27/04/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
logo anrs

Deux études de l’ANRS, présentées lors du 50e congrès de l’Association européenne pour l’étude du foie (Vienne, 22 au 26 avril), démontrent l’efficacité en vie réelle des nouveaux traitements de l’hépatite C.

La première étude, ANRS HEPATHER, a inclus 409 patients dont 78 % avaient une cirrhose et 75 % étaient en échec de traitement. Après 12 semaines de traitement par sofosbuvir (Sovaldi)+ daclatasvir (Daklinza), une viro-suppression a été obtenue chez 100 % des patients non-cirrhotiques et 76 % des cirrhotiques. L’ajout de ribavirine chez ces derniers a permis d’obtenir une réponse virologique soutenue pour la totalité d’entre eux.

L’étude ANRS CUPILT a quant à elle établi qu’une guérison de l’infection par le VHC était possible chez 95 % des transplantés hépatiques présentant une réinfection de leur greffon, après traitement court (12 ou 24 semaines) par ces nouveaux antiviraux à action directe.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...