur ce forum pour se plaindre d'autres effets dans d'autres pathologies : la porte est ouverte à TOUT ( Plaidoyer de M MACRON pour un 'allègement de la procédure d'autorisation de mise sur le marché' voir Le Monde.fr 7/3/2017)
  • 11/09/2017 à 08:24
    rab74
    alerter
    si vous payiez vos médicaments cash, vous sauriez que le prix d'une boite de levothyrox est ridiculement bas (en moyenne 2 euros) et que votre théorie complotiste ne tient pas la route. d'autre part, Mme buzyn propose d'ouvrir à la concurrence: génial, mais c'est le cas depuis 4 ans, avec le passage de la molécule dans la liste des génériques, libres de leurs excipients( c'est d'ailleurs sur cette variabilité que merck avait obtenu que les pharmaciens ne soient pas obligés de substituer!). lesquels génériques ont disparu par défaut de vente et donc de rentabilité (boites facturées par le labo en moyenne à 0.56euros)....on dit que le ridicule ne tue pas, mais dans le cas présent il incommode sérieusement et les patients qui souffrent, et les pharmaciens qui ont fait leur boulot, que leurs patients n'ont pas écoutés, et qui rebouffent un temps fou à essayer d'expliquer l'irrationnel. Il y 2 ans, lors de la grande pénurie de Levothyrox, remplacé à grand fais par un produit italien d'importation payé par l'état (plutôt que d'utiliser les génériques qui, eux, étaient encore disponibles) et qui était loin d'être identique, pas de plaintes? moins de battage, moins de souffrances?
  • 11/09/2017 à 08:40
    BIRDIE
    alerter
    Hello

    Pour info, pour ma part à l'époque quand ce fameux générique est apparu il y a qq années, je n'ai pas eu le temps de sentir de quelconques effets indésirables car aussi brusquement il a été stoppé pour moi et retour à l'initial.

    Et je n'ai jamais vraiment su ce qu'il s'était passé.

    Par contre là je peux affirmer que j'ai été très malade avec la nouvelle formule.

    Et pourtant les pouvoirs publics ne l'ont pas retirée aussi vite que ce fut le cas avec le générique.

    D'où toutes ces questions sans vraie réponse et surtout sans alternative proposée que les gouttes.

    Bonne journée
  • 11/09/2017 à 09:49
    Phil27
    alerter
    Les commentaires de l'ANSM et de Merck sont consternants. Un déni de réalité en médecine... je doute maintenant de notre médecine, trés serieusement!.
    Après être passé par là ou je suis passé (apathie aigue,crampes douloureuses aux jambes, engourdissement bras et jambe gauche puis engourdissement bras jambe coté droit puis raidissement facial avec sensation d'aggravation en intensité) je ne suis pas pret de reprendre la nouvelle formule. J'ai tout arrêté il y a deux semaines et ça se dissipe, reste un petit quelque chose sur l'auriculaire gauche. Prise de sang demain et direction médecin pour une trouver une solution de remplacement. Le retour à l'ancienne formule me conviendrait (plus de 7 ans sans pb).
  • 12/09/2017 à 10:42
    parlons !
    alerter
    Bonjour Corinne. Vous pouvez être fière de votre pharmacien et le féliciter, car si sa réponse vous a paru un peu expéditive, elle traduit néanmoins sa reconnaissance des nuisances du nouveau LEVOTHYROX, son incapacité à faire évoluer la situation et elle vous ouvre une porte de sortie.

    A l’étranger, un comprimé de LEVOTHYROX 150 (comprenez EUTHYROX 150 au lactose) vous coûtera 0.13 euros en moyenne, soit une dépense de 4 euros par mois. En France c’est 3.20 euros + 2.04 d’honor. Dispens (soit 5.24 euros pour le mois, remboursés à 65% par la sécu, soit 2.08 +1.33 - 1 euro de franchise retenu – La boite de 30 de LEVOTHYROX 150 vous coûte donc en France 2.83 euros en absence de mutuelle, contre 4 euros à l’étranger).
    Hors de nos frontières, les pharmaciens sont informés de nos gros problèmes. Ils sont aussi compétents que les meilleurs des nôtres, sont très professionnels et nous accueillent à bras ouverts.

