29/06/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Académie de médecine, antirhumes, vasoconstricteurs © D. R.

Dans un communiqué diffusé ce lundi 29 juin, l’Académie nationale de médecine recommande que les vasoconstricteurs administrés par voie orale (pseudoéphédrine, phényléphrine), aujourd’hui en vente libre, soient délivrés uniquement sur ordonnance.

L'académie fonde sa position sur le fait que la balance bénéfice/risque de ces médicaments est moins favorable que celle des vasoconstricteurs administrés par voie nasale, eux-mêmes soumis à prescription : éphédrine, phényléphrine, etc.

« Ces médicaments déterminent des effets indésirables, liés à leur mécanisme d’action, comme une hypertension artérielle, des syndromes coronariens, aigus, des troubles du rythme cardiaque ou des accidents vasculaires cérébraux. Les données de pharmacovigilance montrent que ces effets indésirables déclarés sont certes très rares (moins de 1 boîte vendue sur 1 million) mais graves et dans tous les cas imprévisibles. Ils surviennent tant avec les formes orales que nasales et, dans certains cas, dans le cadre d’un mésusage que sont le non respect de la posologie ou de la durée de traitement, l’association de deux vasoconstricteurs, l’utilisation chez l’enfant, la dépendance ou le surdosage », justifie l’Académie de médecine.








Matthieu Vandendriessche

Les dernières réactions

  • 29/06/2015 à 15:42
    Kannah
    alerter
    Ceci n'est une mauvaise idée en particulier pour les personnes âgés. Chez les personnes plus jeunes, ce sera à double tranchant : soit ils iront effectivement chez le médecin, soit ils feront comme beaucoup actuellement : ils attendront que ça aille mieux ou que cela empire ...
  • 29/06/2015 à 16:06
    Mamou
    alerter
    encore faut il que le médecin fasse correctement son travail:
    Vu cet hiver un patient notoirement hypertendu auquel on prescrit un traitement complémentaire car la tension avait monté et le médecin rajoute aturgyl en bas de l'ordo (le monsieur s'automediquait a l'aturgyl)
    Le médecin prévenu n'a pas voulu admettre que l'aturgyl pouvait être en cause dans la poussée
    Les pharmaciens connaissent souvent mieux que les médecins les effets secondaires et interactions
    Il serait bon de le faire savoir
  • 29/06/2015 à 22:20
    Carlos
    alerter
    La balance bénéfice-risque est mauvaise, les effets indésirables sont imprévisibles, il vaut mieux supprimer ces produits. Peu importe que ce soit le Docteur Pierre, Paul qui les prescrivent ou le pharmacien Jacques qui les délivre, ce pourrait même être le Pape , ces produits sont dangereux. Il n'y a pas si longtemps, la pholcodine a été listée parce qu'il y'avait un risque d'allergie croisée avec les curarisants. Il faut être vraiment con pour croire que parce qu'un médecin l'aura prescrit, il deviendrait moins allergisants et donc moins dangereux. Quant la balance bénéfice risque est négative, il faut interdire les produits tout simplement.
  • 30/06/2015 à 10:23
    Mamo
    alerter
    Accidents rares mais graves les hépatites fulminantes au paracetamol ... Si l'on vous suit,Carlos on peut tout supprimer des maintenant
    Les effets secondaires dont inhérents à TOUS les médicaments et le rôle des pharmaciens c'est d'encadrer
    Les délivrances pour les minimiser
  • 30/06/2015 à 14:11
    carlos
    alerter
    cher Mamou, je ne parle que des produits à balance bénéfice-risque négative. ce qui n'est pas le cas du paracétamol. Après, ce que je veux dire aussi, c'est qu'un médecin ne peut pas lire dans une boule de cristal, pas plus que le pharmacien d'ailleurs, et que si le risque est imprévisible, il n'y pourra rien.
  • 01/07/2015 à 22:26
    patou
    alerter
    je pense que ce type de médicaments doit rester en vente libre et je ne sais pas si vous avez eu une bonne rhinopharyngite ou même un simple rhume, mais savoir qu'un vasoconstricteur en cps ou local va enfin pouvoir vous libérer de cette congestion qui vous étouffe et vous permettre de continuer à travailler dur comme chaque jour .... OUf ! et vive les vasoconstricteurs !!!

    A bon entendeur salut !

  • 07/07/2015 à 02:23
    Jean-Yves
    alerter
    Chaque action de vie présente un risque (naître, marcher, courir, sauter, cuisiner, manger, boire, fumer, danser.... faut-il tout supprimer et s'enfermer dans une cage protectrice.....
    La prise de médicaments n'échappe pas à la règle......
    Dans ce communiqué, il faut simplement lire : Les médecins veulent revoir des patients enrhumés dans leurs salles d'attente...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...