12/07/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
codéine, dextrométhorphane, éthylmorphine, noscapine, Agnès Buzyn, codéine listée Kaveh Naamani

D'après un communiqué du ministère de la Santé, Agnès Buzyn a décidé de lister les médicaments contenant de la codéine, du dextrométhorphane, de l’éthylmorphine ou de la noscapine.

L’arrêté ministériel a été signé ce mercredi 12 juillet 2017, indique le communiqué.

Cette mesure vise à restreindre l’usage de la codéine par des jeunes dans des cocktails récréatifs, deux d’entre eux étant décédés depuis le début de l’année. Mais elle va aussi restreindre les possibilités de conseil du pharmacien dans la toux ou la douleur…

 






Les dernières réactions

  • 12/07/2017 à 17:45

    alerter
    C'est une blague ????
  • 12/07/2017 à 17:50
    Préparateur
    alerter
    Source du Moniteur : Le Parisien.

    Allez donc lire le communiqué de presse du ministère sur son site internet. L'information y est plus complète, et surtout plus sûre !!!
  • 12/07/2017 à 18:20
    PF
    alerter
    pas besoin de lister, la codéine l'est déjà. Juste supprimer la dose d'exonération
  • 12/07/2017 à 18:47
    crisa 94
    alerter
    Arrêté à effet immediat! Szlon le communiqué de presse. Il va y avoir des reprises labo en perspective... (prontalgine vicks dextrometorphane algicalm etc....)
  • 12/07/2017 à 20:06
    Margt
    alerter
    NORMAL :TROP DE MESUSAGE...DOSE D'EXO .POSSIBLE.ON VERRA.
  • 12/07/2017 à 20:24
    James
    alerter
    Pffff .... notre pauvre pays ne sait que contraindre, normaliser, interdire .... et ne fait aucune confiance aux professionnels !
    La technocratie qui nous dirige est toujours présente et bien en marche!
  • 12/07/2017 à 20:50
    KURUN29
    alerter
    On aime une ministre qui réagit aussi promptement après deux décès : chapeau bas madame.
    Une petite question, cependant l'alcool (bière, whisky, etc...)
    sera prochainement listé ? Oui je sais, ce genre de produits ne peut être vendu à des mineurs. : pourtant, il y a de nombreux comas éthyliques chez les moins de 15 ans. Ah, j'oubliais la cigarette : idem ne peut être vendu aux mineurs , c'est dingue pourtant le nombre de cancer du poumon chez les jeunes adultes.
    Bon, que vais je pouvoir donner lors d'une rage de dents un samedi, à un patient : du paracétamol , non il a déjà essayé sans résultat , ibuprofène ben non risque de cellulite alvéolaire: mais quoi : vous n'avez pas essayé le clou de girofle ou l'homéopathie ?
    Finalement amis pharmaciens et préparateurs, on va bien se marrer au comptoir prochainement !!!! Le patient, un peu moins ...... les urgences aussi !!!
    Je sais, j'exagère...quoique.
  • 12/07/2017 à 21:14

    alerter
    Et on en fait quoi de la compétence des pharmaciens ? C'est à nous d'être vigilant en fonction des demandes ...! Bientôt même pour un sirop pour la toux les gens iront chez le médecin et à part ça les médecins généralistes sont surbookes je ne sais pas où on va ...
  • 12/07/2017 à 22:27
    Pharma83
    alerter
    Super source le parisien...
    Vous savez pas lire les communiques de presse?
  • 12/07/2017 à 23:22
    brucine
    alerter
    Un peu facile, toutes ces réactions épidermiques...

    Certes, tous ces produits ne sont pas concernés, à commencer jusqu'à plus ample informé par Prontalgine, mais finalement, il n'y a que justice à en punir l'insolence des labos successifs qui le vendent à prix d'or.

    Il y a bien longtemps que je ne dispose des sirops "sensibles" que sur ordonnance, encore que, il n'y a pas si longtemps, un mec à qui j'en avais refusé un s'est rendu dans le back-office et me l'a piqué...

    Pour autant, plus encore actuellement Codoliprane que Néocodion posent un vrai problème: c'est un défilé toute la journée non pas d'adolescents, mais d'adultes qui les souhaitent par deux et l'addiction, consciente ou non, est patente alors même qu'il est difficile de systématiquement refuser.

