02/07/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Des traces de drogue ont été retrouvées dans le sang de l'auteur de l'attentat de Sousse (Tunisie). Les enquêteurs suspectent qu'il s'agisse de Captagon, toujours fabriqué et utilisé par les combattants de l’Etat islamique.

Retour sur ce médicament retiré du marché français en 1993.

A l’origine, Captagon, fénéthylline (ou fénétylline), était utilisé dans le traitement de l’hyperactivité, de la narcolepsie et de la dépression.

Cette amphétamine psychostimulante augmentait la sécrétion de la dopamine au niveau du cerveau, améliorant la concentration et l’état de vigilance tout en réduisant l’hyperactivité. Ce médicament entraînait cependant une dépendance.

En raison d’abus et d’effets secondaires non négligeables, les spécialités à base d’amphétamines ont toutes été retirées du marché, dont Captagon.

Classée depuis 1986 sur la liste des substances psychotropes de l’Organisation mondiale de la santé, la molécule fait encore parfois l’objet d’ATU (autorisation temporaire d'utilisation) nominative pour narcolepsie et hypersomnie (ce fut notamment le cas en 2006 et 2013).






Anne Drouadaine



Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...