19/02/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

L'agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a indiqué ce jeudi 19 février sur son site Internet un enrichissement de la liste des médicaments pouvant figurer en libre accès à l’officine.

Attention cependant, cette mise à disposition devant le comptoir ne devra intervenir qu'après publication de la décision de l'ANSM au Journal officiel.

Les huit spécialités sont les suivantes :

- Dexpanthénol Sandoz Conseil 5 % (tube de pommade de 100 g)

- Loratadine Arrow Conseil 10 mg (7 comprimés)

- Maalox Reflux suspension buvable (12 sachets)

- Minoxidil Mylan 5 % solution pour application cutanée (3 flacons de 60 ml)

- Nicorette 2 mg (boîtes de 20 et 80 comprimés à sucer)

- Nicotinell fruit exotique 2 mg (boîtes de 96 et 204 gommes à mâcher)

- Tranquital (boîte de 100 comprimés enrobés)

- Vitamine C Arrow 500 mg (2 tubes de 15 comprimés à croquer)






Matthieu Vandendriessche

Les dernières réactions

  • 19/02/2015 à 20:28
    642
    alerter
    rien en libre accès chez moi , et jamais il y en aura .une des facettes de mon métier c'est le conseil , donc état des lieux avant tout après interrogatoire de 5 à20 minutes parfois (lecture de l'ordonnance , analyse des interactions et effets secondaires ) , et souvent simple réorganisation du traitement ou mauvaise utilisation , et non observance ou effets secondaires ou autres problèmes plus graves orientant vers une admission en urgence , ou consultation après appel téléphonique et descriptif du bilan de l'interrogatoire , et parfois vente .Pas le temps de faire autre chose ...la vente en libre accès c'est de la grande distribution (donc la première différence c'est ça ), donc ce n'est pas chez moi , et les patients viennent me voir pour mon conseil (la deuxième différence avec la grande distribution : c'est exercer mon Art ; et ne pas aller vers la simplicité , ne pas faire de l'épicerie )...et encore moins m'amuser à piquer ...pas le temps quand on fait son travail avec passion et dans les règles de l'Art . CQFD
  • 19/02/2015 à 21:04
    marred
    alerter
    libre accès chez moi. Et conseil. Moins prétentieux que ci dessus mais adapté. Je crois. Et prêt à piquer. Parce que demandes+++ Efficacité, complémentarité...Adaptation et pa
  • 19/02/2015 à 21:07
    cs
    alerter
    Certes, le libre accès n'est pas la panacée, mais comment trouver vous ce temps que vous nous indiquez, vous devez être en province, à Paris c'est impossible (clients pressés, concurrence, personnel mieux payé donc charges énormes, gros loyer,70 h d'ouverture/ semaine......)
    En tout cas, bravo
  • 20/02/2015 à 00:21
    642
    alerter
    c'est vrai que c'est une organisation .tout d'abord tout le personnel formé à cet exercice , les cours pratiques expliqués par mes soins , tous mes diplômes développés et expliqués aux membres du personnel , très polyvalent de la pharmacie vétérinaire à l'homéopathie en passant par le MAD et l'orthopédie .Aucune prétentieux mais un travail de 20 ans de mise en place , et quintuplement de la surface d'accueil et conscient de la difficulté du travail mais dés la sorite de la fac j'avais ce projet en tête , donc toute l'énergie a été mise en œuvre pour accéder à cet équilibre , une bonne entente avec les infirmiers et autres professionnels de santé , qui pour certain m'envoient des patients pour un conseil en homéopathie notamment , pas de perte de temps avec les labos , nous avons une politique de prix , nous savons ce que nous voulons comme produit en évitant les produits à publicité , donc une identité (et parfois cela met quelque s années avant de trouver les outils adéquates et donnant entière satisfaction , ce que mes professeurs et mes employeurs ont essayé de me faire partager (certains venant à la retraite voir l'évolution , gardant contact encore , ce qui est un témoignage aussi que leur enseignement n'a pas été vain ), j'ai pris à droite et à gauche pour mettre le meilleur au service de mes patients ?tous ont à cœur de signaler que lorsqu'ils quittent l'officine , ils ont mieux compris et appréhendent mieux leur pathologie , comprenant l'utilité de chaque médicament .c'est la plus belle récompense .
  • 20/02/2015 à 01:36
    Gigi74
    alerter
    Bravo 642 ..
    J'aimerai bien travailler avec vous pour la manière dont vous exercez ...☺
  • 20/02/2015 à 10:09
    jl f
    alerter
    bravo 642. Tous contre le libre accès.
  • 20/02/2015 à 10:10
    642
    alerter
    gigi 74, rassurez vos il existe beaucoup de titulaires (et assistants) , qui ont encore cette vision de leur Art .c'est plus difficile et moins lucratif à court terme ,quoique , ce qui fait la différence entre les gens passionnés et les affairistes qui gâchent le métier et qui sont à la base de la destruction de notre métier et l'image péjorative voulue par les médias .il faut prendre du recul et se poser la question : est ce que c'est compatible avec mon métier , les bases ? la vente comme dans un super marché , non ! attention aux chants des sirènes via médias , syndicats , etc ..attention aux volontés gouvernementales de détruire le systéme (si ce n'est pas de force en face , ce sera en minant les fondations -et la mise en avant en fait partie ) .attention aux labos : mes collaboratrices ont pris l'habitude de parler en molécule et se débrouillent très bine pour dégager le panorama commercial : quelle est la composition de votre produit ?qu'y a ti l dedans ? le planning des publicité et passage via les médias est occulté , donc mon enseignement porte ses fruits , surtout quand via la publicité sur le journal TV , le patient vient demander si c'est "bon" (car étant donné notre conseil , ils ont pris l'habitude de demander , et non de commander , encore une satisfaction ) , et en expliquant la composition (sans apporter de jugement ) avec preuve à l'appui de l'efficacité dans le domaine de la molécule dite efficace et sa concentration , le patient fait très souvent de lui même son diagnostic sur le produit , et à 90 % la commande ne se fait pas , ou, la demande est :"avez alors un équivalent dans votre officine ?" .le temps passé peut paraître énorme , mais ce qui est investi au jour J , ne sera jamais perdu , et au contraire fera que la compétence et le sérieux , l'identité des professionnels (l'équipe du pharmacien ) sera connue et reconnue .
  • 20/02/2015 à 10:17
    14
    alerter
    interrogé telephoniquement pour que je dise si j'avais des produits "devant" le comptoir,j'ai repondu qu'ils n'etaient ni devant ni derriere,mais dessus,et moi a coté ,pour expliquer.
  • 20/02/2015 à 11:34
    642
    alerter
    c'est notre mission . donc rassurant aussi contrairement au message de marred ...
  • 20/02/2015 à 15:56
    Jeum37
    alerter
    Je suis contre le livre acces (qui banalise le medicament donc tout notre métier). En particulier quand je vois des produits comme le minoxidil 5% ou la nicotine (premiers cas mortels d'enfants ayant ingéré de la nicotine liquide pour cigarettes électroniques)...
  • 21/02/2015 à 12:02
    Kannah
    alerter
    642, votre vision me rassure me laisse rêveur. J'essaye de rester le plus impartiale dans ma pratique quotidienne et m'amuse avec les laboratoires lorsqu'ils nous montrent leurs nouvelle "molécule miracle qui existe déjà depuis 8 mois chez un concurrent".

