24/11/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Suicide, risque, otezla, psychiatriques, ansm DR

Dans une lettre aux prescripteurs d’Otezla (spécialistes en dermatologie, médecine interne et rhumatologie), l’ANSM alerte sur le risque de comportements et d’idées suicidaires. En effet, plusieurs cas ont été rapportés durant les études cliniques et après commercialisation avec une fréquence comprise entre 1/1000 et 1/100, soit « peu fréquente ».

L’ANSM recommande donc aux prescripteurs d’évaluer soigneusement les bénéfices et les risques du traitement par l’aprémilast avant toute instauration chez les patients présentant ou ayant des antécédents de symptômes psychiatriques.

D’autre part, en cas d’apparition ou d’aggravation de symptômes psychiatriques ou si des idées ou tentatives de suicide sont identifiées, l’arrêt du traitement est recommandé.






Anne Drouadaine

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK