10/12/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

L’effet diabétogène des statines hypocholestérolémiantes a été mis en évidence depuis 2012 : la prise d’une statine augmente de 9 à 15 % le risque de survenue de diabète. La présence de facteurs de risque pré-existants à la prescription (IMC>30 kg/m2, glycémie à jeun > 1 g/l, augmentation des triglycérides, antécédents d’hypertension artérielle) favorise le développement de la maladie.

Dans un point d'information en date du mardi 9 décembre, l'ANSM indique qu’une étude génétique récente semble relier directement l’effet diabétogène au mode d’action des statines. Deux polymorphismes du gène de l’HMG-CoA-réductase associés à une baisse des taux de LDL-cholestérol sont en effet aussi associés à un poids plus élevé, une augmentation de l’insulinémie et de la glycémie. Ce pourrait donc être l’action même des statines sur l’HMG-CoA-réductase qui augmenterait le risque de diabète.  

L’ANSM rappelle que le rapport bénéfice/risque des statines « reste positif dans la prévention cardiovasculaire selon les indications définies pour chacune de ces statines ».









Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...