10/03/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

L’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) alerte les médecins et pharmaciens sur l’usage détourné des médicaments antitussifs et antihistaminiques. Délivrés avec ou sans ordonnances, ils peuvent être utilisés par des adolescents ou des jeunes adultes à des fins « récréatives » ou de « défonce ». Le « purple drank » par exemple est une boisson composée de sirops à base de codéine, prométhazine et soda qui fait régulièrement l’objet de signalements d’abus et d’usage détourné. En mai 2015, l'Ordre national des pharmaciens avait déjà lancé l'alerte.

Plus rarement, le dextrométhorphane peut également faire l’objet d’un usage détourné.

L’ANSM recommande donc aux pharmaciens et aux médecins de vérifier avant la délivrance ou la prescription, l’absence d’abus, de dépendance ou de comportement suspect. Elle rappelle également aux pharmaciens que la dispensation doit être refusée lorsque l’intérêt pour la santé du patient leur paraît l’exiger.






Anne Drouadaine



Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...