    Néanmoins, au vu des circonstances actuelles et pour un jeune pharmacien comme moi (diplômé en 2012), je trouve qu'il est impossible de monter quelque chose comme la votre qui a nécessité 20 ans ... malheureusement.

    Et oui Jeum37, mais c'est malheureusement un accident ménager. C'est pas la faute de la nicotine mais des parents qui stockent mal leur e-liquide. C'est un peu la même situation que l'ingestion de Javel.
  • 21/02/2015 à 15:14
    642
    alerter
    à kannah , oui 20 ans pour avoir une structure d'accueil de plus de 145 m2 , mais la pratique décrite a été faîte dés mon installation il y a 20 ans , et je la pratiquais dans mon dernier poste d'assistant (4ans pendant lesquels j'ai passé 3 de mes diplômes , 1 payé par l'employeur , 2 pendant mes vacances et mes deniers parce que je voulais être indépendant , démarrant à coeff 550 , ayant fin à 750 avec 10 personnes sous mes ordres et la valorisation des diplômes obtenus ) .dés la sortie de la fac , j'avais cette image de mon métier , et l'installation avec zéro d'apport (donc il faut rêver et ne pas craindre l'avenir ) , donc c'est bien cette pratique officinale en adéquation avec notre formation et la définition de notre métier qui est pérenne .Donc je ne peux que vous souhaitez de continuer (promotion 89 ) sur votre chemin , l'espoir est là avec la nouvelle génération à condition de ne pas faire n'importe quoi: une petite cousine qui a voulu faire ce métier , s'est installée , mon conseil lui a permis de négocier à 4 fois l'EBE , et surtout les dangers et anticiper les missions fumeuses du futur et rémunération fantaisiste et ma foi avec beaucoup de volonté pour exercer le métier de pharmacien comme vous le faîtes je pense elle s'en sort pas mal , c'est encourageant (avec rien au départ , sauf les frais à 4% prêté par ses parents , travaillant avec 1 personne ! )
  • 21/02/2015 à 15:52
    Kannah
    alerter
    Ouais c'est aussi la différence avec nous autres jeunes générations. Je travaille en ville et j'commence pas avec un coeff 550 mais 400. Je pourrais essayer de trouver mieux mais le boulot est tellement rare maintenant pour un jeune qui commence que je préfère rester où je suis, acquérir l'expérience et les connaissance et d'ici 5-6 ans, je changerais peut être pour autre chose.

