12/04/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
génériques, répertoire, azopt, brinzolamide, rhinocort, budesonide, clorazépate, tranxène, foradil, formoteol, journal officiel DR

Le Répertoire des génériques s’enrichit de 8 nouveaux groupes, parmi lesquels :

- brinzolamide 10 mg/ml en collyre (avec pour princeps Azopt),

budesonide 64 µg/dose en suspension pour pulvérisation nasale (Rhinocort),

- clorazépate dipotassique en gélule 5, 10 et 20 mg (Tranxène),

formotérol 12 µg en poudre pour inhalation en gélule (Foradil).

La décision a paru au Journal officiel du 12 avril 2016.






Les dernières réactions

  • 12/04/2016 à 15:02
    charjy
    alerter
    une très bonne chose !
  • 13/04/2016 à 08:18
    anastasia
    alerter
    ma belle sœur prend du tranxène original depuis plusieurs années et refuse le générique car aucune efficacité sur elle cela donne vraiment à réfléchir
  • 13/04/2016 à 08:18
    anastasia
    alerter
    ma belle sœur prend du tranxène original depuis plusieurs années et refuse le générique car aucune efficacité sur elle cela donne vraiment à réfléchir
  • 13/04/2016 à 09:03
    BB
    alerter
    il n existe a ce jour aucun générique du tranxène en pharmacie de ville,anastasia pourrait elle m'expliquer?
  • 13/04/2016 à 09:29
    ppp
    alerter
    Anastasia est une phobique du générique, n' a aucune connaissance, et maintenant elle mêle sa belle-soeur a son combat d'arrière-garde.
  • 13/04/2016 à 09:35
    BB
    alerter
    Merci pour le renseignement.
    Mais que fait le modérateur?
  • 13/04/2016 à 11:48
    lorenzo
    alerter
    Bonjour BB, le modérateur est là et bien là ! Les réactions auxquelles vous faites référence sont peut-être discutables (et d'ailleurs discutées !), mais elles respectent la charte de notre site et n'ont donc pas vocation à être supprimées.

    Laurent Lefort
    Rédacteur en chef
  • 13/04/2016 à 12:42
    anastasia
    alerter
    Désolée, mais c'est le témesta que ma belle sœur prend, et OUI je commence à avoir la phobie des génériques avec ce qui m'est arrivée, je le reconnais sans aucune gêne. Et le tranxène, c'est mon frère car il a un pace maker depuis qu'il a 40 ans et ne prend aucun générique. Je sais que mes propos contrarient certains ... J'essaie seulement de comprendre
  • 13/04/2016 à 12:42
    anastasia
    alerter
    Désolée, mais c'est le témesta que ma belle sœur prend, et OUI je commence à avoir la phobie des génériques avec ce qui m'est arrivée, je le reconnais sans aucune gêne. Et le tranxène, c'est mon frère car il a un pace maker depuis qu'il a 40 ans et ne prend aucun générique. Je sais que mes propos contrarient certains ... J'essaie seulement de comprendre
  • 14/04/2016 à 00:18
    Thibaut
    alerter
    Bonjour Anastasia,

    Dans le cas du TEMESTA (Lorazépam), ce qui se passe avec votre belle-soeur s'explique peut-être assez simplement. L'usage des benzodiazépines entraîne un phénomène dit de tolérance (couramment appelé "accoutumance"). Sa conséquence logique est que leur effet est plus marqué lors des premières prises qu'après quelques semaines. Il faut savoir que les anxiolytiques sont théoriquement indiqués exclusivement dans les manifestations du trouble anxieux généralisé, à savoir des crises d'angoisse disproportionnées par rapport à une cause identifiable, voire en l'absence de cause identifiable, et non dans les manifestations NORMALES de l'anxiété ou du stress dont nous faisons tous l'expérience face à un traumatisme, quel que soit sa gravité. Or, il est très courant que ces molécules soient abusivement, expéditivement prescrites pour des troubles anxieux dits "mineurs" (c'est-à-dire normaux), voire pour des troubles de l'endormissement (usage encore plus inadapté), et malgré la limitation théorique de la prescription des anxiolytiques à 12 semaines (ce qui est déjà long), il est très fréquent que ces médicaments soient utilisés au quotidien sur des durées beaucoup plus longues (souvent plusieurs années).

    En théorie, l'usage des benzodiazépines anxiolytiques ne devrait être que ponctuel et non continu: il ne devrait que répondre aux manifestations d'un trouble anxieux généralisé, et ce au moment où elles surviennent. Au delà de quelques semaines d'utilisation quotidienne dans des non-indications telle que l'anxiété mineure ou les troubles du sommeil, leur effet pharmacologique n'est plus que résiduel: c'est leur effet dit placebo, conditionné par l'habitude et le ressenti des premières prises, qui prend le relais. Il est alors tout à fait possible que pour une même molécule, au même dosage, le simple fait de changer de marque perturbe le patient et annule cet effet placebo. D'où une quasi-absence d'effet ressenti.

    Je n'affirme pas que la situation de votre belle-soeur est aussi simple que celle que je viens de décrire, mais que ce cas de figure est très fréquent.
  • 14/04/2016 à 11:52
    Charly
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 18/04/2016 à 11:01
    Docteurpipo
    alerter
    Mais s'il vous plaît je vous en prie cessez de publier d'aussi ignobles commentaires ! Commencez par savoir écrire le français anastasia ( et bien d'autres aussi ). Cessez de mêler votre famille à votre "phobie" ( le mot est bien faible...!) de ces génériques. Ce n'est pas une phobie, mais une opposition totale et sans connaissances aucune !
    Bravo BB ....
    Quand au modérateur.... bof .... pas d'accord.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...