01/06/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
seroplex, izilox, revolade, sifrol, viramune, escitalopram, moxifloxacine, névirapine, pramipexole, eltrombopag, journal officiel, baisse de prix DR

Le Journal officiel du 1er juin 2016 (textes 117, 118 et 119) annonce de nouvelles baisses de prix effectives dès le jour même.

Sont concernés par cette mesure :

- Seroplex 20 mg/ml en solution buvable (escitalopram)  le prix est de 13,65 € au lieu de 15,67 € ;

- Izilox 400 mg (moxifloxacine) en boîte de 5 (nouveau prix : 13,67 €) et 7 comprimés (nouveau prix : 19,34 €) ;

- Sifrol (pramipexole) comprimés à 0,26 mg, 0,52 mg, 1,05 mg et 2,1 mg  : baisse d’environ 13 % ;

- tous les dosages et présentations de Revolade (eltrombopag).

Au 1er octobre 2016, ce sera au tour du prix de Viramune 200 mg et 400 mg LP de chuter, respectivement d’environ 27 % et 3 %.

Les prix sont mentionnés hors honoraire de dispensation.

 






Les dernières réactions

  • 01/06/2016 à 12:14

    alerter
    Comme d'habitude , à quand les bonnes nouvelles...........!
  • 01/06/2016 à 13:53
    Reality
    alerter
    Et oui on va passer le tarif des consultations à 25 Euros ,il faut bien continuer la mise à mort des officinaux ! Les moutons qui se laissent mener à l'abbatoir sans broncher .
    Honte à nos syndicats et autres instances professionnelles
  • 02/06/2016 à 07:27
    Dur dur
    alerter
    L état ne cesse de baisser le prix des médicaments.
    Sur le conseil et la para , c est les grosses officines qui mènent la danse , les petites officines doivent diminuer leur marge si elles veulent continuer à vendre
    Stop aux prix cassés si on ne veut pas continuer à entendre qu 1 Pharmacie ferme tous les 2 jours
  • 02/06/2016 à 13:14
    pharmacie des forges
    alerter
    Ca devient un peu lourd ces baisses de prix tous les jours ! Si on fait pas gaffe on vend meme a perte !
    Nouvelles rémunérations = poudre aux yeux car impossible a mettre en place .
  • 02/06/2016 à 13:53
    Défenseur des opprimés
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 02/06/2016 à 18:01
    *141
    alerter
    Mais, DUR DUR, fermer une pharmacie tous les 2 jours est bel et bien l'objectif poursuivi. Nous sommes trop efficaces, le financement social n'arrive plus a suivre. Et proposer plutot de changer l'outil à bout de souffle contre un autre systeme ,personne n'aura le courage politique de la faire avant le naufrage de la barque surchargée.Car en France, on ne bouge qu'aprés l'accident,jamais avant.Il faut laisser du temps au temps, qu'il disait l'autre Francois a son jeune enarque aujourd hui a sa place.Et lui,il est trop occupé a preparer la DISSOLUTION de l'Assemblee pour pieger la droite; nos problemes sont donc les cadets de ses soucis.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...