12/12/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Le Journal officiel du 12 décembre annonce, à compter du 2 janvier 2015, une baisse de prix d’environ 20 % pour l’anti-migraineux Almogran 12,5 mg : la boîte de 6 comprimés passera à 18,44 €, celle de 12 comprimés à 35,76 €.


A la même date, le prix du somnifère Noctamide chutera d’environ 40 % : les comprimés à 1 mg seront vendus 1,04 € (au lieu de 1,88 € actuellement), ceux à 2 mg 1,53 € ( 2,44 € aujourd’hui).






Les dernières réactions

  • 13/12/2014 à 15:57
    lucien
    alerter
    Je rêve d'un jour où la santé sera gratuite en France, car les médicaments ne vaudront plus rien...
  • 13/12/2014 à 17:30
    rab74
    alerter
    finalement, si nous étions fonctionnaires, la sécu négocierait elle-même et paierait direct à l'industriel(économies à faire?), les prix ne nous impacteraient pas, certains ne seraient pas tentés par l'abattage et la vente forcenée, l'inspection pourrait se concentrer sur les qualités techniques des pharmaciens et la DGCCRF aurait autre chose à faire que vérifier l'affichage du prix des vignettes disparues, disparition que nous n'avons pas réclamée...ça rapporterait plus à l'état que le m...qui est en train de s'installer et qui va aboutir à des licenciements et des faillites
  • 13/12/2014 à 17:57
    lucien
    alerter
    C'est ce que je me suis dit un jour : salaire fixe pour tous les pharmaciens, et chacun complétera avec la para et le conseil.
    La vraie question est : quel sera le salaire fixe ?
  • 13/12/2014 à 18:55
    14
    alerter
    ne pas rever,svp.Des gens soit disant liberaux mais totalement administrés,mais sans avoir les couteux avantages de la fonction publique,il n'est pas question que l'etat accepte de changer le statut de ses esclaves.
  • 15/12/2014 à 19:52
    retraité
    alerter
    Plus de 36 ans de comptoir, en milieu rural où j'avais la chance de travailler en bonne intelligence avec les prescripteurs, où j'avais la chance d'avoir le confrère voisin à plus de dix km, ce qui évitait des querelles parfois.
    Je vois que rien n'a changé. LE SHP (supplément honoraire pharmaceutique a été supprimé puis revient. Les baisses de prix tombent, telles les feuilles mortes.
    J'avais suggéré à la CPAM de me racheter la boutique , me permettant ainsi de faire trente cinq heures et d'avoir mes sacro saints congés payés et RTT, sans être harcelé pour un taux de substitution trop bas.
    Ma demande n'a pas eu de suite.
    Ce qui prouve que le système gagne encore à vous faire faire son travail gratuitement.
    J'en suis désolé pour vous, navré de ne plus rencontrer aussi souvent mes ex patients et satisfait enfin de ne plus être un rond de cuir même pas vacataire ne pouvant prétendre à ces avantages.
    Bon courage pour continuer à vous faire tondre gracieusement la laine sur le dos.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...