    Depuis la prise de la nouvelle formule MERCK, je souffrais d’essoufflement, de douleurs, d’apathie, de perte d’appétit, d’arythmie cardiaque et d’une hallucinante perte de cheveux. Dosage TSH effectué : je suis tombé en hypothyroidie.

    A en croire certains qui nous parlent de ‘bioéquivalence’ et nient nos effets secondaires – ce qui est insultant ! - il faudrait revoir notre médecin pour faire réajuster le dosage. Rare stupidité de leur part ou cynisme monstrueux que d’oser affirmer dans la même phrase deux choses totalement paradoxales : le médicament est le même mais … il faudra désormais se gaver d’hormone thyroidienne pour recouvrer la santé …
    C’est bien dommage que certains pharmaciens ne se rendent pas compte qu’en se discréditant, ils coupent la branche sur laquelle ils sont assis – parce que, réfléchissons, c’est quand même bien grâce à nos pathologies qu’ils vivent … bien !

    En désespoir de cause, voilà 8 jours que j’expérimente EUTHYROX 150 au lactose, je me remets peu à peu : plus d’essoufflement, j’ai repris la marche, mes doigts dégonflent, je n’ai plus de douleurs et j’ai retrouvé suffisamment de punch pour soutenir mes ‘amis dans la souffrance’. Il n’y a que cette chute de cheveux qui n’est pas encore enrayée, mais j’ai bon espoir.

