23/03/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Collyre danger enfant, risque collyre enfant, collyre mydriatique alerte enfant, alerte enfant collyre DR

Dans un point d’information à destination des professionnels de santé, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) revient sur l’utilisation des collyres mydriatiques en pédiatrie, les enfants présentant en effet plus de risques que les adultes de développer des effets indésirables généraux après l’instillation d’un collyre mydriatique, du fait d’un passage systémique potentiel.

L’ANSM rappelle notamment l’importance de respecter l’espacement recommandé entre 2 instillations et d’être particulièrement prudent lors de l’administration chez le prématuré ou le nouveau-né. Ainsi, il convient, chez l’enfant, d’appuyer sur l’angle interne de l’œil pendant une minute pour occlure les points lacrymaux afin de limiter le passage systémique. Il est également recommandé d’essuyer sur la joue de l’enfant la partie du collyre administré qui s’y écoule, afin d’éviter tout risque d’ingestion et de prévenir, chez le prématuré, le risque de passage au travers de la peau.

L’ANSM rappelle par ailleurs que la phényléphrine collyre 10 % est contre-indiquée chez l’enfant de moins de 12 ans et que l’atropine collyre 1 % est réservée aux adultes et adolescents de plus de 12 ans.






Anne Drouadaine

Les dernières réactions

  • 24/03/2017 à 12:57
    lustucru
    alerter
    Et rappeler aux parents lors d'un examen ophtalmo sous mydriatique de bien protéger les yeux des enfants avec des lunettes de soleil dès la sortie de la consultation et jusqu'à ce que l'effet du collyre soit dissipé.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Pensez-vous, comme la Cour des comptes, qu'il y ait beaucoup trop d'officines en France ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...