25/05/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Rayons de paracétamol, doliprane, efferalgan DR

Des chercheurs de l’université d’Edimbourg ont étudié l’impact de la prise de paracétamol pendant la grossesse sur le fœtus mâle.

Des greffons de tissu testiculaire humain ont été transplantés sur des souris. Les scientifiques ont ensuite administré quotidiennement à ces souris une dose thérapeutique de paracétamol. Après 7 jours de traitement, ils ont observé une baisse de la production de testostérone d’environ 45 %. Cependant il n’y a pour l’instant pas d’explication entre cette baisse de testostérone et la prise répétée de paracétamol.

En attendant que d’autres recherches soient menées à ce sujet, le professeur Rod Mitchell « recommande aux femmes enceintes de prendre la dose minimale sur la période la plus courte possible ».






Anne Drouadaine

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

L'Ordre des pharmaciens propose de créer une catégorie de médicaments « à prescription pharmaceutique ». Ce sont des produits listés mais qui pourraient relever du conseil officinal. Y êtes-vous favorable ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK