27/03/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
depakote, depamide, Sanofi, valproate de sodium, trouble bipolaire, rupture de stock, antipsychotiques DR

Les spécialités Dépakote 250 mg boîte de 30 et Dépakote 500 mg boîte de 90 comprimés (divalproate de sodium) rencontrent actuellement des tensions d’approvisionnement.

Leur distribution fait l’objet d’un contingentement en ville.

Le laboratoire Sanofi annonce travailler actuellement au renforcement de ses capacités de production.

La remise à disposition normale est prévue en mai 2017 pour Dépakote 250 mg et en juin 2017 pour Dépakote 500 mg.

Dans l’intervalle, des alternatives thérapeutiques sont disponibles pour le traitement des épisodes maniaques du trouble bipolaire en cas de contre-indication ou d’intolérance au lithium : Dépamide (valpromide) ou antipsychotiques disposant d’une indication dans le traitement de l’épisode maniaque.

A noter que 1 comprimé de Dépamide 300 mg est équivalent à 1 comprimé de Dépakote 250 mg.






Les dernières réactions

  • 27/03/2017 à 12:27

    alerter
    J'AI UN TRAITEMENT À BASE DE DEPAKOTE 500 MG AVEC UN COMPRIMÉ AU COUCHÉ,AVEC UN RISPERDAL 4 MG ET 2 ALPRAZOLAM 0,5 MG (ANXIOLYTIQUE) ET UN DEPAKOTE 500 MG AU LEVÉ,JE NE SUIS POURTANT PAS BIPOLAIRE OU MANIACO-DÉPRESSIF MAIS SOUFFRE JUSTE D'INSOMNIES CHRONIQUES!CE SONT LES SEULS MÉDICAMENTS QUI ONT UN EFFET POSITIF SUR MOI DANS TOUT L'ARSENAL DE LA PHARMACOPÉE MONDIALE!JE ME SUIS FAIT PRESCRIRE L'ALPRAZOLAM OU XANAX GRÂCE À L'AUTOMÉDICATION!
  • 28/03/2017 à 07:20
    rab74
    alerter
    c'est sympa d'avoir , enfin, des dates potentielles de retour!pour ce qui est de nous signaler la "tension d'approvisionnement", merci mais ça fait 2 mois qu'on était au courant, et que nous avions proposé aux prescripteurs l'alternative dépamide et sa translation de posologie! A quoi sert l'équipe "com" de Sanofi? des emplois fictifs, ou un coupe-feu pour le scandale en cours avec le valproate et ses dérivés? à moins que ce ne soit qu'un problème de prix de vente trop faible?
  • 28/03/2017 à 14:27
    BREZHONEG
    alerter
    J'adore les tortillements semantiques des services com' des labos ou de la Secu: un medicament n'est pas manquant pour cause de politique du flux tendu, il est "en tension" (la ficelle a claqué).Pour la Secu, on ne revit pas le rationnement d'apres guerre,mais c'est elle "qui maitrise" les choses(sourires dans les labos qui voient qui maitrise quelque chose en realité).Le PC Russe "maitrisait" aussi son agriculture, sauf les 4 mauvaises saisons de l'année.
  • 10/04/2017 à 07:40
    rab74
    alerter
    les inutiles au pouvoir! quand comprendra-t-on que le médicament n'est pas un produit de consommation standard (nombre de patients et protocoles fluctuants) et que la gestion "à flux tendu" n'est pas acceptable, surtout quand on voit la qualité, la précision et la rapidité de l'information délivrée par les labos pour éviter que les patients ne soient en rupture de traitement?...quant au switch sur depamide, il a fait long feu, il y a déjà des "tensions" chez certains grossistes. Les quotas c'était déjà une énorme con......, mais là, on passe le mur du çon, sans la cédille!
  • 14/04/2017 à 13:26
    Gwenb
    alerter
    Je suis content de savoir que tout ceci est de courte durée, j'ai pu en avoir pour un mois, je devrais tenir!
    Vous imaginez enlever sa barre funambule ? bah c'est tout comme !

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Pensez-vous, compte tenu de l’évolution du métier, que les services, nouvelles missions et activités spécialisées de l’officine prendront l’ascendant sur le médicament lui-même ?

Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...