31/08/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
solidarités, santé, vaccins, enfants, ministre, santé DR

La ministre de la Solidarité et de la Santé l’a annoncé ce jeudi 31 août sur la chaîne d’informations CNews : l’extension vaccinale des enfants à l’entrée en collectivité de 3 à 11 vaccins va s’appliquer au 1er janvier 2018. Il s’agit des trois vaccins déjà obligatoires (diphtérie, tétanos, poliomyélite) auxquels s’ajoutent 8 autres aujourd’hui recommandés à l’âge de 2 ans : coqueluche, rougeole, oreillons, rubéole, hépatite B, Hæmophilus influenzæ, pneumocoque et méningocoque C.

Agnès Buzyn a indiqué à cette occasion que 10 à 15 % seulement des enfants ne sont pas vaccinés contre les 8 vaccins actuellement recommandés et qui vont devenir obligatoires. « Le fait qu’ils ne soient pas vaccinés met en danger les autres enfants », considère la ministre.

Elle a précisé que les familles disposeront du temps nécessaire pour appliquer cette obligation vaccinale. « Il est hors de question de pousser les gens à vacciner dans l’urgence », a-t-elle affirmé.






Les dernières réactions

  • 31/08/2017 à 21:44
    tomarie
    alerter
    En espèrant que d'ici Janvier 2018 les vaccins ne soient plus en ruptures !!!
  • 01/09/2017 à 08:05
    natou14
    alerter
    Avec tous ces manquants ...!!!!je ne vois pas comment cela pourra s'appliquer!!!!!
    il y aurait-il un ou des labos sur le qui vive ....grosse enveloppe (en carotte) ????...(je suis mauvaise langue !!!)
  • 01/09/2017 à 10:37
    ZEBULUSS
    alerter
    Pour vous remercier d'avoir payer ma campagne !!!!! et le trou de la secu on en fait quoi ???
  • 01/09/2017 à 11:48

    alerter
    On s'en fou du trou de la sécu, vacciner les gens à toujours été rentable au long terme ! Ils sont pas dingues hein...
  • 01/09/2017 à 12:14
    Gag
    alerter
    C'est inadmissible d'imposer aux parents de faire vacciner leurs enfants contre l'hépatite B, surtout quand on connaît le risque qu'il existe avec ce vaccin : sclérose en plaque !!!
    N' a t on pas détecté suffisamment de cas suite à la vaccination massive contre l'hépatite B il y a qq années ?C'est honteux ! Est ce qu'on pense aux patients et à leur vie gâchée ???!!... Ou on préfère penser à des histoires d'argent une fois de plus ?
  • 01/09/2017 à 14:32
    Pascal Petit
    alerter
    LISEZ la presse israélienne: là-bas, on se frotte les mains de cette décision. J'ai même été surpris de voir le Times of Israel mentir et inventer le cas d'un pauvre enfant juif mort de maladie faute d'avoir été vacciné en France. Le mensonge les perdra....
    Cette vaccination OBLIGATOIRE pourrait générer une CATASTROPHE SANITAIRE, et je dis bien POURRAIT car AUCUNE étude sérieuse n' a été faite.

    PS: Cette mesure sanitaire paraît-il URGENTE n'était pas dans le programme de Mr Macron.
  • 01/09/2017 à 15:32
    iluna64
    alerter
    @gag. la sclerose en plaque est du à une demyelinisation des cellules neuronales. Or les enfants n'ont pas encore de myeline... C'est pour ça qu'il faut vacciner quand on est encore enfant...
    De plus la sclérose se developpe à l'adolescence, l'age ou l'on vaccine contre l'hepatite B... il est donc difficile de savoir réellement si c'est vraiment le vaccin le responsable...
    @tomarie, les vaccins hexavalents, qui contiennent tous les futurs vaccins obligatoires, ne sont pas en rupture...
  • 02/09/2017 à 09:00
    ADH
    alerter
    @Gag
    Le lien entre le vaccin anti-VHB et la SEP a déjà été réfuté dans de nombreuses études.

    @iluna64

    Wow, j'espère franchement que vous n'êtes pas pharmacien. Bien sûr que les enfants possède de la myeline, celle-ci est indispensable pour augmenter la vitesse de transmission des influx nerveux. Vous devez sûrement confondre avec le fait que la myeline continue à se développer jusque l'adolescence.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK