14/11/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Qu’il s’agisse de princeps ou de génériques, peu importe. Les spécialités hypnotiques à base de loprazolam (Havlane), zopiclone (Imovane), lormetazépam (Noctamide), nitrazépam (Mogadon), témazépam (Normison), zolpidem (Stilnox) et estazolam (Nuctalon) ne seront plus prises en charge qu’à 15 % à compter du 1er décembre.

La décision a été publiée au Journal officiel le 14 novembre 2014.






Laurent Lefort

Les dernières réactions

  • 14/11/2014 à 20:07
    chafou
    alerter
    Et alors, çà va changer quoi sur la consommation? quasiment toutes les mutuelles prennent en charge les vignettes à 15%, et même s'il reste quelques centimes d'euros à régler, vu le faible coût de ces médicaments...
  • 14/11/2014 à 20:44
    billydjo
    alerter
    Ok, la Sécu ne rembourse pratiquement plus. Est-ce qu'un Médecin continue à avoir la possibilité de mettre "zolpidem" à renouveler pendant 6 mois, NR, Hors AMM. Ce produit a des indications particulières à savoir qu'un seul comprimé pour moi est insuffisant et ce malgré les expériences. Si le médecin le note, est-ce que le Docteur en pharmacie le délivre, sinon pourquoi ?. Je comprendrai aisément un refus, la "sécu" ne rembourse et ne voit rien. Il m'en faut deux. Si pas d'accord j'achète du "phénergan" en adjonction et qui ne convient absolument pas. Je veux pouvoir payer un produit qui me convient en respectant les risques que mon pharmacien prendrait en respectant l'ordonnance Hors AMM et non remboursable bien sûr. Merci de m'éclairer. Je me moque de payer, je ne veux que pouvoir dormir même avec les pseudos-risques.
  • 14/11/2014 à 22:11
    teddy
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 14/11/2014 à 23:16
    Jo
    alerter
    Ce genre de médicaments n'est pas renouvelable... Ils doivent normalement être prescrit pour une durée d'un mois maximum, hélas la grande majorité des médecins ne respectent pas ceci pour que leur patient paie une consultation tous les mois, ces produits induisent une forte dépendance, comme ça ils sont sûr que les patients reviendront...
  • 15/11/2014 à 00:03
    Jeum37
    alerter
    Petit résumé de la situation: les hypnotiques ne sont pas utilisés dans le cadre de leurs indications. Réponse de l'état: "continuez tous comme ça mais nous on va juste payer un peu moins".
    Très logique, non ?
  • 15/11/2014 à 07:33
    Sevissy
    alerter
    C'est un bon début. Et non toutes les mutuelles ne remboursent les vignettes jaunes (la MGEN par exemple). Le déremboursement devrait suivre.
    Par ailleurs comment essayer de sevrer les personnes qui le souhaitent avec d'autres produits … toujours hors de prix en regard de celui des hypnotiques ?! Quasi impossible !
    Il faut que les patients apprennent à écouter leur corps et non lui demander de dormir quand eux le veulent !
    Il n'y a qu'à voir les ventes de Donormyl le WE !
  • 15/11/2014 à 12:28
    joelle
    alerter
    Je pense qu'on peut enlever petit à petit ces médicaments : conseils:
    -une bonne marche un peu fatigante aide à dormir.
    -une nuit sans sommeil et normalement, si le corps réagit bien, la deuxième est meilleure.
    Pour la nervosité, Euphytose ou Spasmine pris en continu à raison de 2 avant le diner, 2 au coucher donnent de bons résultats si on n'a pas de problèmes majeurs.
    -Certains médicaments dont les antidépresseurs (pas tous) empêchent de dormir. Sinon voir le Docteur.
  • 15/11/2014 à 15:55
    marg.
    alerter
    La Cpam est à la ruine ;une bonne nuit même artificielle fait du bien ...les malades de ce fléau paieront s'ils en ont vraiment besoin ... les Valériane ,la marche les donormyl bien sûr ayant été testés avec échec :tout le monde n'est pas constitué de la même manière ...seule une longue expérience du comptoir nous l'apprend ...
  • 15/11/2014 à 17:02
    vero
    alerter
    C'est parfait ,un remboursement à 15%, juste assez pour justifier de la nécessité d'une prescription médicale car sinon au secours ! (on entends déjà :j'en ai besoin et je ne vais pas payer une consultation pour un médicament à 2€ !)La relation des patients au médicament est de toute façon déraisonnable.La toxicité de ces produits est réelle ,surtout sur le long terme mais les gens s'en moquent et refuse une utilisation ponctuelle.Ils exigent l' innocuité totale du moment que c'est commercialisé ; donc pas de problème et incompréhension du refus du pharmacien !
  • 15/11/2014 à 18:09
    ingola
    alerter
    Mes enfants font pharmacie à Clermontferand et ils ont entendu dire que ces médicaments auraient bientôt le statut de stupéfiant.
  • 17/11/2014 à 00:45
    jpf
    alerter
    Le pharmacien engage sa responsabilité professionnelle pour chaque dispensation d'un médicament. Pour du Zolpidiem le médecin peut bien prescrire pour 6 mois avec la mention NR ou Hors AMM il n'en reste pas moins vrai que la prescription ne peut pas dépasser 4 semaines et qu'un pharmacien engage sa responsabilité pénale s'il déroge à cette règle. Par ailleurs la prise en charge à 15% des hypnotiques va entrainer de fait un non remboursement par le régime obligatoire avec la franchise de 50 centimes. Pire avec l'application de cette franchise l'assuré paiera 2 centimes par boite pour le remboursement du Stilnox et 18 centimes pour le remboursement du générique. Pour les patients disposant d'une mutuelle ne prenant pas en charge les vignettes jaunes il vaudrait mieux leur proposer de régler leur hypnotique en totalité et de ne pas demander le remboursement. D'autre part il semblerait que le remboursement du futur honoraire de dispensation se ferait au même taux que le médicament dispensé, l'exemple des hypnotiques montre donc que le pharmacien sera le seul professionnel de santé qui verra la prise en charge de son acte, définit conventionnellement, variée en fonction de décisions économiques étrangères à la nature de cet acte.
  • 17/11/2014 à 12:02
    v
    alerter
    l'état peut bien dérembourser si il veut les gens sont accoutumés a fond ca changera rien
    quand on voit dans l'état que se mettent les clients quand on leur refuse!
  • 17/11/2014 à 13:10
    moi
    alerter
    le déremboursement n'est pas une alternative thérapeutique
  • 18/11/2014 à 09:12
    anonyme
    alerter
    Bonjour, pour info, en Belgique les hypnotiques n'ont jamais été remboursés! Le stilnox Boîte de 30 coûte 13,09€! Oui pour le non remboursement du Zolpidem en France, je trouve que cela limite les abus.
  • 18/11/2014 à 20:13
    mc
    alerter
    Est ce bien applicable au 1/12/14?
    Car les hypnotiques passent déjà en remboursement a 15%??!
  • 18/11/2014 à 21:26
    baloue
    alerter
    En réponse à mc
    Oui tout à fait. Vous pouvez consulter le JO à partir de notre article en cliquant sur le lien et vous verrez que c'est clairement indiqué à partir du 1er décembre.
    Laurent Lefort
    Rédacteur en chef
  • 20/11/2014 à 15:11
    b perzo
    alerter
    Avons eu des rejets dès aujourd'hui!!!! Alors que nous ne sommes pas au 1 er decembre! Faire reclamation aux caisses...
  • 01/12/2014 à 23:50
    MMA 13
    alerter
    hypnotique en vignette orange (qui n existe plus..)

