09/02/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Dans un rapport publié le 9 février, l’Académie de pharmacie propose différentes pistes pour améliorer l'observance. Certaines concernent notamment les pharmaciens d’officine.

L’instance prône le renforcement de leur « rôle de sentinelle », via la consultation systématique du dossier pharmaceutique, la désignation d’un pharmacien référent au sein de l’équipe pour un malade donné ou encore une « lettre pharmaceutique » transmise aux autres professionnels de santé.

L’Académie demande aux pouvoirs publics d’instituer « un entretien d’adhésion mené par le pharmacien d’officine ». Ses objectifs seraient entre autres d’évaluer les facteurs conditionnant l’adhésion ou non d’un patient à son traitement, d’effectuer une intervention éducative adaptée pour promouvoir l’adhésion au traitement, et d’aider à l’organisation pratique pour la prise du traitement.

Pour ce faire, la formation initiale des pharmaciens devrait être enrichie en sciences sociales et devrait comprendre une formation spécifique sur la conciliation médicamenteuse, estime l'Académie.









Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...