    Alors, même si comme d'habitude les bons payent pour les mauvais, lister comme par ailleurs on a stupéfié Zolpidem, ce n'est peut-être pas une si mauvaise idée sur le plan sanitaire.
  • 13/07/2017 à 00:15
    anthiaume
    alerter
    C'est le constat de l'impuissance des pouvoirs politiques à lutter contre ce problème.
    Demain on interdira les bananes car ,rappelez vous, la peau de banane cela se fumait...d'où le nom du groupe pop "The Banana Moon"auquel participa David Allen à ses débuts.
    Bien utilisée la codéine rend de grand service; la Prontalgine est une des spécialités qui soulage le mieux lors d'une rage de dents, dans l'attente du dentiste.
    Au détriment du conseil et des malades, les politiques agissent selon les dérives de certains... à force de reculer et de n'utiliser que le bouclier, on se fait terrasser !
    Nos politiciens de la santé me semblent hors de la réalité
    On pourrait faire aussi une remarque à propos de la suppression du Proctolog et de la justification" officielle"
    Dans cet optique,on va surement supprimer bientôt le Méteospasmyl car il y a eu des problèmes hépatiques.
    Pour de sombres raisons nos dirigeants qui naviguent selon le sextant des labos peuvent tout supprimer, car il y aura toujours des réactions d'idiosyncrasie avec n'importe
    quelle substance.Certes il faut une surveillance,mais il faut aussi de la mesure:depuis 40 ans combien de victimes sont dues au Proctolog.?Le petit houx reste disponible per oz,alors que là il y a de vrais problèmes, étonnant !
    Quant à la trimébutine,sera t elle prochainement dans le collimateur ? Adieu Débridat ?
    Bientôt pour se soigner, en conseil ou en prescriptions simples,il ne restera presque plus rien, si ce n'est des substances plus chères avec de gros effets secondaires mais pouvant ,comme par hasard,être soulagés par un autre produit, ou le bistouri ou les urgences.
    Messieurs les décideurs de la Santé,je ne vous félicite pas !
  • 13/07/2017 à 09:10
    axelis
    alerter
    va t'on interdire l'eau a cause des potomanes?
    va t'on interdire les mac do a cause des artères bouchées?
    c'est certes un argument fort au comptoir pour éviter les engueulades, mais une sacré insulte à notre profession!
    surtout quand la presse en a vent avant les professionnels concernés!
  • 13/07/2017 à 09:26
    JNH
    alerter
    Je propose l'interdiction de tous les médicaments pouvant avoir un effet toxique quelqu'il soit. Les "gens" il vous restera l'homéo.
  • 13/07/2017 à 11:10
    petitsilex
    alerter
    apres le zolpidem la codeine !!! toujours la solution de facilite pour nos dirigeants lister les produits !que vas t on
    conseiller le week end quand les medecins et les dentistes desertent leurs cabinets!les clients vont pouvoir
    tousser et souffrir en silence !ou aller aux urgences tout
    ca a cause de tous ces consommateurs de codeine et autres substances que personne ne veut reprimander !
  • 13/07/2017 à 11:19
    mld
    alerter
    Qu'allons nous faire de nos stocks que nous ne pourrons pas écouler? (vicks, migralgine, clarix etc...)
    Qu'est-il prévu pour cela?
  • 13/07/2017 à 11:19
    mld
    alerter
    Qu'allons nous faire de nos stocks que nous ne pourrons pas écouler? (vicks, migralgine, clarix etc...)
    Qu'est-il prévu pour cela?
  • 13/07/2017 à 11:35
    cf
    alerter
    moins de soldes sur internet et dans vos boutiques...
  • 13/07/2017 à 12:41
    BREZHONEG
    alerter
    3 000 morts par an avec la voiture.Qui pollue,en plus !
    Vite,un arrété a effet immediat.....
  • 13/07/2017 à 12:53
    NONO
    alerter
    je fais une commande de ruches et de thym, ça intéresse quelqu'un??????
    Mais c'est vraiment des trous du cul!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
  • 13/07/2017 à 15:29
    Choupiechoupa
    alerter
    C'est du grand n'importe quoi, effectivement autant interdire l'alcool, la cigarette, le sucre, le sel. On subit juste le fait que des jeunes betuchons se droguent avec tout et n'importe quoi ! Mais la question est pourquoi ?! Il devrait peut etre percuter en haut de leur tour doree, engoncé dans leur costume de pingouin que si les gens prennent des cachets ou se refugie dans l'alcool ou clope ou autre c'est qu'il y a une véritable détresse en france ! On ne vit pas on SURVIE ! Plus de joie de vivre et bienvenue à toi oppression et compagnie ! Et si certaine personne se disent oh faut arrêter c'est pas si dramatique en france, alors ouvre les yeux et regarde bien autour de toi ! TOUT FOU LE CAMP ! Et malgré que ls toxicos en feront un marché noir ou trouveront autre chose, il faut juste penser aux personnes qui se soignent et permettent d'endurer la douleur en respectant la posologie ! Alors sérieusement fuck la société tout part en vrille signée une ancienne addict !
  • 13/07/2017 à 21:15
    La Colombe
    alerter
    Je me souviens de professeurs de collège qui, en Nouvelle Calédonie, faisaient le tour des pharmacies pour se shooter au Codoliprane."Ces gens" sont en charge de l'éducation de nos enfants alors qu'ils ne savent pas gérer leur propre existence ! Il y a comme un problème. Est on sûr que c'est la codéine qui est en cause ?
  • 14/07/2017 à 02:44
    ADH
    alerter
    Je trouve que c'est surtout un constat de l'incompétence d'une grande partie des pharmacies qui se contentent de respecter les limites légales sans jamais exercer leur jugement professionnel.
  • 14/07/2017 à 17:31
    Choupiechoupa
    alerter
    Les pharmaciens donnent les conseils et exercent comme il le faut, mais les lois sont tellement bien faite qu'ils leurs aient interdit de refuser une vente à un client, donc même en limitant le nombre de produit, le client ira dans une autre pharmacie se ravitailler quitte à en faire 5 d'un coup ! Donc non le problème vient juste que en france sous prétexte qu'il y a des excès par des jeunes bêtas, tout est restreint, supprimé, réprimandé! Moi ce que je ne comprends pas c'est comment ca se fait qu'à l'age de 16 ans on s'achète ce que l'on veut n pharmacie ou sur internet il faudrait que ce soit comme l'alcool, les clopes, la FDJ ! Et ou sont les parents aussi qui pensent saoir éduquer lzir enfants ?? Quand on voit ce qu'ils sont capable de faire à l'heure actuelle pour sortir défoncés, c'est juste ahurissant !
  • 15/07/2017 à 07:57
    Moadib
    alerter
    Encore la démonstration de la punition réservé aux pharmacomanes ou auto-substituants. Si ces personnes ne vont plus chez des thérapeutes, c'est parce qu'il n'y a pas de distinction entre toxicos et pharmacomanes, et que les drogues légales opiacés : Subutex, Méthadone et Dicodin.
    Mais ces traitements sont lourds, pénibles, et les patients sont dans la case toxicos : contrôlés, méprisés, punis.
    Alors ceux qui refusent ces réponses thérapeutiques inadaptées préfèrent l'auto-substitution tout en restant normal, mis à part quand il passe à la caisse.
    Merci de punir des personnes âgées qui trouvent un peu de réconfort et de détente sans être infantilisés; Merci de punir ces "salopards d'ordures", ces "déchets", cette misère, cette pauvreté.
    Merci pour votre inhumanité.
    Vous ne subirez plus notre présence dans les belles pharmacies toutes neuves.
  • 15/07/2017 à 09:03
    Moadib
    alerter
    Ces gens là
    "Ah bien vous savez Madame, c'est quand même mieux maintenant !
    On doit déjà supporté ceux qui viennent pour leur drogue sous ordonnance, vous savez, les camés.
    Alors maintenant qu'on n'à plus à fournir aussi ceux qui détournent l'usage de la codéine, on est plus tranquilles. On sait jamais comment ils peuvent réagir ces gens là !
    Ceux qui sont gentils, on pouvait leur montrer notre désapprobation (après le paiement)... Mais ils faisaient pitié, ils osaient à peine vous regarder. C'était dur pour moi !
    Ces délinquants et autres marginaux, s'ils veulent se droguer, qu'ils aillent voir ailleurs, on n'est pas leur dealer quand même !"
    - "C'est bien pour ÇA que j'achetais ma codéine ailleurs, M. Le Pharmacien !
    Votre pitié, et bien vous n'en avez plus besoin maintenant !
    Bonne journée et adieu !"
  • 15/07/2017 à 11:30
    Moadib
    alerter
    Si vous connaissez des médecins qui prescrivent du Padéryl, Néocodion, etc., ça serait assez étonnant.
    Un pharmacien a déjà demandé ce qu'il allait faire de son stock...
    Bref, "disponible sous ordonnance uniquement", c'est de l'hypocrisie.
    Ce sont les laboratoires producteurs qui vont pas être contents... Il semblait pourtant que la ministre de la santé avait des "liens" avec un laboratoire : sûrement celui qui produit du Dicodin, Subutex ou Méthadone...
    Désolé pour la mère de Pauline, mais elle a juste été utilisée et instrumentalisée.
    Enfin, les jeunes trouveront toujours autre chose. C'est aux parents d'être vigilants et, si inquiétude, de s'adresser à des professionnels.
    L'information et la prévention ont toujours été les meilleurs instruments efficaces. Et ne pas oublier d'être à l'écoute.
  • 15/07/2017 à 11:57
    FuckOff
    alerter
    Je croyais que les "nouveaux" politiques étaient meilleurs. Ben mon cul, c'est encore une preuve qu'ils réagissent comme les "anciens". Cet arrêté ministériel ne changera rien, si pour les personnes comme moi, qui devront se tournées sur le marché noir ou internet ou même à l'étranger. Et les ados trouveront toujours un moyen détourner pour se défoncer. On était pas différent dans notre jeunesse. Et nous ne sommes plus dans les années 80, tout se trouve sur le net, toutes les recettes, et autre. Alors fermer vos clapets à mouettes, j'ai 25 ans de toxicomanie derrière moi, et toujours vivant, aahhhhr!
    Et messieurs les pharmaciens, si vous êtes des dealers. Combien parmi vous, avez le record de vente à une époque, de skénan, rohypnol, etc..... dans votre département. Arrêtez de montrez du doigt toujours dans la même direction. Je ne généralise pas, mais rendez-vous compte qu'il y a des moutons noir dans chaque catégorie de CITOYEN. La codeine c'est pas fait pour se défoncer, pour moi c'est pour être en état d'aller bosser, et oui je bosse et ce depuis toujours, comment on fait maintenant. Allez chez le toubib + la boîte ça fait plus de 30 euros. Autant allez se chercher 1 gramme de came ça sera plus efficace.
    Pour les 2 ados décédés, désolé mais nous ne sommes pas responsables. Moi à 17 ans je n'allais pas en pharmacie pour m'acheter de la codeine. La responsabilité, s'il y en a, et chez les parents. Dans ces il faudrait interdire tous les moteurs de recherche, et les ados ne trouveront plus des recettes pour mélanger booze et médoc. De toute façon, nous les humains, sommes les seules mammifères a être spécialisés dans l'auto destruction personnel ou collectif. Alors une interdiction de plus ou de moins, ça ne changera rien du tout au vrai problème, alors je souhaite à tous une bonne recherche et FUCK OFF. Avec 2 FF
  • 15/07/2017 à 11:57
    FuckOff
    alerter
    Je croyais que les "nouveaux" politiques étaient meilleurs. Ben mon cul, c'est encore une preuve qu'ils réagissent comme les "anciens". Cet arrêté ministériel ne changera rien, si pour les personnes comme moi, qui devront se tournées sur le marché noir ou internet ou même à l'étranger. Et les ados trouveront toujours un moyen détourner pour se défoncer. On était pas différent dans notre jeunesse. Et nous ne sommes plus dans les années 80, tout se trouve sur le net, toutes les recettes, et autre. Alors fermer vos clapets à mouettes, j'ai 25 ans de toxicomanie derrière moi, et toujours vivant, aahhhhr!
    Et messieurs les pharmaciens, si vous êtes des dealers. Combien parmi vous, avez le record de vente à une époque, de skénan, rohypnol, etc..... dans votre département. Arrêtez de montrez du doigt toujours dans la même direction. Je ne généralise pas, mais rendez-vous compte qu'il y a des moutons noir dans chaque catégorie de CITOYEN. La codeine c'est pas fait pour se défoncer, pour moi c'est pour être en état d'aller bosser, et oui je bosse et ce depuis toujours, comment on fait maintenant. Allez chez le toubib + la boîte ça fait plus de 30 euros. Autant allez se chercher 1 gramme de came ça sera plus efficace.
    Pour les 2 ados décédés, désolé mais nous ne sommes pas responsables. Moi à 17 ans je n'allais pas en pharmacie pour m'acheter de la codeine. La responsabilité, s'il y en a, et chez les parents. Dans ces il faudrait interdire tous les moteurs de recherche, et les ados ne trouveront plus des recettes pour mélanger booze et médoc. De toute façon, nous les humains, sommes les seules mammifères a être spécialisés dans l'auto destruction personnel ou collectif. Alors une interdiction de plus ou de moins, ça ne changera rien du tout au vrai problème, alors je souhaite à tous une bonne recherche et FUCK OFF. Avec 2 FF
  • 15/07/2017 à 13:55
    brucine
    alerter
    Si les "médicaments" sont payants, l'insulte et l'outrance sont apparemment gratuites, comme le fait d'écrire tout et son contraire.

    Oui, vous pourrez (et vous pouviez déjà avant) acheter votre codéine ailleurs.

    Oui, mon métier, c'est d'essayer de soigner, pas de vendre des cocktails dont les risques pour la santé ne sont pas contestés.

    Non, je n'ai pas de pitié: j'essaie de soigner, je n'émets pas de jugement de valeur, mais on ne peut me demander d'exercer une activité qui n'est pas la mienne.