    En tout cas, ça fait plaisir de voir des discours tel que le votre.
  • 21/02/2015 à 16:29
    642
    alerter
    au tout début , j'ai travaillé à 400 et moins (280/300/350) pendant 1 an , peu de place et beaucoup de candidats dans les villes de fac et proximité ) multipliant les remplacements (pas de CDI ) surtout les nuits pour les gardes et les week end mais pas aux tarifs de convention pas en heures supplémentaires , qu'importe mon planning était plein grâce au(x) bouche(s) à oreille(s) , puis l'armée ayant choisi l'allemagne pour travailler à la frontière (j'avais repéré et sollicité les nuits et week end , et remplacement pendant les vacances du même coup !) je partais du principe que je ne bossais pour personne , sauf pour moi , donc chaque minute à travailler était une expérience à engranger et pomper le maximum d'éléments pour la suite , et il a suffi d' une annonce dans le moniteur - un énorme encadré - pharmacien minimum 500 - pour que je me dise : que quelqu'un paye le prix fort pour mettre une telle annonce c'est que c'est urgent : banco je me présente , j'ose négocier avec l'aplomb de la jeunesse à 550 étant donné mes heures au compteur ...1 mois après réponse positive , c'est parti ....à 900 bornes de mes lieux de travail , les mois d'essai , ne comptant pas mes heures et faisant le tour de tous les postes pour connaître exactement le fonctionnement de tous les postes existants , au final embauche etc... et pendant les 4 années d'assistanat , j'ai progressé à l'abri ...car assistant mais avec accès à toutes les pièces comptables de mes employeurs .Rien ne remplace l'expérience d'être son propre patron , avec les angoisses et les stress (pas qu'un ) les interrogations concernant les échéances , toutes les cotisations qui tombent , les remboursements etc...pas de vacances pendant 5 ans , du lundi au samedi soir , voire les dimanches , et 1 semaine de vacances de prise par la suite ...rien de facile , rien de rose , aucun regret , toujours en alerte par défiance vis à vis des âneries pondues (c'est récurrent ) depuis plus de 30 ans par nos syndicats et gouvernants .
  • 21/02/2015 à 16:39
    14
    alerter
    campagne , plus lucratif car vous touchez à tous les domaines que vous avez appris , au niveau salaire plus intéressant aussi car moins de charges pour les employeurs concernant les loyers des locaux .
  • 21/02/2015 à 17:10
    14
    alerter
    SI LE 14 RECEMMENT ARRIVE SUR CE FORUM POUVAIT NE PAS PRENDRE LE MME PSEUDO QUE MOI?MERCI D AVANCE- (signé:le 14 qui met son otc SUR le comptoir)
  • 21/02/2015 à 17:26
    642
    alerter
    donc la mise en avant n'est qu'une pierre de plus à l'édifice de la grande distribution , c'est assimiler le médicament à un bien de consommation , comme cela est traité par les médias (tous ...) , cela dévalorise notre fonction et notre mission est de refuser cette , soit disant , avancée , tout comme la vente par le net etc ...le but est la destruction de notre science et de notre Art , vous pouvez le constater aussi via les médias , dés qu'il y a dépense de santé en augmentation , même s'il s'agit d'un autre domaine que la pharmacie , c'est la croix verte qui clignote qui est représentée .La loi macron n'est pas passée en force , elle passera en dynamitant les bases de la profession , faisant chanceler les fondamentaux si nous ne sommes pas capables d'être réalistes , réfléchis , et solidaires avec les autres professionnels .cette mise en avant n'est pas d'aujourd'hui , mme Bachelot a commencé "pour libérer le pharmacien ", plus pour le faire passer pour un simple commerçant de boîtes , politiques suivis et développés par certains labos , dits partenaires , partenaire de vendre plus qu'importe la méthode , labos ayant déjà des parts dans le réseau de la grande distribution .la pharmacie ne sert que de tremplin pour ses partenaires .Les inspirations de nos politiques sont des théories commerciales et économiques datant des années 1920/1930 , détruire une structure pour en reconstruire une plus adaptée à une sur consommation et ainsi augmenter une production , et créer des emplois et donc embauches , cela marche peut être quand on détruit les usines de téléphone à fil pour des mobiles que les chaines de montage des mobiles sont modifiées détruire ou changer à chaque sortie de nouveau modèle de mobile "nouvelle