    vignette orange = medicament à service medical rendu insuffisant

    donc à supprimer...
    et tout le monde deviendra insomniaque et surexité....
    on est sur la bonne voie...

  • 07/12/2014 à 12:34
    GeoffreyD
    alerter
    Réponse à MMA 13: Le taux de remboursement à 15% correspond à un SMR faible, et non pas insuffisant, qui lui entraine (en principe) le déremboursement.

    Réponse à Moi: Il n'est pas question de déremboursement ici, par contre si tu as bien lu l'avis de la commission de la transparence tu remarqueras l'accent mis sur les alternatives non médicamenteuse, et ce à juste titre, car c'est justement ce que ne font que trop rarement les professionnels de santé.
  • 07/12/2014 à 18:02
    Carine
    alerter
    Suite à ce deremboursement mon médecin veut me le sevrer, car il m'a dit que dans quelque temps il sera supprimé (trop nocif a la longue, alzheimer entre autre)
    et que la has commence d'abord par diminuer le remboursement :-(
  • 10/12/2014 à 12:09
    Buchinois
    alerter
    Personnellement, j'ai essayé beaucoup de choses, homéopathie, sport, marche et bien d'autres!! Je suis sapeur pompier et j'ai un rythme de travail qui me permet de tester aussi le fait de ne pas dormir une nuit entière!! Je peux vous assurer que de faire nuit blanche, sans sieste de la journée et sans excitants, c'est très difficile car on devient vite un zombi, et ce n'est pas très agréable pour ceux qui nous entourent!! De plus, ça ne me fait pas mieux dormir le soir d'après! Et si je fais ça un soir sur 3 ( c'est mon rythme de travail ), je pense que physiquement, je vais être vite cuit et je divorcerai dans quelques mois... Le stilnox me permet de m'endormir correctement, des fois il m'en suffit d'une moitié, d'autres fois il m'en faut 2! Je fais ça "à la demande". Et pour les effets que ça peut avoir sur mon avenir ( dépendance, alhzeimer... ), je m'en fiche complétement!!! Je peux très bien ne pas boire d'alcool, ne pas fumer, ne pas manger de viande rouge, ne pas jouer, etc... je pourrai quand même choper une maladie ( comme la spondylarthrite que l'on vient de me détecter... ) ou tout simplement mourrir dans un accident la route la semaine prochaine ou d'un AVC, ou autres! ( et je suis bien placé pour le savoir vis à vis de mon métier... ).
    Alors arrêtons de vouloir tout nous arrêter et laissez le choix libre à chacun d'améliorer son mode de vie...
  • 10/12/2014 à 16:05
    karstys
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 11/12/2014 à 19:35
    ATTD
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 31/01/2015 à 23:14
    remix34
    alerter
    Je partage le point de vue de Buchinois, il faut laisser les gens choisir... Il faut arrêter de croire que prendre des somnifères, et une nouvelle mode! Les gens ne prennent pas des médicaments pour le plaisir, mais bien par ce qu'ils sont malade, et sérieusement, le sommeil c'est bien quelque chose de vitale! Le manque de sommeil, cela peux faire des carnages surtout quand cela deviens chronique. Le fait de pas pouvoir récupérer, ont deviens fou! ont pète littéralement un cable, et au delà de la partie morale, y aussi toute la partie physique, le manque de vigilance, la somnolence... Les gens qui prennent régulièrement ces médicaments le font en toute connaissance de cause (sauf peux être certaines personnes âgés), prendre ces médicaments c'est pas une solution miracle, mais cela permet quand même a la majorité des gens d'avoir une vie a peux près normal. Alors oui, y a pleins d'effets secondaires, parfois sur le court terme, parfois bien plus tard, mais au un moment donné il faut comprendre que ne pas traiter le manque de sommeil, peux devenir bien plus dangereux.
    J'ai 26ans, je prend du zolpidem (2 chaque soir) depuis mes 19ans. J'ai tout essayé pour dormir, je n'est jamais réussi a bien dormir. Si certains arrivent a retrouver le sommeil après avoir pris de l’homéopathie et bien super! tant mieux! c'est que ces traitements light fonctionne. De mes 16 a 19ans, le seul moyen de m'endormir, c'était boire, très régulièrement, trop même, tout les soirs en réalité. Et sérieusement, l'alcool a était désastreux sur ma santé. Aujourd'hui je ne bois plus, certains dirons que j'ai compensé l'alcool par le zolpidem, mais au moins je me sens bien, j'ai un sommeil correct et récupérateur! C'est quand même cela le plus important!
    Alors quand je vois les nouvelles politiques concernant ces médicaments, je suis un peu consterné. Si c'est médicaments existe c'est par ce que des gens en on vraiment besoin! baisser le tarif de remboursement, sérieusement, on en a rien a faire. Je préfère payer de ma poche des boites (dont le prix n'est pas du tout conséquent en plus), afin de pouvoir dormir. Et je pense que je suis pas le seul... En plus, 15% ou 60% de remboursement par la sécu, la plupart des gens ont une mutuelle qui les prennent en charge. C'est utopique de croire que en remboursant moins des médicaments accessibles financièrement, que la consommation va diminué. L'utopie c'est aussi de croire, que sous prétexte du non renouvellement des ordo, les gens qui en consomme depuis des années vont vraiment ce limité a 4 boites, sans faire renouvelé leur traitement. Cela oblige le patient a aller encore plus chez sont médecin pour un simple renouvellement (bravo les économies)... sans parler non plus de la fraude qui est un vaste sujet...
  • 12/02/2015 à 01:39
    Augusta
    alerter
    J'ai eu 5 angioplasties coronariennesl puis un pontage sur cette meme coronaire, 2 mois apres de petits symptômes m'ont amenée à consulter : le pontage est HS l'artère d'origine avec la coro s'est avérée bouchee à 99%,la compétence du cardiologue m'a sûrement sauvé la vie (match point) donc 6ieme angio,je me dis pourquoi ça fonctionnerait cette fois ci, la journée ça va mais le soir ça me prend la tête seul le stilnox m'apaise et on m'agace avec le nonrenouvellement du stylnox, je risque de disjoncter, alzeimer ça je ne vivrais jusque là ,laisse moi de quoi souffler et ne pas me laisser m'enfoncer dans ma terreur lorsque vient la nuit.
  • 18/02/2015 à 01:18
    venicia
    alerter
    je prends du stilnox depuis 27 ans en continu, même hospitalisée, on me le donne, je vais chez mon généraliste tous les mois quelquefois juste pour ça, sans ce médicament, je passe des nuits blanches et c'est déjà le manque de sommeil qui m'a occassionné une dépression d'épuisement il y a 27 ans, le fait qu'il soit déremboursé m'importe peu du moment qu'il m'est délivré, je ne peux m'en passer et le matin je suis dans un état tout-à-fait normal, pas de vertiges, pas de somnolences, et l'esprit vif, donc pour moi, je continue de le prendre à raison d'un par soir
  • 05/03/2015 à 01:19
    Augusta
    alerter
    Un infarctus avec des signes sileniex(1/3 du muscle cardiaque nécrosé) 5 angioplasties inefficaces donc pontage 2 mois apres il est HS, multiplication des consults chez le cardiologue (tous les 3 mois),le soir j'ai toujours la trouille ( en plus j'ai des acouphènes )pour remplacer le stilnox j'ai dépensé plein d'argent en phyto, homeopathie, rien ne me fait effet ou je fais une dépression ou je vais en consult (23€) pour faire faire une nouvelle ordonnance ou je me fait prescrire en plus des benzodiazepines à prendre à la demande. (Je fais de l'activité physique mais limitée puisque je suis en insuffisance cardiaque. Solutions?.....
  • 11/04/2015 à 00:03
    dom77
    alerter
    j'ai moi travaillé 30ans de nuit en gros j'ai essayé plusieurs somnifères inéfficace . j'ai commenser par euphytose .......... pour finir par noctamide 2 mg sur les dernières années car je ne le savais pas à l'époque se déclarait une sclérose en plaque ! ! ! elle est secondairement progressive et agit sur le Sommeil ; la marche l'équilibre les muscles y compris le cœur , la vue........... DONC LE SPORT ? ? ?je ne travaille plus j'aimerais me passer de tous ces médicaments PAYANT ! ! DONC QUI PEUX ME DIRE QUOI FAIRE ? ? ? ? si quelqu'un sait JE prends S.V.P. MERCI
  • 15/05/2015 à 16:32
    Michèle
    alerter
    Bonjour,
    Je voudrais savoir combien doit me réclamer mon pharmacien
    lorsqu'il me délivre du noctamide 2 mg en boîte de 14 comprimés, sachant que celui-ci n'est remboursé qu'à 15 %.
    Merci d'avance
  • 12/08/2015 à 18:46
    Ivan
    alerter
    Depuis 1977 et une erreur de diagnostique au CHU (soin pour Ménière alors qu'il s'agissait d'un barotraumatisme, mon audition à droite s'est rapidement dégradée : - 70% en trois mois et les acouphènes ont pris le relais, ils sont mesurables à environ 75 db en permanence. Qui peut dormir avec un tel bruit interne continu ? J'ai donc un besoin impératif de "somnifère" quotidiennement à haute dose : 2 comprimés et demi de Nuctalon 2 mg. Maintenant il va falloir que je débourse 8,94 € par mois pour avoir le droit de dormir ! Les "experts" de la HAS devraient être soumis à ce type de situation avant de dire n'importe quoi. Je précise que je n'ai subi aucune altération de la pensée ni de la mémoire malgré cette prise de benzo depuis de longues années. En fait, cette "théorie" de l'altération de la mémoire date de plus de trente ans, sans jamais avoir été prouvée. Merci les spécialistes de la santé publique.
  • 26/08/2015 à 00:01
    gw
    alerter
    je voyage bcp pour ton travail. Avec le décalage horaire, la mélatonine n'aucun effet. J'ai essyé de nombreuses solutions, phyto, méditation, relaxation, yoga, etc, seul produit qui me permet de dormir est le stilnox et ses génériques. Je sais ce qu'on me dit: dépendance et perte de mémoire à l'usage prolongé. Je sais aussi que si je ne dors pas tous les jours (ce qui est le cas, si je ne prends pas le stilnox, impossible de dormir!), je mourrai bien avant l'avoir Alzheimer. En effet, j'ai consulté 3 spécialistes de sommeil pour voir s'il y a d'autres solutions pour remplacer le stilnox. Toutes leurs propositions ne fonctionnent pas chez moi. Conclusion: seul stilnox peut me permettre de dormir. Alors, je leur ai demandé: si on doit choisir entre l’insomnie et stilnox à vie, que choisirez-vous pour moi? Tous m'ont dit: Stilnox sans aucune hésitation, car l'insomnie est absolument pathogène qui peut causer les maladies cardiovasculaire, métaboliques, du système nerveux central, etc. Tandis que les effets secondaires de stilnox sont bien limités et bien moins nuisibles que les effets secondaires de l'insomnie.
    Ceux qui sont déterminés à imposer leur point de vue saine aux autres, à ceux qui souffrent de cette maladie (ils sont nombreux dans ce monde) sont des dictateurs qui imposent leur volonté aux autres, même s'ils le font sous prétexte de "bonne cause". Je doute qu'ils connaissent la souffrance et les conséquences graves de l'insomnie. Un peu de compréhension aux gens souffrants, et un peu d'humanité!
  • 26/08/2015 à 00:52
    gw
    alerter
    je rajoute que le record mondial de l'insomnie est de 22 jours, au bout duquel le jeune homme est mort! L'insomnie tue, le savez vous? Alors que la corrélation entre l'Alzheimer la consommation est elle clairement établi? est-ce que 100% de patient consommant stilnox pendant des années ont tous l'Alzheimer plus tard? Si oui, au bout de combien de temps?
    La dépendance, on s'en fou. Dans la vie, on est dépendant de tout genre de choses: des autres, du sucre, du beurre, du sel, des tabacs, des jeux, de la télé, téléphone portable, des amis, des vacances, de la carrière, etc. Pourquoi avoir tant de peur pour hypnotique, s'ils permettent aux gens d'etre heureux ou simplement vivre comme un normal? Ceux qui veulent faire supprimer ces médicaments du marché préfèrent peut-etre faire mourir ceux qui n'ont pas leur chance de savoir dormir, sous prétexte de les prévenir d'Alzheimer?
    N'oublions jamais un fait médical constaté: l'insomnie tue!!! Il est impérative que l'homme dort suffisamment! Devant une telle impérative, les effets secondaires des médicaments ne font pas de poids. J'espère que les responsables de l'agence du médicament qui sont chanceux de ne pas connaitre le problème douloureux de l'insomnie prennent la peine de comprendre ceux qui n'ont pas leur chance et qui désirent malgré cela de vivre normalement que stilnox est un produit formidable avec peu d'effets secondaires si on limite le dosage, et qui peut sauver des vies! Supprimer le remboursement, pas de probleme, mais le retrait du marché est un acte criminel et inhumaine, en poussant les malades dans le despoir, dans de graves maladies de tout genre (il est bien connu que l'insomnie réduit considérablement notre système immunitaire), voire le suicide.
  • 04/01/2016 à 20:12
    mimine82000
    alerter
    Aujourd'hui où en est on du déremboursement des somnifères ou hypnotiques svp ?
    Merci de me répondre

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...