    D’autre part, ceux qui contestent nos hypothèses de ‘petits arrangements politico-pharmaceutiques’ en dépit de preuves irréfutables, devraient nous expliquer comment il se fait qu’un laboratoire (MERCK) qui fournit depuis des années 97 à 99 % des malades avec totale satisfaction, change du jour au lendemain sa formule …pour faire beaucoup plus mal !
    A vous Sylviane91, lili033, GB, minerve92, liberté29, BIRDIE, premice, Sakura, papillonElfyna, omaley59, Dalhia, odgigi, chris78, CASA, Phil27, je souhaite une meilleure journée et je vous tiens au courant de mon expérimentation. Merci à tous de vos témoignages, en espérant qu’ils feront-ils bouger les choses.
  • 12/09/2017 à 10:51
    Sylviane91
    alerter
    Je vous conseille la lecture de la lettre ouverte de SVT à la ministre de la Santé qui est édifiante !
  • 12/09/2017 à 11:24
    Faluca
    alerter
    Tout cela est vraiment déplorable et je pèse mes mots, souffrant d'une thyroïdite de Hashimoto je suis Levothyrox depuis 10 ans et bien effectivement la nouvelle formule est une veritable catastrophe
    Cela fait donc trois jours que j'ai arrêté ce traitement car je ne dormais plus qu'une ou deux heures par nuit et en transpirant terriblement, des nausées, des maux de ventre, de l'arythmie, essoufflements et d'insupportables douleurs dans les cuisses et un épuisement total !!!!
    J'ai passé une commande en Suisse que j'attends pour recommencer le traitement !!!! La semaine dernière ma prise de sang était dans les normes donc je ne pense pas que ce soit uniquement les excipients qui nous rendent si malades et nous ne saurons certainement jamais le dessous de cette sombre histoire !!!!!!! Sommes nous les cobayes d'une nouvelle mollecule ou essaient ils de liquider un stock de génériques, le fait que nous achetions nos médicaments à l'étranger arrangé t'il la sécurité sociale ..............? Enfin on peut énumérer tellement de suppositions !!!!!!!!!!!!!!!! C'est un véritable scandale !!!!!
    Bon courage à toutes et à tous
  • 12/09/2017 à 12:44
    Sylviane91
    alerter
    Le 7 septembre 2017
    Communiqué de l'association Vivre sans Thyroide
    Vivre Sans Thyroïde était présent avec France Assos Santé à la réunion convoquée par madame la Ministre de la Santé pour faire le point de la situation sur le Levothyrox®.
    Ce document rassemble nos demandes d’informations et nos propositions, telles qu’elles ont été communiquées à la Ministre, et destinées à améliorer la situation pour les personnes concernées par des symptômes et l’ensemble des patients qui prennent du Levothyrox®.
    Nos demandes d’information :
    • Les analyses de pharmacovigilance de l’ancienne formule
    • Les analyses de pharmacovigilance de la nouvelle formule
    • Une information transparente sur les moyens immédiats mis en œuvre pour le traitement des déclarations de pharmacovigilance et la preuve que ces déclarations sont traitées dans un délai qui permet d’assurer la sécurité des patients sous Levothyrox®
    • Une explication claire sur le dossier de bioéquivalence fourni par Merck : nous désirons en particulier comprendre le choix de l’échantillon d’étude (sexe, âge des participants), et comprendre pourquoi il n’y a pas eu d’essai de switch. Il serait nécessaire d’élaborer un document grand public pour expliquer la conception de ces essais
    • Une confirmation que le médicament Levothyrox® est bien intégralement fabriqué en Allemagne
    • Les résultats de l’étude de conformité de lots
    • Comprendre ce qui s'oppose à la coexistence des deux formules (l’ancienne et la nouvelle) en même temps sur le marché français ?
    • Comprendre s’il est possible de procéder à la mise sur le marché d'autres marques de lévothyroxine selon une procédure d’urgence à définir tout en garantissant la sécurité sanitaire.
    Nos propositions :
    • Une information claire et ouverte et une consigne à tenir pour les personnes prenant du Levothyrox®, ainsi qu’une une réflexion sur les meilleurs moyens de diffuser cette information – ex : via la sécurité sociale avec les comptes Ameli, un courrier à toutes les personnes qui prennent ce médicament, via les pharmacies etc.
    • Une information claire et des consignes strictes aux personnels de santé afin que les patients qui se présentent avec des symptômes et des effets secondaires soient écoutés et pris en charge
    • La rédaction d’une information sur le cadre de la délivrance de la L-thyroxine aux professionnels de santé et notamment aux pharmaciens avec mention de la dernière date acceptée pour sa délivrance.
    • Des démarches immédiates envers d’autres laboratoires pour la mise sur le marché d’autres marques de lévothyroxine, afin de cesser le monopole de Merck sur le marché français
    • Une réunion pluridisciplinaire à laquelle participe l’ensemble des parties prenantes (dont les associations de patients) et par la suite des rendez-vous réguliers pour travailler sur la prise en charge des personnes qui ont des pathologies thyroïdiennes.