génération" , pour un meilleur pouvoir d'achat ?!parait il , mais ce modèle est obsolète et surtout non applicable à la santé , la mort de la pharmacie viendra de la fin des médicaments quand les recherches en génétiques auront permis (il y a déjà des essais cliniques ) de réparer les gênes défectueux qui provoquent certaines pathologies chroniques . Mais c'est peut être aussi aux professeurs des universités , à l'ordre , aux syndicats de réfléchir à cet avenir et certainement pas en essayant de piquer (et piquer les gens ) le travail des professionnels qui sont formés pour cet exercice ; la formation pharmacie devenant obsolète aussi , et un autre signe a été de mettre en place le fameux tronc commun médecine /pharma ... la pharmacie a déjà perdu son identité à ce niveau .A vous , à nous d'être vigilant .
  • 21/02/2015 à 17:34
    14 bis
    alerter
    14 et moi rien devant , derriére pas à côté non plus . je pense que j'étais avant vous sur le forum mais là n'est pas la question , si cela peut vous faire plaisir , resté 14 . les réactions épidermiques peuvent être calmées avec nux , et staphysagria ...et si c'est hyoscyamus c'est un autre probléme !i
  • 21/02/2015 à 17:39
    14 bis fin
    alerter
    ...en évitant stramonium...confraternellement .
  • 22/02/2015 à 16:40
    Réality
    alerter
    Les mesures de destruction s'accélèrent ,voilà que maintenant il faut mettre tout et n'importe quoi en libre accès ! minoxidil 5%,l'operamide,pourquoi pas lorazepam et subutex ! Histoire de banaliser les choses et après mettre le feu aux poudres au moindre accident de surdosage en demandant le retrait de la molécule avant le retrait du potard devenu inutile car c'est bien à cela que toutes ces mesures contribuent!Quelle honte que ce monde de requins sans scrupule
  • 23/02/2015 à 10:17
    Kannah
    alerter
    Ca me rappelle la belle gaffe des médias qui avaient annoncés que le Subutex était sans ordonnance ;)
  • 23/02/2015 à 10:37
    246
    alerter
    comme il y a des pro piquouse , de paire avec les mises en avant , salle de shoot dans la salle d'orthopédie transformée dans un premier temps salle de vaccination , et fumoir de cannabis ,et zone non fumeur pour sevrage nicotinique () pour surveillance et observance , du pharmacien acteur de santé , un petit écouvillonnage pour angine , un autre pour sida , salon d'essai préservatif et kit seringue etc....un test avk en direct aussi , l'appareil audio pour test et ophtalmo ...le pied , vive la nouvelle pharmacie défendue par des pauvres en neurones ...mais en fait c'est une maison médicalisée !!! EUREKA ...mais attention la pharmacien "homme" orchestre , c'est pas lui qui dirige tout , c'est lui qui fait tout . certain client me demande depuis 10 ans du pain , car la boulangerie est fermée dans les 3 villages aux alentours et plus de celle sur le village , les bienfaits du pain de ses composants sur le transit , un entretien hygiéno diététique ; il serait bon d'y penser avec le dépôt de journaux , nous pourrions contrôler la tension pendant la lecture , le tabac , nous pourrions faire promo 1 paquet acheté des gommes nicotiniques offertes ....
  • 26/02/2015 à 14:58
    op08
    alerter
    à 642
    le conseil XXL couplé au choix judicieux des médicaments ou compléments alimentaires qui vont soutenir ce conseil, j'approuve!
    mais je m'amuse du décalage entre le "certains m'envoient des patients pour un conseil en homéopathie notamment" et la suite "attention aux labos : mes collaboratrices ont pris l'habitude de parler en molécule et se débrouillent très bien pour dégager le panorama commercial : quelle est la composition de votre produit ?qu'y a t'il dedans".......
  • 26/02/2015 à 15:55
    op08
    alerter
    après un essai de libre-accès pendant un peu plus d'un an, retour derrière les comptoirs: trop d'erreurs à corriger, plus de 3 fois sur 4, les personnes ne prenaient pas le ou les médicaments adaptés...générant perte de temps, allées et venues, risques de laisser d'en laisser passer une (erreur) lors des pics de fréquentation. Toute l'équipe a été soulagée du rétropédalage et les patients n'ont pas réclamé!
  • 18/03/2015 à 20:47
    yanikooos
    alerter
    ahhhhh!!! vos échanges me font vraiment rigoler. les médecins ont tout compris.. LA GREVE OU RIEN

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...