    Non, je n'ai non plus jamais "dealé" du Rohypnol ou des morphiniques pour remplir le tiroir caisse (qui plus est, vu les prix évoqués, de rondelles de saucisson, il faut vraiment être mesquin).

    Non, le pharmacien n'a aucune obligation de vendre quelque chose sous prétexte que c'est en vente libre, et il est même tenu de s'y opposer dès lors qu'il suspecte un mésusage.

    Je ne roule pas pour une formation politique en particulier, mais il est parfaitement dégueulasse d'insinuer que la ministre aurait pris cette décision pour avoir des intérêts dans des laboratoires qui en seraient ravis.

    Dans "l'histoire Pauline", vous écrivez tout et son contraire: on ne peut accuser ses parents d'avoir manqué à leur mission sans balayer devant sa porte et se demander pourquoi l'on est devenu soi-même toxicomane.

    Et oui, la désaccoutumance (y compris des substituts) est complexe et passe par des réseaux spécialisés qui ne sont pas parfaits (et peut-être aussi un peu de volonté, oui, ça fait mal au début), mais en aucun cas par le médecin généraliste ni le pharmacien seul, qui ne sont pas équipés des outils ni compétences à cet effet.

    Alors, on peut dire tant qu'on voudra que cette décision vous emmerde, sans pour autant en rejeter la faute sur la ministre ou le pharmacien au point de les insulter parce que vous refusez de vous regarder dans la glace et n'avez pas la volonté d'entreprendre un vrai traitement.
  • 15/07/2017 à 15:18
    ADH
    alerter
    @Choupiechoupa

    En tant que pharmacien, vous pouvez refuser n'importe quelle vente ou dispensation tant que c'est justifié par un avis professionnel. C'est d'ailleurs pour ça que les pharmaciens portent leur responsabilité sur chaque dispensation.
    Le problème se pose quand l'intérêt économique se mélange avec sa responsabilité de pharmacien.
  • 15/07/2017 à 15:28
    Moadib
    alerter
    Les seuls choses justes que vous dites, "brucine", c'est :
    - pourquoi la toxicomanie
    - votre mépris des toxicomanes.

    Il existe aussi des pharmacomanes.
    Si certains sont en auto-médication ou auto-substituton, c'est parceau que les traitements proposés ne sont pas adaptés.

    À vous de vous regarder dans le miroir, mais pas de haut !
  • 15/07/2017 à 15:47
    Moadib
    alerter
    Brucine

    J'oubliais:
    Si ça vous dérange tellement qu'il existe des toxicomanes et pharmacomanes, refusez de vendre:
    - antidépresseurs
    - anxiolitiques
    - somnifères
    - Méthadone, Dicodin, Subutex, etc.
    - antalgiques
    etc..

    Pourquoi la toxicomanie ?
    Pourquoi la pharmacomanes ?
    Pourquoi la dépression ?
    Pourquoi l'angoisse ?

    Pourquoi la misère ?

    Cette arrêté est punitif, ce qui est à l'image des traitements proposés.
  • 15/07/2017 à 17:12
    Choupiechoupa
    alerter
    ADH
    Alors je vs rassure que en tps qu'ancienne addict l'intérêt économique est prioritaire par rapport à la responsabilité du pharmacien ! Et j suis entièrement d'accord avec FuckOFF
  • 15/07/2017 à 17:25
    Choupiechoupa
    alerter
    Il y a de tout pour faire un monde des gens qui conseils des opportunistes des gens heureux malheureux.. Et forcement quand sa ne vs touche pas, on se dit qu'il n'y a rien de grave. Le problème c'est qu'à force de tout interdire les gens qui ont une profonde détresse vont juste pt les plombs c'est juste de l'atteinte à la vie privée. On sait très bien que l'on se bouffe la santé avec certaines substances mais comme je dis il faut se demander pourquoi ?! Les gens en france sont ds une détresse profonde ! Comme le dit Fuck Off certain ont besoin de cela pour aller bosser pourquoi ? Parce que bosser juste pour survivre c'est juste pas le sens de la vie ! Et ceux qui ont un minimum de jugeote sur la société ont tous une façon à eux de se défouler alcool clope medocs peu importe ! Il faut faire la différence entre les camés et les betuchons de 15 ans qui se droguent histoire de et ce qui sont responsable monsieur et mdame tout le monde qui en prennent parce que quand ils se lèvent le matin, le but de leur vie n'est qu'ineptie !
  • 15/07/2017 à 23:22
    FuckOff
    alerter
    @ Brucine

    votre métier n'est pas de soigner, premièrement vous n'avez pas les compétences pour cela, dans vos études de 6 ans, ce n'est qu'a partir de la 3ème année que vous rentrez vraiment dans la pharmacologie. Vous n'êtes pas plus qu'un commerçant avec un diplôme d'état vous permettant de "commercialiser', d'où le mot commerce, et pas soigner. Point n°1

    Me dite pas que vous n'avez jamais vendu de rohypnol des produits morphines, j'y crois pas, c'est clair qu'avec ce produit à 2€ la boîte, ça ne rempli pas le tiroir, par contre certains produits morphinique 200mg ou 400 mg injectable.

    3ème, cette ado, en 1ère S, bla bla, si parfaite. Si elle était si parfaite, elle n'aurait jamais pris de la codeine. Faut pas déconner. Pour mon compte, je n'ai jamais remis en cause ma taimani sur quelques d'autre. Et me demander pourquoi, je m'en balance foutrement. Je suis comme cela, and I own it.

    Sur le plan sanitaire, ce n'est pas une bonne décision. Mais pas du tout. Moi personnellement l'utilisation de la codeine est uniquement pour palier les périodes de vaches maigre, niveau came, avec une utilisation pas trop excesive (une 20taine/jour). Leur utilisation récréative et déraisonnée, à ce que j'ai pu lire aujourd'hui en trollant un peu a droite et à gauche est à vrai dire folle. Des personnes qui en prennent plus de 60/j + des anti-hista + anti-douleurs et qui s'étonnent après qu'ils soient en manques, je me demande si ce ne sont pas des ados eux-mêmes. Un médicament, quelle qu'il soit à commencer par le simple doliprane est déjà en soit une drogue. Nous les francophones, on utilise le mot médicaments, qui vient du grec soin, remède, tandis que les anglophones ont guardé le vrai terme, drug. Veut tout dire.
    Donc je reviens à mauvaise décision sanitaire. Pourquoi? Imaginez en 87, lorsque les seringues ont étaient mis en vente libre en pharmacie. Quel aurait était le désastre sanitaire si cela n'avait pas été fait. Une épidémie de SIDA sont comparaison à ce que l'on a aujourd'hui. Toutes ces personnes qui font mésusages, dont je fais certainement partie, pas pour récréation, ne vont pas venir lundi et ce dire, merde, ont fait quoi maintenant. Ils sont en manque, jamais eu de grande période de manque, vu que leur produit été librement accessible, pas comme les héroïnomanes, qui ont l'expérience de cela, seront plus ou moins comment faire. Mais les pauvres gens, qui ne savent pas ou chercher les vrai produits illicites, ils vont faire quoi? Ne vous étonnez pas si dans les prochains mois, de personnes aux urgences, voire décèderont de produits "exotiques" acheter à droite et à gauche. Regardez, la drogue est interdite depuis plus de 100 ans, est on en est toujours au même point. A quand une politique novatrice et responsable. Probablement jamais. On arrive juste a mettre un pansement rapidement sur un problème, avant qu'un autre éclate. Cela fait presque 60 ans que l'on applique ce stratagème. A-t-il fait effet. Apparemment non. Vous dressez la liste de tout les produits retirés de pharmacie, tous ces produits ont étés remplacés par un autre, comme une grande et magnifique valse, valse apparemment sans fin.

    C'est clair que cette décision m'emmerde, mais pas plus que ça, j'ai pas l'habitude de répondre à ces messages, mais ce matin en lisant vos mots, mon sang n'a fait qu'un tour. Je m'entends très bien avec mon pharmacien, il ne me voit que pour prendre des seringues et aiguilles, et très rarement pour codeine. Somnifères plus non plus, depuis l'arrêt du rohypnol, qui était soit dis en passant, un médoc du tonnerre, surtout le 2mg rougeâtre. Tous les autres somnifères c'est que de la merde, il t'abrutisse et t'assomme. La défonce pour moi, c'est autre chose.

    Quand à se faire soigner, je n'y songe même pas. Et je me regarde tout droit dans la glace chaque matin, et je suis fier d'avoir 51 ans, et + de 25 ans de toxicomanie derrière moi. Je suis toxico, parce que j'aime ça, vraiment ça. Jamais eu de problème familiaux, ni autres. Le temps de me soigner, ce n'est ni un médecin, ni un pharmacie, ni autre spécialiste qui me mettra dans ce choix, cela viendra de moi, lorsque je serais prêt et pas avant. Alors vos conseil à 10 francs, vous pouvez les garder pour le prochain qui viendra dans votre officine.

    PS: 30 rondelles de saucissons ça fait un saucisson entier. Y'a pas de petites économies, madame, et mesquin je ne pensais vraiment pas l'être, vous êtes libre, encore libre, de pensez ce que vous voulez.
  • 15/07/2017 à 23:22
    FuckOff
    alerter
    @ Brucine

    votre métier n'est pas de soigner, premièrement vous n'avez pas les compétences pour cela, dans vos études de 6 ans, ce n'est qu'a partir de la 3ème année que vous rentrez vraiment dans la pharmacologie. Vous n'êtes pas plus qu'un commerçant avec un diplôme d'état vous permettant de "commercialiser', d'où le mot commerce, et pas soigner. Point n°1

    Me dite pas que vous n'avez jamais vendu de rohypnol des produits morphines, j'y crois pas, c'est clair qu'avec ce produit à 2€ la boîte, ça ne rempli pas le tiroir, par contre certains produits morphinique 200mg ou 400 mg injectable.

    3ème, cette ado, en 1ère S, bla bla, si parfaite. Si elle était si parfaite, elle n'aurait jamais pris de la codeine. Faut pas déconner. Pour mon compte, je n'ai jamais remis en cause ma taimani sur quelques d'autre. Et me demander pourquoi, je m'en balance foutrement. Je suis comme cela, and I own it.

    Sur le plan sanitaire, ce n'est pas une bonne décision. Mais pas du tout. Moi personnellement l'utilisation de la codeine est uniquement pour palier les périodes de vaches maigre, niveau came, avec une utilisation pas trop excesive (une 20taine/jour). Leur utilisation récréative et déraisonnée, à ce que j'ai pu lire aujourd'hui en trollant un peu a droite et à gauche est à vrai dire folle. Des personnes qui en prennent plus de 60/j + des anti-hista + anti-douleurs et qui s'étonnent après qu'ils soient en manques, je me demande si ce ne sont pas des ados eux-mêmes. Un médicament, quelle qu'il soit à commencer par le simple doliprane est déjà en soit une drogue. Nous les francophones, on utilise le mot médicaments, qui vient du grec soin, remède, tandis que les anglophones ont guardé le vrai terme, drug. Veut tout dire.
    Donc je reviens à mauvaise décision sanitaire. Pourquoi? Imaginez en 87, lorsque les seringues ont étaient mis en vente libre en pharmacie. Quel aurait était le désastre sanitaire si cela n'avait pas été fait. Une épidémie de SIDA sont comparaison à ce que l'on a aujourd'hui. Toutes ces personnes qui font mésusages, dont je fais certainement partie, pas pour récréation, ne vont pas venir lundi et ce dire, merde, ont fait quoi maintenant. Ils sont en manque, jamais eu de grande période de manque, vu que leur produit été librement accessible, pas comme les héroïnomanes, qui ont l'expérience de cela, seront plus ou moins comment faire. Mais les pauvres gens, qui ne savent pas ou chercher les vrai produits illicites, ils vont faire quoi? Ne vous étonnez pas si dans les prochains mois, de personnes aux urgences, voire décèderont de produits "exotiques" acheter à droite et à gauche. Regardez, la drogue est interdite depuis plus de 100 ans, est on en est toujours au même point. A quand une politique novatrice et responsable. Probablement jamais. On arrive juste a mettre un pansement rapidement sur un problème, avant qu'un autre éclate. Cela fait presque 60 ans que l'on applique ce stratagème. A-t-il fait effet. Apparemment non. Vous dressez la liste de tout les produits retirés de pharmacie, tous ces produits ont étés remplacés par un autre, comme une grande et magnifique valse, valse apparemment sans fin.

    C'est clair que cette décision m'emmerde, mais pas plus que ça, j'ai pas l'habitude de répondre à ces messages, mais ce matin en lisant vos mots, mon sang n'a fait qu'un tour. Je m'entends très bien avec mon pharmacien, il ne me voit que pour prendre des seringues et aiguilles, et très rarement pour codeine. Somnifères plus non plus, depuis l'arrêt du rohypnol, qui était soit dis en passant, un médoc du tonnerre, surtout le 2mg rougeâtre. Tous les autres somnifères c'est que de la merde, il t'abrutisse et t'assomme. La défonce pour moi, c'est autre chose.

    Quand à se faire soigner, je n'y songe même pas. Et je me regarde tout droit dans la glace chaque matin, et je suis fier d'avoir 51 ans, et + de 25 ans de toxicomanie derrière moi. Je suis toxico, parce que j'aime ça, vraiment ça. Jamais eu de problème familiaux, ni autres. Le temps de me soigner, ce n'est ni un médecin, ni un pharmacie, ni autre spécialiste qui me mettra dans ce choix, cela viendra de moi, lorsque je serais prêt et pas avant. Alors vos conseil à 10 francs, vous pouvez les garder pour le prochain qui viendra dans votre officine.

    PS: 30 rondelles de saucissons ça fait un saucisson entier. Y'a pas de petites économies, madame, et mesquin je ne pensais vraiment pas l'être, vous êtes libre, encore libre, de pensez ce que vous voulez.
  • 16/07/2017 à 12:36
    brucine
    alerter
    Il y a dans ces commentaires soit de la mauvaise foi, auquel cas il ne sert à rien de discuter, soit des "informations" lues ici ou là en diagonale sur Internet et mal digérées, plaçons nous dans la deuxième hypothèse.

    "votre métier n'est pas de soigner, premièrement vous n'avez pas les compétences pour cela, dans vos études de 6 ans, ce n'est qu'a partir de la 3ème année que vous rentrez vraiment dans la pharmacologie."
    De la pharmacologie, les médecins en font largement moins que nous (et ce n'est pas cette matière qui en fait des thérapeutes) mais, à cette aulne, on va aussi dire qu'ils sont nuls parce qu'ils ne voient leurs premiers malades qu'en externat, ou que les ingénieurs ne savent pas de quoi ils parlent parce que les outils physiques et mathématiques leur ont été enseignés en classes prépas...
    Il faudra tout de même que vous m'expliquiez comment on peut enseigner la pharmacologie sans avoir auparavant ingurgité physique, physiologie, chimie générale et thérapeutique...

    "Vous n'êtes pas plus qu'un commerçant avec un diplôme d'état vous permettant de "commercialiser', d'où le mot commerce, et pas soigner. Point n°1""
    Ce point Godwin est manipulé assez régulièrement sur le thème je paye, donc j'ai tous les droits, ce qui est inexact même en dehors de la pharmacie (débits de tabac et de boisson, ventes de boissons alcoolisées, armureries...).
    Si le législateur avait prévu que le pharmacien soit davantage commerçant que ceux des médecins qui remplissent leur caisse d'ordonnances de omplaisance, il aurait aussi prévu des distributeurs automatiques.
    Lisez ou relisez le code de la santé publique: le pharmacien a obligation de lutter contre la
    pharmacodépendance (et même de la signaler...), le mésusage, et même d'ailleurs concernant non
    pas des "produits sensibles" mais des produits lambda utilisés hors de leurs indications ou posologie.

    "Me dite pas que vous n'avez jamais vendu de rohypnol des produits morphines, j'y crois pas,
    c'est clair qu'avec ce produit à 2€ la boîte, ça ne rempli pas le tiroir, par contre certains produits morphinique 200mg ou 400 mg injectable."
    Je n'ai pas à me justifier de mon exercice professionnel mais non, sauf à avoir vu ma vigilance trompée, ce qui nous arrive à tous, je n'ai jamais délivré de telles substances hors un contexte me paraissant légal et thérapeutique.

    "(...)pour palier les périodes de vaches maigre, niveau came, avec une utilisation pas trop excesive (une 20taine/jour)."
    Reste à savoir si 20 par jour n'est pas excessif dans l'intérêt même du patient et de toute façon, notre rôle est de chercher à soigner les gens de toutes leurs dépendances, pas de servir de dealer alternatif quand le budget ne permet pas de faire ses emplettes à Barbès.

    "Un médicament, quelle qu'il soit à commencer par le simple doliprane est déjà en soit une drogue. Nous les francophones, on utilise le mot médicaments, qui vient du grec soin, remède, tandis que les anglophones ont guardé le vrai terme, drug. Veut tout dire."
    De mieux en mieux.
    Avant de venir du grec, "médicament" est d'origine latine.
    Et avant de prétendre que nos confrères anglophones seraient des dealers, il convient de se souvenir que le mot "drogue" ne décrit pas historiquement ce à quoi vous pensez, mais un ensemble de matières premières pas toujours forcément thérapeutiques (épices...) et dont certaines permettent l'élaboration des médicaments.
    Pour le reste, nous disons la même chose: toute substance devient un aliment, un médicament,
    une drogue selon la quantité qui en est ingérée, ce qui ne suffit évidemment pas à soutenir que le rôle du pharmacien serait de fournir des "drogues" plutôt que des médicaments.

