07/08/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
soins du cordon d'un nouveau-né DR

Une rumeur à propos de la solution antiseptique Biseptine se répand sur la toile.

Prescrite couramment en sortie de maternité pour les soins du cordon, selon une vidéo du « Libre-penseur » et un article plus récent sur le site Oummi-materne.com, elle serait un « poison ».

Des pharmaciens ont été interpellés à ce propos par des patients inquiets. Une mise au point s'impose.

Cette méprise a pour origine la notice de Biseptine qui spécifie noir sur blanc : « Ne pas utiliser sur une grande surface, sous pansement occlusif, sur une peau profondément brûlée, une peau de prématuré ou de nourrisson, en raison des risques de passage dans la circulation générale ». Les parents qui lisent cette notice peuvent à bon escient s'inquiéter.

Il s'agit d'une transcription erronée du RCP qui précise : « En l'absence de données sur la résorption cutanée, le risque d'effets systémiques ne peut être exclu. Ils sont d'autant plus à redouter que l'antiseptique est utilisé sur une grande surface, sous pansement occlusif, sur une peau lésée, notamment brûlée, une muqueuse, une peau de prématuré ou de nourrisson (en raison du rapport surface/poids et de l'effet d'occlusion des couches au niveau du siège). »

Des conseils de prudence plus rassurants !

Ces informations proviennent du blog d'un pharmacien : https://lacoupedhygie.wordpress.com/2015/07/30/biseptine/

Les notices des autres antiseptiques utilisés dans les soins du cordon transcrivent fidèlement et en langage simple les RCP. 





Les dernières réactions

  • 01/09/2015 à 18:32
    Eddie
    alerter
    Madame Marjolaine Labertonière,
    Je ne sais pas en quelle qualité vous parlez, ni votre titre pour oser prendre parti et faire la défense des labos pharma.

    "Cette méprise" vous dîtes? c'est écrit noir sur blanc mais vous soutenez le contraire. Et puis sans rentrer dans le détail ce qui n'est ni le lieu ni le moment. D'un point de vu purement légal, "c'est écrit " donc vos amis des labos sont protégés, ce qui n'est pas le cas pour nos enfants. Libre à vous de tartiner vos enfants de ce que vous voulez, de leurs injecter autant de produits que vous voulez, personne ne vous en empêche, mais de grâce n'essayez pas de nous manipuler avec ce genre d'article de très médiocre qualité. Nous ne sommes pas dupe!
  • 01/09/2015 à 18:53
    baloue
    alerter
    Bonjour !
    Marjolaine Labertonière a la double compétence de journaliste et de pharmacien.
    A ce titre, sur ce sujet, comme sur beaucoup d'autres touchant le domaine de la santé et des médicaments, elle a évidemment toute légitimité à apporter les réponses aux questions que les pharmaciens se posent ou que leurs patients sont susceptibles de leur poser. Tout simplement.
    Laurent Lefort
    Rédacteur en chef
  • 01/09/2015 à 21:14
    Hoos
    alerter
    En conclusion, ce n'est peut-être pas un poison donc soyez rassurez... Cet article n'a pas de sens.
  • 02/09/2015 à 13:06
    Eddie
    alerter
    Merci pour votre réponse, cela dit, une journaliste qui se respecte ne parle pas de "rumeur" lorsque c'est écrit noir sur blanc dans la notice et une pharmacienne qui se respecte travaille en pharmacie. Elle n'écrit pas des âneries sur internet.
    Et si vous êtes véridique lorsque vous dîtes "Il s'agit d'une transcription erronée" alors en tant que pharmacienne faîtes votre travail et alertez les autorités compétentes sur cette "erreur"...
  • 02/09/2015 à 14:42
    Eddie
    alerter
    et pour en finir avec ça: Le pire c'est que votre pharmacien fait le bon constat mais ne tire pas les bonnes conclusions...
    je cite:
    1) On n’a pas de données. On ne sait même pas si cela passe à travers la peau direction le sang.
    2) Comme on ne sait pas, par principe de précaution, on n’exclut pas ce risque.
    Donc en langage simple pour nous autres "ploucs"
    On ne connait pas les effets ou les conséquences que peut avoir ce produit sur le système , les risques existent...mais bon, on continue d'en donner dans toutes les maternités... au lieu d'adopter le principe de précaution, logique!!???
    Il dit aussi comme dépité: "Première information pour l’ANSM, des patients lisent la notice."
    Oui nous lisons les notices, ce qui apparement n'est pas le cas pour tous les pros de la santé.
    "Non, je ne vais pas les blâmer."
    manquerai plus que ça!
    Je cite encore :"Sauf que la notice est surtout…très fausse." Ah bon, dernière nouvelle?? et bien comme je disais plus haut. faites votre travail et rectifiez ces graves erreurs au lieu de blablater sur internet.

    Donc avec autant d'incompétence, de manque de rigueur, et de flou, il faudrait vous faire confiance avec notre santé, en plus !
    Dormez braves gens, nous veillons au grain.
  • 09/09/2015 à 20:02
    Claire
    alerter
    Vous croyez sérieusement qu'il suffit d'être pharmacien pour avoir le pouvoir de changer une notice en claquant des doigts ??
  • 09/09/2015 à 20:41
    Dr Niide
    alerter
    Informer des effets d'un traitement est indispensable, surtout pour une décision prise par le patient sur la base des informations transmises par le soignant.
    Les notices des médicaments ne sont pas une information, ce sont des précautions légales pour éviter les plaintes.
    Lisez les notices de vos appareils ménagers vous y verrez des recommandations curieuses voir même farfelues, juste inscrite pour couvrir le fabriquant en cas de plainte. Il en est de même pour les médicaments. Penser que les laboratoires sont plus préoccupés par la santé de leur client que par la santé de leur action est une erreur. Des professionnels sont aussi présents pour vous informer en fonction de votre état de santé, c'est votre médecin, votre pharmacien, votre infirmière et tous les autres

    Dr Niide médecin généraliste
  • 09/09/2015 à 21:29
    Eddie
    alerter
    @Claire
    non madame je ne demande pas de "changer une notice en claquant des doigts" mais pour votre information :

    "L'ANSM, qui assure par différents moyens la surveillance des produits de santé, a mis en place des systèmes de recueil des signalements et alertes en provenance des patients, des associations de patients, des professionnels de santé et des industriels." En gros les pros de la santé ont la possibilité de remonter des infos concernant des médicaments.

    @dr Niide
    "Les notices des médicaments ne sont pas une information, ce sont des précautions légales pour éviter les plaintes."

    Vous avez tout à fait raison Dr. c'est comme les fabricants de tabac qui écrivent "fumer tue" sur les paquets.
    "Ne pas utiliser sur une peau de prématuré ou de nourrisson" c'est clairement un ordre (impératif)

    Légalement ils sont couvert. Tout comme on sait que fumer "PEUT" provoquer des cancers et tuer! Si jamais il arrive quelque chose, et le risque n'est pas exclu puisque "En l'absence de données sur la résorption cutanée, le risque d'effets systémiques ne peut être exclu."
    Par exemple à cause du chlorure benzalkonium (qui est entre autre un spermicide) Allez porter plainte et on vous rétorquera " on vous avait prévenu, c'est écrit clairement sur la notice!". Et c'est tout là le problème!!
  • 10/09/2015 à 13:12
    Claire
    alerter
    @Eddie

    Merci pour l'info, mais à vous lire on avait vraiment l'impression que pour vous, c'était très facile de changer la notice d'un médicament.
    Je vous cite : "et bien comme je disais plus haut. faites votre travail et rectifiez ces graves erreurs au lieu de blablater sur internet."

    De plus je ne vois pas en quoi le fait d'informer par le biais d'internet empêcherait d’alerter l'ANSM... Les 2 ne sont pas incompatibles.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...