    Nous insistons par ailleurs pour que le dialogue avec l’Association Française des Malades de la Thyroïde (AFMT) soit rétabli : nous avons-nous-mêmes tenté de rétablir la communication sans succès, et comptons sur le ministère pour rassembler toutes les parties prenantes dans ce dossier.
    L’équipe VST
    Liens PDF : VST_Levothyrox_NF_Demandes_Propositions_Ministre.pdfLien à l'intérieur du forum qui ouvre une nouvelle fenêtre
    VST_Tableau_de_Bord_actions_Levothyrox_NF.pdfLien à l'intérieur du forum qui ouvre une nouvelle fenêtre
  • 12/09/2017 à 12:54
    parlons !
    alerter
    Excellent travail. Bravo et merci pour la communication.
    A suivre.
  • 12/09/2017 à 12:54
    parlons !
    alerter
    Excellent travail. Bravo et merci pour la communication.
    A suivre.
  • 13/09/2017 à 11:24
    parlons !
    alerter
    Bonjour FALUCA et vous tous.
    Je reprends votre hypothèse sur le stock de génériques à liquider.
    J'ai lu que qqn avait fait une remarque sur les dates de péremption. J'ai vérifié les miennes. La dernière boite de LEVOTHYROX 150 nouvelle formule que j'ai achetée porte la date de 10/2018. Tandis que l'EUTHYROX acheté à l'étranger moins d'une semaine plus tard porte la date de 12/2019 !! Faut-il imaginer que MERCK serait en train de vendre les invendus de BIOGARAN-SERVIER ... avec l'aval de l'ANSM ??? J'ai des scrupules à le penser.
    D'autre part, le descriptif de l'EUTHYROX ne rapporte que l'utilisation de lactose comme excipient ; notre ancienne formule contenait lactose, amidon de maîs, gélatine, croscarmellose sodique, magnésium stéarate ... Est-ce que la liste des excipients d'EUTHYROX est incomplète ou Est-ce qu'on pense que les Français peuvent bien avaler toutes ces saletés ? En fait, qui fixe les prix des médicaments .... avec l'accord de qui, chez nous ?
    Bonne journée à vous tous. Tenons bon ! Nous ne sommes pas encore au bout de nos peines !
  • 13/09/2017 à 11:24
    parlons !
    alerter
    Bonjour FALUCA et vous tous.
    Je reprends votre hypothèse sur le stock de génériques à liquider.
    J'ai lu que qqn avait fait une remarque sur les dates de péremption. J'ai vérifié les miennes. La dernière boite de LEVOTHYROX 150 nouvelle formule que j'ai achetée porte la date de 10/2018. Tandis que l'EUTHYROX acheté à l'étranger moins d'une semaine plus tard porte la date de 12/2019 !! Faut-il imaginer que MERCK serait en train de vendre les invendus de BIOGARAN-SERVIER ... avec l'aval de l'ANSM ??? J'ai des scrupules à le penser.
    D'autre part, le descriptif de l'EUTHYROX ne rapporte que l'utilisation de lactose comme excipient ; notre ancienne formule contenait lactose, amidon de maîs, gélatine, croscarmellose sodique, magnésium stéarate ... Est-ce que la liste des excipients d'EUTHYROX est incomplète ou Est-ce qu'on pense que les Français peuvent bien avaler toutes ces saletés ? En fait, qui fixe les prix des médicaments .... avec l'accord de qui, chez nous ?
    Bonne journée à vous tous. Tenons bon ! Nous ne sommes pas encore au bout de nos peines !
  • 17/09/2017 à 10:14
    lison
    alerter
    bonjour
    Sous levothyrox 75 depuis avril nouvelle formule (sans le savoir puisque pour mon pharmacien c'était la boite qui avait changé)début juin je commence à ressentir une grande fatigue,des vertiges importants,des maux de tète, de fortes crampes et surtout le plus inquiétant pour moi une perte de cheveux.
    mon médecin me fait faire des analyses complètes qui ne révèlent rien,même le tsh est bon.
    en juillet il décide de me passer sous L THYROXINE aujourd'hui après un peu moins de 2 mois de traitement
    je vais beaucoup mieux et mon tsh est correct. je suis comme à l'époque ou je prenais le lévothyrox ancienne formule.
  • 17/09/2017 à 21:07
    parlons !
    alerter
    Bonjour
    Voir l'excellent article du Dr Dominique DUPAGNE sur le site ATOUTE.org qui suscite déjà beaucoup de réactions de la part de médecins, pharmaciens et de statisticiens, et de remerciements de la part des patients malades du nouveau LEVOTHYROX.
    Enfin quelqu'un qui n'est pas dans le déni et qui essaie de comprendre - même si tout n'est pas encore éclairci.
    Vous lirez aussi d'autres commentaires affligeants ! Dommage, la bêtise ne tue pas !
  • 17/09/2017 à 21:07
    parlons !
    alerter
    Bonjour
    Voir l'excellent article du Dr Dominique DUPAGNE sur le site ATOUTE.org qui suscite déjà beaucoup de réactions de la part de médecins, pharmaciens et de statisticiens, et de remerciements de la part des patients malades du nouveau LEVOTHYROX.
    Enfin quelqu'un qui n'est pas dans le déni et qui essaie de comprendre - même si tout n'est pas encore éclairci.
    Vous lirez aussi d'autres commentaires affligeants ! Dommage, la bêtise ne tue pas !

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK