08/03/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
ANSM, essai clinique, Rennes, BIA 10-2474, FAAH, anadamide Philippe Matsas

Le premier compte-rendu du Comité scientifique spécialisé temporaire (CSST), mis en place par l’ANSM après l’accident survenu durant un essai clinique à Rennes, vient d’être rendu public.

La molécule testée dans cet essai, BIA 10-2474, est un inhibiteur de la FAAH, enzyme dégradant l’anandamide qui est l’un des principaux médiateurs du système dit endocannabinoïde.

Pour les experts, les raisons de l’accident sont « quasi-certainement » un effet hors cible, c'est-à-dire non attendu dans les conditions de l'essai. La toxicité dose-dépendante n’avait pas été observée chez l’animal même aux très fortes doses, il n’y a pas eu a priori de signes avant-coureurs chez les volontaires exposés à des doses inférieures, et le composé utilisé est apparenté à des molécules qui se sont montrées peu efficaces et sans toxicité particulière.

Tout se passe « comme si quelque chose lâchait ou basculait subitement à un seuil précis de dose ou de concentration, ce qui est typique d’un effet on-off ».

Plusieurs hypothèses sont avancées : le BIA 10-2474 inhiberait d’autres enzymes cérébrales; l’un de ses métabolites, toxique, pourrait se lier à nombre de protéines cérébrales et induire des lésions diffuses; le blocage de la FAAH et l’augmentation des concentrations intracérébrales d’anandamide (ou de ses produits de dégradation) pourrait avoir des conséquences neurologiques.

Le CSST poursuit ses investigations et a par ailleurs demandé des éléments complémentaires au laboratoire Bial. 






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Agnès Buzyn, professeur en médecine et présidente de la Haute Autorité de santé, fera-t-elle un bon ministre de la Santé ?

Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...