    "Imaginez en 87, lorsque les seringues ont étaient mis en vente libre en pharmacie. Quel aurait était le désastre sanitaire si cela n'avait pas été fait."
    Le désastre sanitaire a continué: le préservatif est en voie d'extinction et on nous achetait curieusement toujours une seringue, pas plusieurs.
    Mais on ne parle pas de la même chose: là où la seringue propre va empêcher la contamination non seulement par le HIV mais aussi notamment par les virus de l'hépatite, la consommation auto-substitutive d'opiacés, quand elle n'est pas exclusive mais économique, ne change rien au problème.
    La responsabilité n'incombant bien sûr pas seulement à la voie intra-veineuse, nous observons au contraire de plus en plus de malades soignés (ne parlons pas des séropositifs silencieux que l'on dit toujours plus nombreux), la différence étant que, aujourd'hui et au prix de traitements lourds, les malades n'en meurent plus: cette banalisation est devenue un vrai enjeu de santé publique.

    "Quand à se faire soigner, je n'y songe même pas. Et je me regarde tout droit dans la glace chaque matin, et je suis fier d'avoir 51 ans, et + de 25 ans de toxicomanie derrière moi. Je suis toxico, parce que j'aime ça, vraiment ça."
    Ah, enfin le cri du coeur.
    Je n'émets aucun jugement de valeur, mais la seule chose que l'on puisse me demander (dans le respect non seulement des textes mais de l'éthique à cet égard) c'est, ne vous en déplaise, de soigner et de participer aux soins d'une dépendance quelle qu'elle soit.
    Je sais que les réseaux dédiés sont insuffisants, je sais que la prise en charge par le seul tandem généraliste-pharmacien est nulle et de non effet, je sais que, le plus souvent et dans le meilleur des cas, on remplace la dépendance initiale par une autre aux produits de sevrage de l'alcool ou des opiacés eux-mêmes surconsommés ad vitam aeternam et que c'est un échec en soi.
    La seule problématique qui vaille, et qui d'ailleurs n'est curieusement pas développée ici, est pour les soignants d'arriver en mettre en oeuvre des procédures efficaces, thème d'autant plus
    complexe qu'il doit faire appel à d'autres professionnels que ceux de la santé, voire à des non-professionnels (associations...).
    Mais le rôle du pharmacien, moralement et légalement, n'est assurément pas d’approvisionner des
    personnes qui revendiquent qu'il leur sert uniquement de dealer en dehors de toute démarche de soins.
  • 16/07/2017 à 13:09
    Robespierre
    alerter
    Vous n interdisez pas les agents polluants les produits chimiques dangereux et cancérigènes etc dans notre alimentation au quotidien vous interdisez pas les agents chimiques avec lesquels vous traitez le tabac les cigarettes les filtres sans compter la science permettant de nous rendre plus enclin pour une marque ou une autre y compris alimentaire donc en clair addict sous la science serotonine dopamine etc dans notre alimentation tabac etc au fait et les effets secondaires a long terme de nos medicaments je suis astrophysicienne dans ma vie privee et non professionnelle je pense que le mal existe bel et bien et que vous servez les tenebres et je vous conseille l empathie et d oeuvrer dans le bien car vous detruisez notre monde et nous meme en nous souriant dans la gueule
  • 16/07/2017 à 14:37
    Robespierre
    alerter
    La toxicomanie pourquoi on le devient soit des enfances difficiles laissant des traces dans notre psychisme soit des epreuves ruptures miseres soit ce que vous ne voulez pas dire aux gens c est que beaucoup d êtres humains éprouvent un mal être des souffrances face à la société que vous avez mis en place et ne trouvent pas leur place car cette société ne répond pas à ce qu' ils sont altruistes empathie besoin d aimer positivisme et que beaucoup de gens ne sont pas d accord avec cette societe car il est le reflet de ce que vous êtes des individualistes égoïstes votre but n est pas de creer un monde meilleur mais de régner sur ce monde
  • 16/07/2017 à 14:59
    antou1
    alerter
    Il y a un mesusage certain et une décision autant rapide que politique... mais sûrement bonne. Il était quand même étonnant de pouvoir acheter autant de boîte de codéine dosé à 30mg que l'on veut mais d'avoir besoin d'une ordonnance pour un comprimé dosé à 60.
    Reste tout de même la question des personnes qui effectivement "géraient" tant bien que mal leur toxicomanie avec ces "substituts".
  • 16/07/2017 à 14:59
    antou1
    alerter
    Il y a un mesusage certain et une décision autant rapide que politique... mais sûrement bonne. Il était quand même étonnant de pouvoir acheter autant de boîte de codéine dosé à 30mg que l'on veut mais d'avoir besoin d'une ordonnance pour un comprimé dosé à 60.
    Reste tout de même la question des personnes qui effectivement "géraient" tant bien que mal leur toxicomanie avec ces "substituts".
  • 16/07/2017 à 16:49
    Capucine63
    alerter
    Bonjour, j'achète de la prontalgine ou de la migralgine régulièrement pour des maux de tête surtout le matin, j'en prend 1 ou 2 grand maximum dans la journée, hors, samedi matin, un pharmacien m'a refusé l'achat d'une boite de migralgine en me disant que ce n'était plus en vente libre, j'ai 63 ans, que dois-je faire ? aller supplier mon médecin pour avos une ordonnance ou supplier mon pharmacien pour qu'il m'en délivre ? Je trouve cet arrêté complètement débile ; je ne suis pas une toxico, loin de là, je fais comment pour vivre à peu près normalement ????
  • 16/07/2017 à 17:34
    Choupiechoupa
    alerter
    Ça m'amuse que le libre arbitre sur Terre est de moins en moins présent.. Rentré ds les petites cases de la société sinon ouhh les vilains arnachistes ils foutent la merde ! Pff tout ces baratins pour juste voir encore une fois que tout le monde se fait manipuler par les dirigeants, ils font mumuse avec leurs petits pantins. Et tant qu'il y aura des pauvres hères qui boiront leurs paroles, on ira juste droit ds l mur...
  • 16/07/2017 à 17:38
    Choupiechoupa
    alerter
    Capucine 63
    Et voilà le résultat des pingouins du gouvernement... Ils ne pensent pas aux nbrs de personnes qu'ils foutent ds la merde... Histoire de gros sous.. Je vs souhaite sincèrement bon courage pour vos douleurs, en espérant que vs trouverez un remède.. Je vs rassure vous n'êtes pas la seule ds ce cas ! Vive la
  • 16/07/2017 à 17:44
    Choupiechoupa
    alerter
    France ! (Ironie)
  • 16/07/2017 à 18:19
    antou1
    alerter
    A Capucine63 : Oui, sauf dépannage exceptionnel du pharmacien qui vous connaîtrait bien, il y a la possibilité d'en parler à votre médecin à l'occasion. Je doute qu'il y ait vraiment besoin de le supplier.
  • 17/07/2017 à 05:13
    Moadib
    alerter
    MERCI !

    Pour le retour à la came, la vraie !
    Pour le retour à l'alcool, à 50 degrés !
    Pour la marginalisation : on est de plus en plus nombreux, ce qui va bientôt faire de nous la norme !
    Pour le jour prochain où les pharmaciens (pas tous, celui qui veut se débarrasser de son stock, y'a moyen...) ne pourront plus passer leur mépris sur les gens "détourneurs" : UN seul de votre métier a vraiment eu les couilles de dire que cet arrêté n'est pas justifié.
    MERCI, car je n'ai pas mon pareil pour faire chier l'air de rien et que je pense m'adonner au sport du client CHIANT dans les pharmacies qui m'ont méprisés toujours APRÈS le paiement.
    MERCI
    À bientôt.
  • 17/07/2017 à 06:42
    Moadib
    alerter
    J'oubliais:

    @ Brucine

    Votre seule logique est de différencier ce qui est légal et ce qui est marginal.
    Jusqu'au 13/07, vous vendiez des Néo SANS ORDONNANCE en toute LÉGALITÉ : "2 boîtes demandées, il y a PEUT-ÊTRE (j'adore) : ADDICTION" à l'insu du plein gré mais quand même, "ils DÉFILENT": c'est l'Addict Pride ! (à faire).
    Au 14/07 : vous ne vendez plus SANS ORDONNANCE parce que c'est ILLÉGAL !
    En fait, vous avez vendu un produit ILLÉGAL pendant des années, donc vous êtes un(e) DEALER pour ceux qui n'ont pas d'ordonnance ou un vendeur pour ceux qui ont une ordonnance ????????
    Et le côté MORAL : interdiction du jour au lendemain, juste avant un WE de 3 jours !!!
    = sevrage obligatoire = NAZISME !!
    Mais c'est vrai, vous n'avez "aucune pitié" (cf.), vous n'avez pas non plus de moralité, donc je doute de votre humanité.
    Un pharmacien soignant ?
    C'est quoi le Serment d'Hypocrite ?
  • 17/07/2017 à 07:18
    Moadib
    alerter
    @ Brucine :

    Mais je vois encore plus fort : "les bons payent pour les mauvais" (précision: bons = ceux qui respectent la posologie ; mauvais = ceux qui détournent (c'est pas un avion ; on est pas terroriste) l'usage).
    Donc, les mauvais sont ceux qui "défilent / détournent" (vous donnez pas dans le Drag Queen ?) ; les bons sont alors ceux qui font "un vrai traitement".
    Alors, quels sont les traitements ?
    Pour la came, c'est Subutex ou Méthadone : vous avez écrit au stylo bleu pendant longtemps : traitement : vous passez au stylo noir. Temps de guérison : inconnu.
    Pour la codéine, c'est Dicodin :
    même principe des couleurs de stylo, sauf que là, vous gardez la même couleur.
    Hé oui, la codéine est "traité" par... la codéine ! Temps de guérison : inconnu.

    Alors, qui sont les bons et qui sont les mauvais ?
  • 17/07/2017 à 19:48
    Choupiechoupa
    alerter
    Et si on faisait aussi un arrêté ministériel pour la connerie du gouvernement ????!!!
  • 17/07/2017 à 20:06
    FuckOff
    alerter
    @ Brucine (réponse courte)
    ah la la, la mauvaise foi... et la mesquinerie, on beau dos. Mais je vous concède les infos glanées sur le net sur votre cursus. Je suis d'humeur généreuse aujourd'hui.
    Mais il me ferait vraiment mal au cœur, de faire 6 ans d'université pour faire votre métier, c'est-à-dire à 90% de la journée de, je vais bien choisir mes mots, préparer des ordonnances remplies par des médecins (pour la définition exact du rôle d'un pharmacien et médecin, voir les définitions sur le net ou les texte de loi, et pas seulement 2 lignes qui vous arrange).
    Et pour revenir a votre arrogance, il est vrai que environ 40% des pharmaciens et 50% des médecins sont de votre gabarit (chiffres approximatif tirés de mes expériences). Lorsque vous nous (toxicomanes englobant presque tout le monde - opiacées, médicaments, et autres catégories, je choisis toujours bien mes mots, à défaut que vous me faisiez de nouveau un procès d'intention sur mes termes ou autres) voyez rentrer dans vos officines, votre visage prends de suite une autre expression, du style : "merde, il va encore me braquer la caisse". C'est vraiment le sentiment que vous nous laissez. Le pire, c'est que ce sentiment ou expression est contagieuse, si le patron/ne de la pharmacie et de ce style (du votre), ben bizarrement les employés le sont aussi.
    Heureusement que j'ai dit réponse courte au début, mais vos propos, bien que plus modérés vers la fin de votre réponse, me font vraiment sortir de mes gons.
    Malgré mon mépris pour vous, je vais vous dire ma réalité : ayant arrêté de me shooter le 9 juin, de mon propre chef, mon recours à la codeine était mon seul palliatif, et pouf, palliatif parti ce 12 juillet. Que faire ??? Acheter au détail n'a jamais été mon fort. Donc retour à la case départ. Et ne me dite pas que cela est une bonne décision sanitaire !!!!!!!!

    Maintenant, généralement ou pas, cette décision fût encore une fois, comme tant d'autre, prise avec précipitation et sous influence (pas sous influence de produit, je vous rassure, et oui, je peux encore plaisanter malgré tout, normal je suis sous..... je vous laisse deviner le reste - encore ou plutôt de nouveau, j'espère que miss Brucine a un peu d'humour quand même), influence sûrement de la pétition sur le net, et sûrement de l'Europe, puisque presque tous les pays européens ont déjà proscris la codeine en vente libre, sauf la suisse il me semble.
    Ok, je me plis à cette assimilation vers le bas de la vente sans ordo européenne, mais dans ces cas la, il faudrait que notre politique de santé envers ces utilisateurs, et autres (ancien ou toujours toxico) s'assimile aussi vers le haut, ce qui est loin, vraiment très très loin d'être le cas. Imaginez en Allemagne les salles de shoot existaient déjà dans les années 90, et pas seulement des salles de shoot, avec échanges de seringues, petites cantines de repas chaud à midi, spécialistes, éducateurs sociaux, etc... Maos nous sommes toujours le pays européen a avoir un appareil tout répressif. La loi de 1970 est toujours en vigueur. Répression simple. Parenthèse humoristique ou pas, heureusement que nous sommes le pays des droits de l'homme. Que serait-ce sinon. Cuba ? La Corée du Nord ? La Chine ? Je vagabonde dans mes idées. Désolé.
    Le thème était pourquoi y'a plus de codeine en vente libre, même plus un chouia, a faible dosage comme dans les autres pays européen (renseignement pris chez mon super-sympa pharmacien - y'a toute une liste, ça vous rempli presque une feuille A4). Vous voulez savoir pourquoi ?? Ecrivons tous à la Ministre de la Santé, en masse, pour lui demander des comptes.
    Ne vous souciez surtout pas des pharmaciens belliqueux, faut que je raconte, désolé, puisque un des pharmaciens chez moi me faisait toujours lorsque je ramenais une ordonnance (rohypnol - cela a toujours et sera toujours mon augmentateur....), puisque les dernières années c'était en liste I, dès qu'il manquait une inscription sur l'ordo, il me faisait retourner chez le médecin, etr à chaque fois que l'ordo était correcte, dès qu'il revenait avec la boîte, et oui, c'était limité à 14 jours - 1c/j), ben moi je partait dans les "beaux étalages", et je demandais des renseignements sur ceci et sur cela, peu importe, du moment que je lui faisais perdre son temps - un donner pour rendu - cf Brucine).

    Bon je m'arrête la, j'ai encore plein de chose à dire, je veux juste dire : BRAVO A ANTOU1 qui & était le seul pharmacien à conseiller Capucine63 pour ses problèmes, et Dieu sait qu'elle doit en avoir besoin. BRAVO A VOUS. JE VOUS FELICITE. Un grand courage encore a elle de ma part. Tenez bon.
    TANDIS QU'AU AUTRES, C'EST NIEN LA PREUVE QUE VOUS N'ETES QUE DES DONNEURS DE MORAL.

    Alors SOIGNEZ, COMME ECRIS BRUCINE, MES COU....S.

    A bon entendeur, salut.
  • 17/07/2017 à 20:06
    FuckOff
    alerter
    @ Brucine (réponse courte)
    ah la la, la mauvaise foi... et la mesquinerie, on beau dos. Mais je vous concède les infos glanées sur le net sur votre cursus. Je suis d'humeur généreuse aujourd'hui.
    Mais il me ferait vraiment mal au cœur, de faire 6 ans d'université pour faire votre métier, c'est-à-dire à 90% de la journée de, je vais bien choisir mes mots, préparer des ordonnances remplies par des médecins (pour la définition exact du rôle d'un pharmacien et médecin, voir les définitions sur le net ou les texte de loi, et pas seulement 2 lignes qui vous arrange).
    Et pour revenir a votre arrogance, il est vrai que environ 40% des pharmaciens et 50% des médecins sont de votre gabarit (chiffres approximatif tirés de mes expériences). Lorsque vous nous (toxicomanes englobant presque tout le monde - opiacées, médicaments, et autres catégories, je choisis toujours bien mes mots, à défaut que vous me faisiez de nouveau un procès d'intention sur mes termes ou autres) voyez rentrer dans vos officines, votre visage prends de suite une autre expression, du style : "merde, il va encore me braquer la caisse". C'est vraiment le sentiment que vous nous laissez. Le pire, c'est que ce sentiment ou expression est contagieuse, si le patron/ne de la pharmacie et de ce style (du votre), ben bizarrement les employés le sont aussi.
    Heureusement que j'ai dit réponse courte au début, mais vos propos, bien que plus modérés vers la fin de votre réponse, me font vraiment sortir de mes gons.
    Malgré mon mépris pour vous, je vais vous dire ma réalité : ayant arrêté de me shooter le 9 juin, de mon propre chef, mon recours à la codeine était mon seul palliatif, et pouf, palliatif parti ce 12 juillet. Que faire ??? Acheter au détail n'a jamais été mon fort. Donc retour à la case départ. Et ne me dite pas que cela est une bonne décision sanitaire !!!!!!!!

    Maintenant, généralement ou pas, cette décision fût encore une fois, comme tant d'autre, prise avec précipitation et sous influence (pas sous influence de produit, je vous rassure, et oui, je peux encore plaisanter malgré tout, normal je suis sous..... je vous laisse deviner le reste - encore ou plutôt de nouveau, j'espère que miss Brucine a un peu d'humour quand même), influence sûrement de la pétition sur le net, et sûrement de l'Europe, puisque presque tous les pays européens ont déjà proscris la codeine en vente libre, sauf la suisse il me semble.
    Ok, je me plis à cette assimilation vers le bas de la vente sans ordo européenne, mais dans ces cas la, il faudrait que notre politique de santé envers ces utilisateurs, et autres (ancien ou toujours toxico) s'assimile aussi vers le haut, ce qui est loin, vraiment très très loin d'être le cas. Imaginez en Allemagne les salles de shoot existaient déjà dans les années 90, et pas seulement des salles de shoot, avec échanges de seringues, petites cantines de repas chaud à midi, spécialistes, éducateurs sociaux, etc... Maos nous sommes toujours le pays européen a avoir un appareil tout répressif. La loi de 1970 est toujours en vigueur. Répression simple. Parenthèse humoristique ou pas, heureusement que nous sommes le pays des droits de l'homme. Que serait-ce sinon. Cuba ? La Corée du Nord ? La Chine ? Je vagabonde dans mes idées. Désolé.
    Le thème était pourquoi y'a plus de codeine en vente libre, même plus un chouia, a faible dosage comme dans les autres pays européen (renseignement pris chez mon super-sympa pharmacien - y'a toute une liste, ça vous rempli presque une feuille A4). Vous voulez savoir pourquoi ?? Ecrivons tous à la Ministre de la Santé, en masse, pour lui demander des comptes.
    Ne vous souciez surtout pas des pharmaciens belliqueux, faut que je raconte, désolé, puisque un des pharmaciens chez moi me faisait toujours lorsque je ramenais une ordonnance (rohypnol - cela a toujours et sera toujours mon augmentateur....), puisque les dernières années c'était en liste I, dès qu'il manquait une inscription sur l'ordo, il me faisait retourner chez le médecin, etr à chaque fois que l'ordo était correcte, dès qu'il revenait avec la boîte, et oui, c'était limité à 14 jours - 1c/j), ben moi je partait dans les "beaux étalages", et je demandais des renseignements sur ceci et sur cela, peu importe, du moment que je lui faisais perdre son temps - un donner pour rendu - cf Brucine).

    Bon je m'arrête la, j'ai encore plein de chose à dire, je veux juste dire : BRAVO A ANTOU1 qui & était le seul pharmacien à conseiller Capucine63 pour ses problèmes, et Dieu sait qu'elle doit en avoir besoin. BRAVO A VOUS. JE VOUS FELICITE. Un grand courage encore a elle de ma part. Tenez bon.
    TANDIS QU'AU AUTRES, C'EST NIEN LA PREUVE QUE VOUS N'ETES QUE DES DONNEURS DE MORAL.

    Alors SOIGNEZ, COMME ECRIS BRUCINE, MES COU....S.

    A bon entendeur, salut.
  • 17/07/2017 à 20:17
    FuckOff
    alerter
    @ Choupiechoupa
    Cela serait trop compliqué, il faudrait qu'il (le gouvernement ancien et actuel) en sorte toutes les 10 secondes. Beaucoup trop con pour se faire une opinion eux-mêmes, et réactifs à leur conseiller en communication et image. Voici le plus gros problème de nos jours, leurs fucking image. Voilà je l'est dis...
    Ce qui fait un GRAND FUCK OF. Juste avec un F.
    Bravo Choupiechoupa
  • 17/07/2017 à 20:17
    FuckOff
    alerter
    @ Choupiechoupa
    Cela serait trop compliqué, il faudrait qu'il (le gouvernement ancien et actuel) en sorte toutes les 10 secondes. Beaucoup trop con pour se faire une opinion eux-mêmes, et réactifs à leur conseiller en communication et image. Voici le plus gros problème de nos jours, leurs fucking image. Voilà je l'est dis...
    Ce qui fait un GRAND FUCK OF. Juste avec un F.
    Bravo Choupiechoupa
  • 17/07/2017 à 20:23
    Choupiechoupa
    alerter
    Fuck off !
    J'approuve !
    Et au passage capu 63 j'ai reussi à en commander sur internet pour ma maman qui n'est pas une terroriste juste une femme qui en a besoin pour survivre ds ce monde de fou !
  • 17/07/2017 à 21:17
    Choupiechoupa
    alerter
    Je viens de tomber sur un forum ou la maman de pauline expliquait qu'elle se droguait en loose dé, parce qu'elle complexait de son physique ! Effectivement ca meritait un arrêté ministériel de même que ca merite de foutre des milliers de personnes dans la merde ! C'est du grand n'importe quoi ! Alors non je ne suis pas méchante de nature mais il y a un moment ou il faut arrêter les conneries !!! Bordel il existe des gens qui se pendent, c'est pas pour ca qu'on interdit la vente de corde !!
  • 17/07/2017 à 21:30
    FuckOff
    alerter
    très imagé, mais en tout cas en plein dans le mille. Bien joué, bien que ce ne soit pas un jeu, à ce niveau, malheureusement, et encore une fois les politiques sont à 100000 (5 zéro ne suffisent pas, mais j'arrête la) km de la réalité.
    J'espère que ce post de forum est réel !!!! (Attention a prendre avec des pincettes)
    PS : J'ai changé de navigateur, pour éviter les doubles post - sorry)
  • 17/07/2017 à 22:07
    FuckOff
    alerter
    @ Brucine
    Encore moi, vous devez dire, mais cette fois-ci, c'est plutôt pour vous félicitez. Pourquoi ?
    C'est assez simple, j'aimerais bien encore me défoulez sur vous, mais vous apparaissez être le punching-ball de votre profession, sûrement a juste titre, mais vous tenez tête, pas toujours correctement ou avec argument. Les arguments se discuterons toujours, d'un coté ou de l'autre, je pourrais prendre des raccourcis bien placé comme Choupiechoupa, arguments qui font vraiment mouche et transcrit à notre échange, sont vraiment sans réponse, sauf, de dire que la pendaison n'a rien a voir avec la codeine. C'est vrai.
    Pour ce qui est de la vrai décision sanitaire de cet arrêté, nous aurons un jour la réponse. Ce qui est désolant, c'est que tous les gens qui "était" hors parcours de santé (produit de substitution) pourront maintenant rentrer dans les chiffres officiels, qui est un des buts recherchés, les statistiques.
    Si seulement les autres décisions de santé publique était pris aussi rapidement, comme un petit cursus sur le dépendances pour les pharmaciens et médecins, prendre en charge, je ne parle pas financièrement, les dépendances, avec une vrai politique novatrice, comme utilisation de produit injectable, comme c'est le cas pour moi, le plus difficile pour moi a été de m'enlever le geste de me mettre une aiguille dans le corps plusieurs fois par jour, au point que je ne peux plus, n'ayant plus de veine, si une politique responsable aurait été mis en place, nous n'en serions sûrement pas la, un vrai désastre, et la je ne parle pas seulement des "junkies", mais de tout le monde a qui la codeine va manquer cruellement.
    Alors ne me dites pas que cette décision est une bonne décision sanitaire. Les résultats ne se verront que bien plus tard, dans les futures données de-ci et de-par la (excuse my french writing) lorsque l'on verra que la consommation de e produit, ou de tel autre produit aura augmentée, même voir de l'alcool, probablement bien plus dangereux qu'une série de caché de codeine, bien lavé a l'eau avec des glaçons pour éliminé toutes les merdes aux alentour.
    What's next, Tequila!!! Over my dead body.

    So long fellas
  • 17/07/2017 à 22:42
    FuckOff
    alerter
    to Brucine
    ""Imaginez en 87, lorsque les seringues ont étaient mis en vente libre en pharmacie. Quel aurait était le désastre sanitaire si cela n'avait pas été fait."
    Le désastre sanitaire a continué: le préservatif est en voie d'extinction et on nous achetait curieusement toujours une seringue, pas plusieurs."
    Vous parlez ne n'importe quoi. Moi j'étais dans la réalité, à cette époque, et nous allions dans les hôpitaux pour voler des seringues. Après 87, on achetait toujours, et sûrement toujours maintenant, 1 ou max 2 seringues pour éviter les contrôles. Que font les policiers/douaniers et consorts, lorsqu'ils trouvent une seringue dans votre voiture ? Aller descendez, et fouille complète.
    Alors, qui est loin de la réalité, ne pas seulement regarder vos textes de loi, qui ne sont vraiment plus à jour...... BLAH BLAH
  • 17/07/2017 à 23:17
    FuckOff
    alerter
    Voici mon dernier mot pour aujourd'hui, et les jours suivants (CRIS DU COEUR):
    Pour tout le monde qui lit ces lignes, NE TOUCHEZ JAMAIS, MÊME POUR ESSAYER, A QUELCONQUE PRODUIT CONTENANT DES PRODUITS OPIACES, même infime, CE NE SERA QU'UNE descente au enfer progressive. Le vrai plaisir n'est QU'AU DEBUT, MAIS SERA DE COURT EFFET.
    Ne vous trompez pas de plaisir, la vie en soit devrait l'être, je sais bien, ce n'est pas le cas, mais la solution n'est pas dans les opiacés. Vraiment loin de la.
    Si vous voulez vous éclatez, choisissez un métier éclatant, surtout pas pharmacien (vous voyez j'arrive tjrs encore à plaisanter), mais la c'est sans déconner.
    Allez vous réjouir autre-part, dans le sexe, dans le monde qui nous entour, que nous sommes entrain de déglinguer, la vie marine, qui meurt peu a peu sans que personne ne si soucie, même pas les politiciens ce qui devraient être au devant des problèmes, s'en rendront compte lorsqu'il sera trop tard, etc.... les exemples sont tellement nombreux, que dans une 100taine d'année on ne parlera même plus de codeine, d'heroine, cocaine, m'enfin j"espère, que nous aurons appris de nos erreurs, ce qui me semble vraiment invraisemblable, mais qui sait. Dans 100 ans je serais brulé et oublié, donc je devrais vraiment me foutre de ce qu'il se passe après moi.
    Sur ce, bonne semaine à tous, malgré tous vos problèmes et manques. Que puis-je dire de plus. Serrez les dents et écartez vos jambes la nuit, car le chaud-froid ne va pas vous réussir. J'en rigole la, mais en fait j'ai les larmes aux yeux, en essayant de vous soutenir tous, moralement, si j'avais la solution miracle, je la donnerais à tous. STAY STRONG and DON'T GIVE-UP THE FIGHT.
    So long.
    M-FUCKING OFF with 2 FF's
  • 18/07/2017 à 00:11
    FuckOff
    alerter
    C'est vrai que vous êtes-tous diurne, et non nocturne comme moi.
    Le pire, je sais que la codeine est sous surveillance depuis au moins 10 ans, voir plus. Il me semble semble que les pharmaciens sont régulièrement questionnés sur l'usage de la codeine. Les derniers retour, font bien un usage "récréatif" de cette substance, mais sans usage excessif de l jeunesse.
    Et encore un truc que vous allez découvrir ces jours ci, si vous ne l'avez pas encore, l'alcool ne VOUS ENLÈVERAS PAS VOTRE MANQUE DE CODEINE (OPIACIEES).
    SO STAY OUT OF IT.
  • 18/07/2017 à 01:36
    antou1
    alerter
    On voit bien que cette décision "laisse des gens sur le carreau" néanmoins on peut rappeler :
    - pour ceux qui soignent des douleurs plus ou moins chroniques, que l'automédication n'est pas forcément une bonne solution. Et surtout avec des opiacés où apparaîtront des symptômes de sevrage, parfois similaires aux douleurs combattues.
    - pour ceux qui s'en servent "de substituts", les pharmaciens (dans leur très large majorité) ne doivent pas être perçus comme des censeurs. Ils sont garants d'un bon usage. Et sur l'addictologie, une infime partie est réellement formée. Il y a d'autres réseaux pour ca (médecin, services d'addicto, MdM, les bus Gaia dans les grandes villes,...) - il ne faut pas qu'une décision administrative vous empêche de vous en sortir. Accrochez vous à ces réseaux. Tenez bon.
  • 18/07/2017 à 09:28
    Choupiechoupa
    alerter
    Moi ce que je retiens du forum c'est que je ne suis pas seule... Merci à certain, pour me confirmer que l'on vit dans un monde qui n'a pas de sens, ou fric et immortalité sont au programme... Et de lire aussi que certain s'interesse à la vie marine ou à notre planète me réjouit ! Car effectivement ce sont d'autres sujets à débattre qui s'écartent de la codéine mais qui nous exploseront aussi un jour à la tronche...et ds des rêves de psychopathe j'aimerai un jour que mère nature reprenne ces droits et que l'homme arrête de penser que tout lui appartient et qu'il règne, car l'homme est juste un locataire sur Terre.. Un mauvais payeur..
    En tout cas je souhaites du fin fond de mon coeur bcp de courage à tout le monde, dont cette arrêté fou ds la merde... Et bcp de courage aussi aux personnes qui vont aider ces personnes là, en essayant de ne pas replonger... (je parle en connaissance de cause...) bonne journée à vous ! And for fuck off i'm sorry but i don't speak very well english, take care of you ! You're not alone !
  • 18/07/2017 à 09:48
    Choupiechoupa
    alerter
    Immoralité et non immortalité ! On est déjà assez ds la merde, on va pas rendre les humains immortel non plus, faut pas deconner :)
  • 19/07/2017 à 14:42
    emanou
    alerter
    Bonjour, j ai besoin d aide! je suis maman de trois superbes enfants ! il y a 8 ans j ai mis au monde mon 2eme bebe qui est ne handicape. J ai ete prise de migraine et ceci tout les jours. Afin de tenir le coup (mon fils etait hospitalise) je suis allee voir un pharmacien qui ma conseille de prendre du prontalgine ou migralgine. Depuis je suis a 6 comprimes par jour toutes les 4 ou 5 heures! Maintenant, je ne pourrais plus en prendre et j ai tres peur d avoir des crises de manque. Comment faire pour un sevrage plus en douceur. Il y a 3 ans je suis allee voir un medecin et je lui parle de mon probleme. Il ne m a absolument pas prise au serieux! Est ce que quelqu un pourrait me dire comment faire pour un sevrage en douceur! J ai essaye de prendre juste de l aspirine mais cela n a pas fonctionne....svp donne moi des conseille merci
  • 19/07/2017 à 18:24
    Choupiechoupa
    alerter
    @Emanou
    Je me permets juste de vs répondre car j'ai effectué un sevrage brut, les trois premiers jours vs allez être prise de convulsion, tremblement, suée surtout la nuit ou il vs sera impossible de dormir.. Rajoutez à cela une diarrhée ou vs n'oserez plus manger de peur d'aller au toilette. En ce qui concerne la volonté ca je ne peux rien faire pour vs.. Moi je prenais du doliprane la nuit pour éviter les montées de fièvre et je m'alimentais peu pendant trois jours.. Privilégiant puree, banane, café car ds la prontalgine il y a une forte dose de caféine.. Et surtout du repos rester au lit le plus possible (même si je sais que ce n'est pas facile lorsqu'on a des choses à faire...) vs allez être aussi à fleur de peau ou vs avez l'impression de porter le monde sur les épaules.. Au bout de ces trois Jours, votre organisme va commencer à reguler alors non pas que vs allez pt la forme mais vs allez de moins en moins subir les symptômes mais reste à se battre contre l'envie d'en prendre... Après je ne peux vs donnez des conseils sur des medocs de substitution car j'ai toujours eu trop peur de remplacer la prontalgine par autres choses... Je vs souhaite vraiment bon courage et sachez que malheureusement vs n'êtes pas seul dans ce cas... Courage...
  • 20/07/2017 à 19:34
    Solution
    alerter
    Bonjour ,

    Peut être que là ministre a voulu démontrer la grande réactivité de ce nouveau gouvernement, sans doute un peu de zèle. Pensez vous qu il y ait un recours contre cet arrêté ? Nous sommes beaucoup à ne pas soutenir ce principe. Pharmaciens qui voient leur marge de manœuvre diminuer sans cesse , des stocks inécoulables. Labo pharmaceutiques mécontents.
    Personnes âgées pour qui la codéine permettait de soulager les douleurs quotidiennes et vivre plus sereinement leur vieillesse m, Mr et Mme tout le monde qui étaient bien contents de pouvoir continuer à aller au travail malgré une rage de dents , les femmes dont les douleurs des règles sont insupportable s estompaient avec du prontalgine, toxicomanes qui pouvaient réduire leurs doses grâce à des substituts beaucoup moins nocifs que le subutex ou autre, et j en passe... Je pense que beaucoup Plus de gens sont concernés par ces petits problèmes quotidiens que quelques adolescents qui utilisent des substances a des fin récréatives. Et si ce n était pas une overdose de codéine ça aurait été une overdose d une autre substance.

    Je fait appel à vous pour trouver une solution afin réhabiliter la vente libre de codéine à faible dose sans ordonnance le plus rapidement possible.

    Nous n avons pas interdit aux français de faire l amour alors qu il y avait de grands risques de sida , nous avons juste fait de la prévention. Le message est passé pour certain et pas pour d autres. Nous vivons dans un monde où chacun à ses vices.

    D autre part étant fumeuse je trouve ça très déplacé que l on m impose des images particulièrement morbides sous les yeux tous les jours sinon quand pensez vous mettre des images de gros obèses nus et bien poilus sur les boîtes de mcdo ? Des photos de gros vomis sur les bouteilles de vin ? Des photos de personnes charcutés sur les portes de voiture ??? Et si on mettait des photos d hommes usés et détruits par leur travail sur la fiche de paie des travailleurs du btp par exemple ?
  • 21/07/2017 à 16:22
    Choupiechoupa
    alerter
    @solution
    C'est vrai que c'est à proposer au gouvernement vos dernières idées ! Ca part en vrille et forcément ceux qui ne sont pas touchés s'en foute seulement la répression s'accélère et un jour ou l'autre tout le monde sera touché car comme vs dites chaque personne à un vice, que j'approprirai plutôt de dérivé, car pour vivre ds ce monde même les coronesse ne suffisent plus ! Et je n'ai aucune idée comment pourvoir à une pétition et quelque chose de la sorte maisbsi effectivement cela se fait sachez que je connais bcp de monde qui la signerai..et moi la première c c'est sûr !!
  • 21/07/2017 à 16:57
    Céline3
    alerter
    Bonjour,

    Il existe une pétition pour la réhabilitation de la codéine il suffit d inscrire sur votre moteur de recherches pétition pour réhabilitation de la codéine.
    Il y a très peu de signature à mon avis peu de personne y ont pensé.
    Soutenez nous
  • 22/07/2017 à 00:25
    Choupiechoupa
    alerter
    Je dois être nœunoeud car en tapant cela sur le net je trouve juste des petitions pour stopper la codeine donc bon... Quel monde de merde !
  • 22/07/2017 à 00:28
    Choupiechoupa
    alerter
    Autant pour moi c'est fait !!!!
  • 23/07/2017 à 17:44
    Choupiechoupa
    alerter
    Svp aidez nous à signer la pétition sur la rehabilitation de la codeine, même si ca ce ne sert pas à grand chose au moins l'acte y est !

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

La rentrée sera-t-elle pour vous l'occasion de mettre en place des nouveautés à l'officine (management, services aux patients, etc.) ?

Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...